Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

avis des lecteurs

Mes livres disponibles sur Amazon.fr et lulu.com

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Tous mes livres ont une couverture signée le Monde de Lam.
Tous mes livres ont une couverture signée le Monde de Lam.
Tous mes livres ont une couverture signée le Monde de Lam.
Tous mes livres ont une couverture signée le Monde de Lam.
Tous mes livres ont une couverture signée le Monde de Lam.
Tous mes livres ont une couverture signée le Monde de Lam.
Tous mes livres ont une couverture signée le Monde de Lam.
Tous mes livres ont une couverture signée le Monde de Lam.
Tous mes livres ont une couverture signée le Monde de Lam.

Tous mes livres ont une couverture signée le Monde de Lam.

Sheendara, livre 1 : la légende de la Pierre Sacrée

1er tome d'une saga de high fantasy saupoudrée de multivers... pour la jeunesse et les adultes qui savent encore rêver ( 8-94 ans )

Sheendara est un monde où vivent en harmonie les nains, les hommes, les elfes, les centaures et bien d'autres créatures merveilleuses. Mais le Mal menace d'éradiquer toute vie sur cette terre : le Seigneur du Chaos et ses cruels comparses tuent et détruisent pour leur seul plaisir. Une ancienne légende dit qu'un homme venu d'ailleurs sauvera les peuples de Sheendara. Apparu au milieu de la forêt des Sapineux, un homme à la mémoire défaillante sera promulgué « sauveur » de ce monde. Cet ouvrage raconte la quête incroyable de cet homme qui n'était pas préparé à devenir le guide de tous les peuples de Sheendara. A la recherche de son identité perdue, armé de sa seule volonté, il devra compter sur l'aide d'êtres différents afin de pouvoir mener à bien cette mission.

Sheendara, livre 2 : la prophétie d'Oulibanki

2em tome d'une saga de high fantasy saupoudrée de multivers... pour la jeunesse et les adultes qui savent encore rêver ( 8-94 ans )

La vie reprend ses droits. Les rescapés se remettent doucement des terribles évènements vécus sur Sheendara. Mais une présence indésirable vient troubler cette nouvelle sérénité. Projetés au coeur de l'inconnu dans un nouvel univers où le Mal possède un autre visage, Kelm et ses compagnons vont vivre de nouvelles aventures qui les mèneront toujours plus loin...vers de nouvelles contrées et de nouveaux peuples.
Cependant, les ennemis d'hier peuvent-ils être les alliés d'aujourd'hui ?

Sheendara, livre 3 : l'oracle de Xann

3em tome d'une saga de high fantasy saupoudrée de multivers... pour la jeunesse et les adultes qui savent encore rêver ( 8-94 ans )

 
Au milieu des débris du navire,les rescapés du naufrage reprennent conscience sur une plage. Où sont-ils? Nos héros doivent se remettre rapidement de cette nouvelle épreuve du destin car la légende de la Pierre Sacrée n'est toujours pas accomplie. Où se trouve la sortie vers la Nouvelle Sheendara ? Kelm et ses compagnons d'infortune arriveront-ils à retrouver leurs amis, otages du cruel Tanaël? Le chemin est encore long et beaucoup d'obstacles se dresseront encore devant eux mais de nouveaux alliés viendront à leur rescousse.
 

AVIS DES LECTEURS

Didier Betmalle, 30 mars 2019 : Magistral ( sur l'oracle de Xann)

Avec L’oracle de Xann s’achève le cycle de Sheendara !… et la boucle est bouclée de façon MAGISTRALE.
Avant d’aborder trop sérieusement les différentes facettes du travail de Lara Lee Lou Ka je veux pointer ses qualités dominantes : inventivité, fantaisie, humour, cohérence, rythme soutenu, écriture soignée, sens développé de la mise en scène et de la dramaturgie, hommage à l’intelligence et au courage des femmes.
Comme dans les 2 volumes précédents les ingrédients de la fantasy y sont parfaitement dosés et distribués : cités étranges, populations à l’aspect et aux mœurs surprenants, êtres fabuleux, épreuves multiples et combats titanesques engagés courageusement par les héros dont nous suivons les exploits depuis le début.
Selon un dispositif semblable à ceux pratiqués dans les épisodes précédents, le récit est jalonné par les extraits du journal d’une inconnue, qui donnent une vue surplombante, tragique et mystique, sur le déroulement des faits.
Comme nous le savons depuis La légende de la pierre sacrée, si Sheendara est un monde merveilleux, ce n’est malheureusement pas un paradis ! Car le prince du Mal y répand quotidiennement son venin et y étanche sa soif de destruction et de souffrance avec la complicité de ses hordes de combattants barbares. Partout il guette et attend le moment de fondre sur ses proies.
L’histoire de Sheendara, d’épisode en épisode, retrace la lutte permanente des forces du Bien pour éradiquer celles du Mal.
Dans ce dernier volet l’auteur accentue les aspects philosophiques, moraux et politiques, qui sous-tendent l’ensemble de la fresque sheendaresque.
Dans certaines séquences une force particulière se dégage du texte, un parfum de livre “testamentaire” réunissant les grands principes du Bien, qu’une divinité bienveillante (mère Nature, la mère des Dieux) lègue à un peuple sur le point de commencer une vie nouvelle sur une terre débarrassée d’un sombre passé.

Sheendara est composé de trois univers enchâssés (tels des niveaux d'épreuves à réussir dans un jeu numérique), qui communiquent par des portes, des passages, dont le franchissement n’est possible qu’à condition que le Guide soit entouré de ses douze compagnons.
En parcourant avec succès ces 3 mondes qui n'en font qu’un, le Guide rassemble peu à peu autour de lui un essaim de populations diverses, chacune avec ses caractéristiques culturelles fortes, qui finissent, à force d'épreuves affrontées en commun – et soudées par les sacrifices consentis –, par constituer un peuple uni, aspirant à créer un avenir commun radieux et à vivre paisiblement sur une terre accueillante.

Ce dernier volume est un émerveillement constant. Je ne résiste pas au désir d’évoquer ces passages où l'auteure exprime à la fois toute sa finesse psychologique (la traversée de la Vallée de l’oubli), sa créativité Jules Vernienne (la cité sous-marine d’Alguéria et son conseil des sages), son goût du spectaculaire tempéré par un solide sens de l’autodérision (Oh !… cette martiale et grotesque avancée dandinante des bibendums vers ces sombres idiots d’orques ! )…

Bref. Lisez !

Cerise sur le gâteau, l’épopée se termine par un spectaculaire retour de boomrang.

En effet, par un principe de porosité propre sans doute aux failles temporelles, la victoire du Bien sur Sheendara retentit concrètement dans le Monde connu. Grâce aux investigations d'une journaliste qui publie les preuves des abus de pouvoir dont se sont rendus coupables le dictateur Miekalovic et le professeur Quirian, la rébellion finit par triompher.

La composition de cette toute dernière séquence, tous les détails qui y figurent et les liaisons qu'elle permet d'établir entre les éléments principaux de l'intrigue, tout cela montre à quel point l'œuvre de Lala Lee Lou Ka est rigoureusement structurée et offre au lecteur cette plaisante harmonie entre fantaisie débridée et totale cohérence.

Barbara, 17 mars 2019 (sur la prophétie d'Oulibanki)

C’est fou cet imaginaire qui ne cesse d’évoluer au fil des pages. On voyage tout le temps parmi des mondes inventés mais qui nous semblent si réels ! Puis ces univers qui nous rappellent ceux d’Avatar, du Seigneur des anneaux ou des Hobbit, les aventures, les combats, les créatures, la magie... Si vous aimez la fantasy, nul doute que Sheendara est fait pour vous ! Et forcément, je me ferai un plaisir de lire le troisième volet de cette trilogie car je veux savoir ce qui va leur arriver !

Betmalle, 5 mars 2019 ( sur la prophétie d'Oulibanki)

Dans ce deuxième volume de son époustouflante épopée “Sheendara”, Lara Lee Lou Ka montre une égale et constante capacité d’invention — avec toujours ce délicieux lexique en fin d’ouvrage, enrichi de nouveaux termes, qui nous replonge dans l’aventure pour notre plus grand plaisir.
L'auteure écrit avec le même souci de cohérence et la même rigueur, tout en se montrant dans cette suite beaucoup plus “joueuse”, me semble-t-il – et tournée vers le plaisir de peindre des personnages insolites, voire burlesques.
Le scribe Uruk – fils de Cpouk et Uker ! – et sa fille Uli (pour ne citer que ces deux orques remarquables), sont génialement moches et craquants, et je pense sincèrement que des figurines à leur effigies auraient un franc succès auprès des lecteurs, autant que les ombres chinoises de Criip auprès des enfants erundis.
Lara Lee Lou Ka s’attaque également, de façon très ludique, à de véritables morceaux de bravoure en mettant en scènes des séquences de combat qui relèvent de la parodie de films glauques (comme la confrontation avec le monstre du marais), ou de la transposition fantaisiste d’épisodes homériques (comme celle des Bellfass, ou sirènes du désert).

Comme dans le premier volume, une partie de la narration est prise en charge par un témoin de l’histoire possédant une connaissance élargie du contexte, ici Uruk, l’écritorien, qui consigne dans son journal les moments clés de la Geste de Kelm. Par le truchement de ce témoignage Lara Lee scande habilement son récit et l’agrémente d’informations sur le monde de Wandinar, sa faune, sa flore, ses différentes populations, ses monstres et leurs dangers spécifiques, ainsi que de nombreuses réflexions et états d'âme du scripteur hirsute qui contribuent à créer du suspens.

Parmi les autres éléments qui soutiennent l’intérêt du lecteur il y a le développement de la relation sentimentale entre Kelm et Oryann, la sculpturale guerrière aux cheveux de feu. Leur passion couve tout au long de l’aventure et on ne cesse de guetter l’étincelle…

Il faut souligner la maîtrise de l’auteure qui éclate particulièrement dans les trois premiers chapitres d’exposition, composés avec une grande virtuosité et l'art de captiver le lecteur. En effet le lieu imaginaire ou débouche la Sortie de Sheendara y est parfaitement topographié, sans lourdeur ni ennui, et tout en nous entraînant dans l’action à la suite des principaux protagonistes en train de prendre possession de la vertigineuse citadelle de Wandinar, Lara Lee Lou Ka nous concocte une visite guidée aussi réaliste et bluffante qu’un film en 3D.

Betmalle, 15 novembre 2018 ( sur la légende de la Pierre Sacrée)

Sheendara… Le calme mystique du lac Ery-Pel, la gentillesse des Erundis, la beauté des champs de bazin caressés par le vent, la douceur de vivre dans la vallée de Coriacis…
Malheureusement, cette terre est loin d’être un paradis et, comme partout, le Mal cherche à s’y établir en maître tout puissant, à détruire tout ce qui ressemble à de la beauté, de la gentillesse, de la douceur et de la paix.
Mais cette force maléfique rencontre son contraire, une pulsion jumelle de signe opposé, tout aussi puissante, incarnée par le grand mage Myrrdin, l'un des douze compagnons d'armes du Sauveur…

Mon plaisir de lecture n’a pas faibli un instant tout au long de ce récit – et je l’ai prolongé en dégustant en gourmet le glossaire établi en fin d’ouvrage par l’auteure. Ce fut une délectation :
Au fur et à mesure que je découvrais le sens précis des termes dont je m’étais contenté de deviner la signification, je revivais différents passages, encore frais dans ma mémoire. Ainsi, tout le charme de cette fantasy continuait-il d’agir, comme logé dans les noms des fruits et des céréales, des métiers et des outils, des villes et villages, de la faune et de la flore, et peut-être plus encore dans les termes qui désignent les années, les saisons, les mois et les semaines, et toutes les expressions relatives au temps qui engendrent, comme par magie, un dépaysement encore plus fort.
Ce travail sur la langue est le reflet d’une passion créatrice où domine le souci d’une élaboration précise et cohérente. Le récit est très structuré : on avance dans l’histoire en suivant alternativement deux restitutions de la même aventure, qui s’articulent avec naturel tout en s’opposant par le style, ce qui contribue à dynamiser la narration.

Lara Lee Lou Ka est bien sûr très inspirée par les mythes et légendes qui forment le socle de la littérature de l’imaginaire, d’Homère à Tolkien en passant par les contes celtiques et leurs héros. Elle a si bien intégré toute cette culture qu’elle circule en elle aussi naturellement que souffle et sang. Elle y ajoute la juste dose de S.F. pour que, grâce aux ingrédients propres à ce genre, son récit ait cet aspect technique et réaliste, ce “grain” particulier et ces aspérités qui savent captiver le lecteur.
Même si le récit comporte des séquences de grande violence avec des descriptions de combattants hideux et barbares, et même si le personnage central, le Sauveur, est masculin, au total ce récit met en avant les femmes, leurs beautés physiques et morales, leur finesse d’esprit, leur courage et leur intelligence.

Une construction solide, une écriture soignée, une imagination fertile, cela donne un ouvrage bien équilibré avec des moments délicieux où culminent suspens et émotions.
Dans le registre de la poésie je tiens à signaler une rareté, un hommage – que je suppose volontaire –, à l’œuvre d’Italo Calvino*, avec l’apparition périodique d’une ville nommée Benak. Cette cité ultra moderne, avec son architecture audacieuse et ses modes de circulations futuristes, débarque ainsi épisodiquement dans le monde rustique de Sheendara, où l’on se déplace à dos de simpalada ou en charruettes tirées par des baryons.
Encore un effet de contraste que l'auteure utilise décidément avec beaucoup d'habileté.

*Les villes invisibles. “Relation de voyage d’un Marco Polo visionnaire auprès d’un grand Khan mélancolique…” À lire absolument si vous ne l’avez pas encore fait. La préface d’Italo Calvino est en soi une merveille.

Amazon customer, 13 novembre 2018

Aller dans un monde sans pouvoir en revenir. A partir de cette idée, l'auteur tisse sa toile, alternant personnages épiques et bien décrits, rebondissements, aventures, le tout dans un monde peuplé de créatures particulières. Un bon cru de fantaisy.

Aurore Aylin romance, 7 novembre 2018

Un premier tome qui m'a séduite dès les premières pages. Un homme se réveille, nu, au milieu d'une forêt, dans un monde inconnu, et sans souvenir de son passé ou même de son nom. Le lecteur découvre donc en même temps que lui les habitants de Sheendara. Peu à peu, nous faisons connaissance de ceux qui seront ses principaux compagnons de route, tous arrivés un jour sans mémoire au même endroit. Si j'ai apprécié le côté merveilleux de cet univers, avec ses centaures, ses femmes-lianes, ses nains…, j'ai surtout aimé la galerie de personnages, attachants et bien définis. J'ai aussi apprécié que l'on ait le point de vue, à travers son journal scientifique, du professeur Q. Ce dernier apparaît comme le "méchant" de l'histoire au début, avant que les véritables enjeux se dessinent. L'amitié, la solidarité et la confiance sont au cœur de cette quête vers un avenir meilleur qui va lier des gens de tous horizons et même de mondes différents. Bien que pouvant être lu par des adolescents, ce livre ne m'a pas paru enfantin, j'y ai trouvé mon compte. Lara Lee Lou Ka dessine un véritable univers, riche et complexe, et distille les révélations comme il faut pour maintenir le suspense sans pour autant en faire trop. Elle aborde également à sa façon certaines légendes qu'elle revisite, et je dois dire que c'est tout à fait le genre de chose que j'aime.

 

Sarah Auger , le 26 juillet 2018

Je reste toujours admirative devant l’imagination des auteurs de fantasy capables créer des mondes à la fois féeriques, mystérieux et dangereux. Ils parviennent aussi à dégoter des noms incroyables pour leurs personnages, dépeindre des peuples d’une variété folle, inventer des animaux étranges, voire fantastiques pour accompagner le tout.
Ce sont des récits d’une grande richesse également à travers leurs paysages et la diversité de la végétation.
Les descriptions des lieux et des créatures sont précises et soignées sans pour autant paraître étouffantes. On obtient juste ce qu’il faut pour se représenter ce monde tout en gardant la possibilité de laisser voguer son imagination. C’est un travail d’orfèvre qui demande beaucoup de doigté. Tout est minutieusement agencé tels les rouages d’une horloge ancienne qu’il faut chouchouter pour ne rien gripper au mécanisme.
La magie et le fantastique ne sont pas en reste, bien évidemment.
Il ne suffit pas d’une bonne idée, il faut aussi savoir créer tout cet univers qui va avec, pour faire monter le soufflet et celui-ci monte rudement bien dans l’histoire présente.
L’écriture légère est rythmée de Lara ne gâche rien à l’affaire, au contraire. Il n’y a qu’à suivre les mots et tourner les pages pour se laisser emporter dans cet univers captivant.

Cette histoire fait la part belle à l’amitié, la confiance, le courage et l’abnégation. Autant de valeurs essentielles à inculquer aux jeunes lecteurs qui représentent le premier public ciblé par ce récit. Toutefois, même quand on a dépassé l’âge requis, il reste facile de se laisser séduire par cette histoire aux nombreux rebondissements.

Des hommes du monde connu se télescopent l’un après l’autre avec la population de Sheendara sans savoir ni comment ils atterrissent là ni pourquoi. C’est avec l’arrivée d’un de ces hommes que l’on découvre ce monde.
Seulement, un danger pèse sur Sheendara, les habitants ne vivent plus en sécurité.
Un sauveur couplé au bon moment pour accomplir une prophétie et tout peut s’arranger.
Un long chemin l’attend, tant sur le terrain où il devra traverser de nombreuses contrées, affronter moult périls, qu’au niveau de son parcours personnel à la recherche de son identité oubliée. Il va devoir évoluer, se poser des questions sur lui-même et avancer pour trouver ses réponses.

La rencontre avec les différents peuples peut se montrer compliquée. Ce qui semble normal à certains paraît totalement incongru à d’autres. Pas toujours facile de se comprendre, mais quand on poursuit un but, il faut faire l’effort nécessaire pour passer au-delà des différences et faire front commun pour le bien de tous. Sinon, les chances de victoire s’amenuisent.

Le sauveur doit retrouver ses douze compagnons pour espérer accomplir sa mission. Jolie façon de revisiter un grand mythe de notre civilisation.
On rencontre Vivyann, la dame du lac et Merlin dans le rôle du mage. Le clin d’œil est bien là, le sauveur n’a plus qu’à choisir la casquette qui lui sied le mieux.
Et en même temps, ses attributions lui offrent un mix de ces deux personnages emblématiques que sont Jésus et le roi Arthur. La prophétie le décrit comme un sauveur, son arrivée à un côté mystérieux, quasi divin. Et pour beaucoup, il a l’étoffe d’un véritable meneur, les peuples rencontrés le suivent en toute confiance, mettent leurs armes, leurs vies à sa disposition de la même manière qu’ils le feraient pour leur roi.
Chaque lecteur pourra y trouver d’autres références à des histoires connues telles qu’avatar, stargate, le seigneur des anneaux, mais il n’est question que de références. Le récit possède sa propre originalité et n’est en rien une copie de quoi que ce soit.

Des jumeaux, deux destins aux antipodes l’un de l’autre, tels le Ying et le Yang.
Une armée hétéroclite qui rassemble en son sein tout ce qu’il subsiste de créatures vivantes et désireuses d’échapper à un massacre programmé.
Des affrontements inévitables pour une issue incertaine qui nous mènent vers une scène de bataille finale digne d’un grand péplum.
Un temps pour chaque chose, d’abord le combat jusqu’à la victoire tant que faire se peut, puis, une fois en sécurité seulement, viendra le moment d’envisager des hommages pour tous ceux qui ont perdu leur vie dans cette bataille sans merci.
Mais quand se présentera-t-il, le temps de pouvoir enfin pleurer ses morts ?
Le chemin est long et semé d’embûches, la fin de ce tome ne signe pas l'épilogue de l’aventure. D’autres dangers attendent encore cette petite troupe courageuse.

le 2 septembre 2017

Sheendara, c'est un livre qui mêle la fantasy et la science-fiction, et qui est très novateur et original. Les personnages sont attachants et leurs aventures sont très intéressantes. L'écriture est fluide et agréable. Bref, un livre à découvrir !

 
le 25 octobre 2016
 
Cette lecture fut un vrai coup de cœur : un univers magnifique très complet habité par des espèces attachante, une héroïne forte comme elle sait les créer et un récit addictif simple à lire qui mène vers une fin vraiment inattendue. Tout pour débuter belle série mélangeant fantaisie et science-fiction de la plus belle des façons.
 
le 30 octobre 2016
 
Le pire quand on s'attaque à Sheendara, c'est d'attendre la suite. Un monde merveilleux qui nous fait parfois lire jusqu'à pas d'heure tant l'histoire nous fait voyager.
Il faut la lire cette histoire, elle est extra.
 
le 24 septembre 2016
 
J'ai beaucoup aimé l'histoire, il y a beaucoup de richesse dans cet univers.
Pour moi un bon roman d'aventure doit vous immerger dans son monde et vous étonner par ses particularités, c'est ce que Sheendara a fait pour moi!
Vivement la suite ! :)
 
le 18 juillet 2016
 
Tout y est, un univers de pure fantasy avec des personnages attachants qu'on apprécie de plus en plus au fil de l'histoire, une quête qui s'annonce agréable !
osez partir avec eux pour en redemander à la fin de ce premier livre !
 
le 3 septembre 2016
 
Un livre prenant ,des personnages attachants,j'attends le tome 2 avec impatience.Vivement la suite des aventures d'Oryann et ses amis dans un autre monde.
 
le 28 août 2016
 
Je conseille ce livre à tous ceux qui aiment les mondes merveilleux remplis d'êtres fantastiques.
Ce livre s'adresse aux petits comme aux grands
 
suite des aventures de Kelm et ses amis :
 
L'anneau d'Alana ( les enfants de Sheendara*)
 

Les années ont passé, six pour être exact ...
Sur la Nouvelle Sheendara, la vie est heureuse pour tous ceux qui ont suivi Kelm et ses amis. Leurs enfants ont grandi, loin du Mal et du Seigneur du Chaos.
La jeunesse a la bougeotte. Le Général s'ennuie dans cette vie parfaite. Certains enfants vieillissent, d'autres pas !
Nos héros vont se retrouver entrainés dans de nouvelles aventures palpitantes et trépidantes

Avis des lecteurs :

Georges Esposito le 16 juillet 2018

Pourtant peu enclin à la lecture d'aventures se passant dans le monde "fantastique", je dois dire que cet auteure m'a bluffé. Bien écrit, fluide, avec des personnages attachants, comme Merlin et Timmin, l'histoire de déroule gentiment d'un monde à l'autre. Peut être un livre visant les jeunes, mais les parents aussi ne s’ennuieront pas.A lire pour sortir de notre vie de tous les jours.

Marc Vidon le 22 juillet 2018

On suit Alana et ses amis dans leur quête pour délivrer une fée. Beaucoup d'imagination et de bonnes idées telles que les centaurettes, les tritons pustuleux et les demi-géants. L'humour est également présent tout au long du récit. Un petit bémol tout de même : l'histoire présente, à mon avis, quelques longueurs. Un livre pour tous à condition d'avoir gardé une âme d'enfant.

Lucius le 14 août 2018

Nous avons une petite fille, Alana, qui est également une vielle dame, mais qui a neuf ans. Elle part à l’aventure à cause d’un anneau qui n’en fait qu’à sa tête. Seul avantage : il ne les gouverne pas tous.
Alors là, j’entends déjà râler les associations contre l’enfance maltraitée : Comment, on laisse partir une gamine de neuf ans (même si elle est très vieille) sans surveillance ? Mais que font les parents ?
Rassurez-vous, elle est secondée par deux adolescents qui sont eux-même très vieux, tellement vieux et sages que les Dieux leur ont offert la possibilité de redevenir adolescents pendant très longtemps. Je sais, les voies des seigneurs sont impénétrables. Moi, on me mettrait de nouveau dans la peau d’un ado, j’irais de ce pas botter le c.. du Dieu qui m’a fait un coup pareil. Les boutons d’acné, j’ai donné, flûte de zut !
Pour ne pas être en reste, notre sympathique groupe est flanqué d’un fils de dragon et de ses deux cousines, puis d’une bande de centaurettes, et d’autres personnages qui ne seront pas de trop, parce que la route est semée de quoi ? Oui, d’embûches, bravo !
N’insistez pas, je ne vous raconterai pas les embûches en question, bande de flemmards. Courez lire le bouquin de Lara Lou. Tout y est. Et pour un bouquin jeunesse, c’est sacrément bien écrit.

15 août 2018
 
Bonjour, je vous présente mon retour sur le roman « jeunesse » L’anneau d’Alana de Lara Lee Lou. J’étais intrigué au départ, dans les premiers paragraphes, je ne savais pas trop où tout cela allait me mener. Puis, le langage châtié collant parfaitement à l’environnement, à l’univers médiéval teinté de modernisme, on se laisse embringuer par l’histoire de cette fillette et des deux frères. Ce qui ressort de ma lecture ? Une imagination débordante avec un sens de l’enchantement, de l’émerveillement. Cela m’a rappelé mes anciennes lectures comme les livres de Jack Vance (je pense plus particulièrement à Cugel l’astucieux) pour la description du monde et surtout l’humour sous-jacent dans les noms ( ha le nom du groupe de disco des années 80 !) et dans les rapports entre les personnages. Tout cela me faisait penser à Terry Pratchett pour le côté humour et monde magique et aussi pour le côté enfantin, jeunesse, aux aventures de Dorothy dans le magicien d’Oz. Voilà, ce livre est un enchantement pour la jeunesse et on a hâte de suivre à nouveau les aventures de ce petit groupe de personnages. Par contre, il serait judicieux d’avoir lu les autres tomes de Sheendara.
 
24 août 2018
 
Pas assez d'étoiles pour ce livre,encore mieux que les précédents dur d'arriver à la fin j'ai hâte de lire la suite
8 septembre 2018
 
Une belle découverte que cette quête d'Alana dans un monde quasi onirique. On y trouve un certain humour et une malice qui fait souvent défaut aux publis jeunesses-ados actuelles. Les personnages sont bien construits et on s'y attache facilement (mention spéciale pour Timmin !). Qui plus est le tout est très bien écrit.
A découvrir en famille !
 
15 septembre 2018
 
Une histoire autant pour les petits que les grands.
Un univers très bien construit.
A découvrir sans tarder.
 
26 octobre 2018
 
Lu à la suite de la trilogie Sheendara, que je conseille vivement, ce récit plein d’inventivité enchantera tous ceux qui ont gardé leur âme d’enfant. Un conte de fées original dont j’attends la suite avec impatience.
3 janvier 2019
 
J'ai bien aimé ce récit, car l'auteure a su nous rendre les personnages attachants. On est vite embarqué dans ce monde imaginaire avec ces trois enfants intrépides. Petit plus, de l'histoire: voir le récit du côté des adultes , des parents inquiets et faisant preuve d'un grand courage.
 
28 février 2019
 
Lara Lee Lou Ka nous entraîne sans difficulté dans son univers, toujours aussi riche et bien construit : j'avais déjà été séduite par la trilogie Sheendara, cette suite est à la hauteur.
L'histoire, une quête aussi bien magique qu'initiatique, entraîne en terres inconnues la "jeune génération" (enfin, pas si jeune car dans ce monde imaginaire le corps et l'esprit ne sont pas forcément en adéquation : les héros, revenus dans des corps d'enfants mais pourvus de pouvoirs avancés, se comportent tour à tour comme des adolescents insouciants, ce qui donne lieu à de beaux traits d'humour, ou comme des mages expérimentés). Beaucoup d'émotion au programme, car les parents, cette fois relégués au second plan, s'inquiètent pour leur progéniture, laissant libre cours à leurs doutes et questionnements.
De palais en grottes, en passant par des repères de pirates, une myriade de créatures font leur apparition, toujours dotées de noms pittoresques (j'ai adoré les bruyants pygmées Vilaijepipaul : il fallait le trouver !). La poésie est présente, le grotesque et l'épouvante aussi, les personnages sont bien campés, sans oublier les allusions à la mythologie qui sont un clin d'oeil aux amateurs du genre.
Vaincre des malédictions, libérer des peuples ensorcelés, mais aussi aider les autres à se dépasser tout en comptant sur leur solidarité : c'est le défi que relèveront Alana et ses compagnons.
Un moment de lecture idéal pour tous âges : enfants, adolescents et pour les adultes qui aiment l'aventure et ont gardé leur capacité à s'envoler vers d'autres mondes. Lara Lee Lou Ka est un guide expérimenté en la matière, faites-lui confiance !
22 mars 2019
 
Mais d'où vient toute cette imagination débordante ?!?
L'anneau d'Alana plaira aussi bien pour un jeune public que pour un public adulte. En tout cas, la magie de cette aventure a fonctionné avec moi. Des personnages attachants et des idées très intéressantes qui m'ont permis de passer un bon moment de lecture.
Un voyage que jai bien apprécié.

ara, 17 mars 2019

Selena
 
one-shot de urban fantasy, préfacé par Monsieur Pierre Brulhet.
pour les YA.
 

Ircevan, Le grand Maître des Monde de l'Obscur est exilé dans les abîmes infinis depuis une éternité. Son disciple Zénon a réduit deux jeunes femmes en esclavage afin qu'elles lui apportent des cadavres frais pour construire la pyramide de Korsandre, seul procédé satanique pour faire revenir Ircevan dans ce monde. Séléna et Lucie vont se rebeller contre Zénon pour retrouver leur liberté.

 

Avis des lecteurs :

Sandrine Mantin le 20 août 2017

C’est avec beaucoup de plaisir que je découvre la plume fluide de Lara Lee Lou Ka avec son roman « Séléna »

Une sympathique histoire adaptée à un jeune public à partir de 13 ans féru de sensations fortes et de fictions sanglantes.

Séléna, après une grosse déception n’a plus rien à perdre. Par amour elle pactisera avec Zénon,le disciple du grand Maître de l’obscur, Icevan.
Elle rencontre Lucie, une jeune femme fragile victime aussi de ce démon des ténèbres.

Comment arriveront-elles à se sortir de cette tragique sorcellerie ? Pourront-elles récupérer leurs coeurs et reprendre une vie normale ?
Et ce beau saxophoniste qui fait vibrer le coeur de Séléna pourra t-il être sauvé des griffes de ces démons ?

Un seul petit point faible, qui n’en est pas vraiment un, la longueur du roman .
J’aurais aimé passer plus de temps avec Séléna et Lucie, guerrières sanglantes mais très attachantes.
 
Sandrinesch le 13 juillet 2017
 
J'ai été agréablement surprise par les aventures de Selena. De la bonne fantasy très sombre. Du sang, des cadavres, une belle histoire d'amour. J'en aurais aimé plus, certains passages étaient un peu rapides pour moi
 
Eve Borredon Rodolfi, le 21 février 2018

Alors par quoi commencer ?
je connais Lara depuis de nombreuses années et nous avons ensemble vécues l'aventure du livre audio du livre " les Aventures de la fée Paillette" que je vous recommande au passage.
dans ce nouveau roman Lara dévoile son côté sombre et obscure à travers son héroïne, torturés mais flamboyante.
les commentaires précédents vous donneront une idée plus précise de l'ambiance.
pour ma part j'ai dévoré ce roman !
à bientôt !

Romanisa le 21 mars 2018

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas mon avis que je dépose, mais celui de mon fils de 16 ans.
Il a lu Séléna en trois jours, un record pour lui. Bon, vous connaissez le langage des jeunes, c’est court, c’est bref, mais c’est intense :
Waouh ! J’ai adoré. Il y a du sang, une fille du tonnerre et c’est top délire !
Qu’ajouter de plus ? Un auteur à suivre pour vos enfants.

Je n’ai pas pu m’empêcher de le piquer dans la bibliothèque de mon fils et de le lire. C’est un roman court, mais dans ce cas, c’est un avantage. L’attention de mon adolescent n’a pas eu le temps de faiblir. Les ingrédients sont agréablement dosés afin de nous servir une histoire fantasy qui ne s’essouffle pas, et ce, jusqu’à la dernière page.

Les livres de Lara Lee sont adaptés à des âges différents.

EVJ le 12 mai 2018

Je ne connais rien au genre et sans doute me manque-t-il un certain nombre de codes propres à la Fantasy pour goûter pleinement ce genre de récit et pourtant je me suis laissée embarquer par la vitalité du personnage de Séléna. Quelle santé! L'auteur a une imagination qui déborde. Ça fuse, ça castagne, ça trucide, ça explose dans tous les sens.De l'énergie brute!

GM le 12 mai 2018

Un roman qui nous emmène avec Séléna dans un monde qui bouge, C'est un concentré d'action avec combats et hémoglobine façon aventure guerrière.
Au fil du déroulement, des ingrédients font prendre le mélange en une histoire imaginative.
Même si la longueur du récit est court, j'ai parcouru les pages sans ennui.
C'est le second roman de l'auteure que je teste. Je dois dire que le résultat est attrayant.
L'histoire et la narration ne semblent pas être réservées à une tranche d'âge précise, enfin c'est mon sentiment après lecture.
Moment léger et assez prenant.

Magalie Orengo le 13 mai 2018

Je découvre l'auteur avec ce roman qui s'est révélé une lecture agréable. l'histoire est intéressante, les personnages attachant et la plume agréable, je suis contente de cette découverte et lirai bien volontiers d'autres titre de l'auteur.
merci pour cette agréable découverte!

Arnaud Mercadier le 19 mai 2018

Ceci étant le commentaire de ma fille de onze ans, qui semble-t-il a adoré cette histoire:
"C'était original. C'était simple à lire, on a envie de savoir la suite de l'histoire, et même s'il y a des passages qui m'ont fait parfois un peu peur, j'ai bien aimé l'héroïne parce qu'elle était un peu refermée, mais elle est très classe. C'est pas une histoire qui a été inventée comme ça, il a fallu chercher, chercher, chercher, et puis voila. En tout cas, je suis devenue fan de Lara Lee Lou Ka, c'est tout à fait dans mon monde!"

Marie Vi le 12 juin 2018

On rentre tout de suite dans l'action et le pourquoi est expliqué au fur et à mesure. Le personnage est attachant, on comprend mieux pourquoi elle fait ce qu'elle fait...
Une bonne lecture...

Olivier Delcroix le 2 juillet 2018

Un grand maître des monde est exilé au fin fond de je-ne-sais-où. Mais il lui reste un homme à tout faire qui va tout faire pour le sortir de là. Pour cela, il lui faut des cadavres frais afin de construire "un passage" qui permettra à son maître de revenir. Pour cela, il a fait prisonnière deux jeunes femmes qui vont devoir faire le sale travail. Mais bien sûr, Selena ne va pas se laisser faire, ce n'est pas dans ses habitudes.

Un roman acheté il y a un bon moment mais que j'ai beaucoup aimé. Un coté un peu noir comme j'aime mais qui n'interdit pas la lecture aux jeunes ados et qui peut aussi être lu par les adultes de tous âges.

Bravo pour ce roman réussi (comme les autres d'ailleurs)

Marmande le 31 juillet 2018

Ne connaissant rien au monde la Fantasy, je n'avais aucun a priori. Ce qui est merveilleux, c'est que dans ce monde, tout peut arriver, il n'y a aucune limite, et l'auteure s'en donne à coeur joie. On ne s'ennuie pas une seconde. Beaucoup d'hémoglobine certes, mais aussi une grande poésie. On s'attache à l'héroïne et à ses incroyables aventures. Je le recommande à toutes personnes passionnées par cet univers.

4 septembre 2018
 
Livre captivant: quand je l'ai commencé je ne me suis arrêtée qu'à la dernière page et j'étais déçue de na pas connaître la suite. Heureusement qu'il y a d'autres livres que je n'ai pas encore lu. L'écriture de Lara me captive toujours autant bien que je sois une mamie de 60 ans, j'adore!!!!!
 
8 octobre 2018
 
La fantasy n’est pas un style de lecture que je connais. Séléna est une vraie guerrière, on trouve dans cette histoire pas mal d’hémoglobine, une belle histoire d’amitié, une tension qui monte au fur et à mesure des pages, de quoi contenter les amateurs du genre. Merci Lara Lee lou ka pour cette découverte!
 
10 novembre 2018
 
J’ai passé un excellent moment en compagnie de Séléna, un personnage attachant dans un monde cruel où les démons ont leur part... Les combats rythment son quotidien et l’on découvre peu à peu les raisons qui l’ont transformée en tueuse impitoyable. J'ai eu du mal à lâcher avant la fin ! J’aurais d’ailleurs apprécié un développement plus long ! Un auteur à suivre assurément.
 
17 novembre 2018
 
Ce roman retrace le destin de Séléna et de Lucie livré aux mains d'une sorcière et de démons.L'intrigue est très bien menée jusqu'à l'apothéose finale. Le style est dynamique et très agréable. En plus, Lara Lee Lou Ka offre trois bonus au lecteur à la fin du livre, bonus que je vous laisse découvrir. A lire absolument.
 
11 janvier 2019
 
J'ai beaucoup apprécié cette novella, qui nous entraîne dans un univers très noir et très sombre, où aucun espoir ne semble permis, et l'on se demande si les alliés sont bien des alliés et les ennemis des ennemis. Et malgré tout, des moments de pureté avec Benjamin, de douceur avec Lucie, pour une fin surprenante.

A noter les 3 bonus finaux, 2 nouvelles et 1 poème, avec pour ma part une très nette préférence pour le wondolingueur.

 

29 janvier 2019
 
Un bon roman. Oui, à lire ! Même si, ok, j'avoue, ce n'est pas du tout mon univers de prédilection.
Amateur•rice•s du genre, attention : il y a tout ce qu'il faut ! Du suspens, du sang, du sombre, du doux... de la force et, surtout, surtout, du style !
Bravo.

 

4 mars 2019
 
La lecture est agréable, l'histoire prenante et les personnages attachants.
J'aurai apprécié un peu plus de punch dans les scènes d'action, mais c'est un goût personnel.
Nous nous laissons capter dans cette histoire et c'est le plus important pour un lecteur.

La dernière des Liomages

roman de fantasy proche du monde médiéval et empli de magie, préfacé par la plume de Damoiselle Céline Guillaume.

Dans les lointaines contrées de la Sharnie vit une jeune fille prénommée Maelis. De son passé elle ne sait que peu de chose. Une rencontre avec un étrange personnage va bouleverser sa vie.Douée du don de double vue, elle va aller à la rencontre de son destin accompagnée par celle qui deviendra son mentor, Missellemis, et son compagnon de toujours, Sauvage, son Flamboyant.

Avis des lecteurs :

le 8 septembre 2016

un énorme coup de cœur pour ce premier tome simple à lire qui happe le lecteur dans un univers merveilleux faisant la part belle au sentiment humain (tant les bons que les mauvais) avec une fin assez inattendue donnant vraiment envie de découvrir ce que deviendra Maelis. J’avais envie d’avoir tout de suite le second tome.Un livre à lire dès 12 ans pour découvrir ou redécouvrir l’univers fantastique de l’auteur Lara Lee Lou Ka qui excelle dans la création d’univers et de récit d’héroïc fantasy

le 10 novembre 2016

Une histoire très bien écrite, une héroïne attachante. Vite, vite, la suite !
N'hésitez pas pour vous adulte mais également pour un pré ado 10-11 ans qui aime lire, mon grand l'a adoré.
 
le 15 octobre 2016
Un style facile à lire, un vocabulaire riche et varié et une histoire, celle de Maelis vraiment sympa. Ce livre est agréable à lire alors n'hésitez pas, achetez le et lisez le.
 
le 26 décembre 2016
Très beau livre qui a le don de nous captiver dès les premières lignes et qui nous plonge dans un univers fantastique.
L'auteur qui n'est pas à son coup d'essais réussir une fois encore à nous faire voyager dans son monde peuplé d'être magique.
Histoire qui convient aux enfants dès 10ans je pense mais aussi aux grands sans soucis.
juste un mot a quand la suite?
 
le 20 décembre 2016
Un superbe livre très bien écrit.On a plaisir à suivre les aventures de Maelis et ses compagnons,tous des héros très attachants.En lisant cette histoire très aboutie on en viendrait presque à croire à l'existence de cet univers de fantasy.
En un mot si vous voulez rêver et vous évader,Lara Lee Lou Ka est un auteur que je vous recommande.
 
e 24 septembre 2016
La dernière des Liomages Vous plonge dans un univers mystérieux plein de magie et d'énigmes que Maëlys devra résoudre avec l'aide des nombreux personnages qui croisent sa route. J'aime beaucoup la diversités des personnages et créatures que l'on rencontre pendant la lecture.

Les aventures de la fée Paillette

Une dizaine de petites histoires pour les 8-9 ans qui savent bien lire ou pour les plus jeunes si un adulte leur lit...cet opus 2017 peut se prévaloir de la collaboration de la géniale illustratrice du Monde de Lam et d'une magnifique préface signée Lætitia Arnould.

Voulez-vous connaître les aventures de ma petite fée préférée ? Ouvrez alors ce grimoire car ces feuillets sont le récit exact de ce qui s'est passé. . . moi, Dame Nature, je puis en témoigner. Paillette n'est pas une petite fée comme les autres. Espiègle et indisciplinée, elle est adepte de l'école buissonnière. . . mais chut. . . laissez-vous emporter sur les ailes de sa destinée. . . et rêvez mes enfants, que vous êtes à ses côtés.

AVIS DE LECTEURS

S le 18 octobre 2017

 
J’ai de suite craqué pour cette magnifique couverture haute en couleur, et cette adorable petite fée.

J’ai retrouvé la lecture fluide et addictive de Laura Lee Lou Ka. Les aventures de la fée Paillette est un livre destiné aux jeunes à partir de huit ans, il peut être aussi lu par les parents aux plus petits. Ecrit sous forme de différentes petites histoires qui facile l’arrêt de la lecture. Les illustrations intérieures noires et blanches sont joliment réalisées que l’on a presque envie de les colorier.

Paillette est une adorable petite fée étourdie qui n’a pas encore obtenu son diplôme de fée. Insouciante et curieuse de tout, elle a une réelle passion pour l’école buissonnière.
Paillette n’aime pas l’école sauf les cours de baguette et magie appliquée de Monsieur Boideboulo.
Notre petite fée préfère s’éclipser en douce et aller se dégourdir les ailes dans la forêt enchantée. Espiègle elle brave les interdits et nous entraîne à la rencontre de surprenants personnages dont elle se fait l’amie.

Ce livre est empli de situations drôles qui donne à réfléchir car des petites leçons de morales sont intégrées.
Paillette démontrera qu’il ne faut pas prêter trop d’importance à l’apparence physique ou que l’amitié se mérite car elle ne s’achète pas.

Je ne saurais que vous recommander de faire découvrir à vos enfants, les aventures de la fée Paillette et de ses amis, je suis certaine que vous l’aimerez aussi.
 
Stella, le 21 janvier 2018
 
Mes deux fils de 9 ans et 5 ans ont adore découvrir les aventures du personnage
de ce livre. J ai moi même en tant qu adulte apprécié leur lire.
9 mars 2019
 
Une petite fée espiègle qui préfère prendre la poudre d'escampette plutôt que d'aller à l'école,
ce qui lui vaut bien des aventures et des déboires. Heureusement elle a une volonté de fer et un immense
courage, parfois un peu trop, allant au devant des dangers. Heureusement quelqu'un de bienveillant
veille sur elle.
 
9 mars 2019
 
Ce livre est un petit bijou tant pour les enfants que pour les adultes qui ont conservé
la faculté de rêver. J'ai passé un moment fabuleux à suivre les aventures de Paillette
qui est un merveilleux personnage selon mon coeur et j'aime les beaux messages qui
sont transmis tous le long de ces jolies tranches de vie. L'auteur a une plume magique
et doit être elle-même un peu fée. Il me tarde de retrouver Paillette et ses amis
pour de nouvelles aventures.
 
22 mars 2019
 
Une belle plume, des aventures, un monde enchanteur. J'ai beaucoup aimé suivre les
aventures buissonnières de la Fée Paillette et ma fille aussi.
Une très belle découverte 
 
23 mars 2019
 
J’ai adoré suivre les aventures de cette petite fée qui fait l’école buissonnière, poussée par une insatiable
curiosité et une témérité qui lui permet de vivre bien des aventures, pour notre plus grand plaisir.
Cette espiègle au cœur tendre nous conduit dans des lieux enchantés, peuplés de créatures diverses,
et nous fait retrouver notre âme d’enfant. Grâce à sa belle imagination, l’auteure a le don de faire rêver
les adultes comme les enfants. Un vrai bonheur !
 
24 mars 2019
 
Cette petite fée m’intriguait depuis un moment et je suis partie à sa découverte. Fan de la fée Clochette,
j’avais hâte de retrouver le monde des fées. J’ai passé un agréable moment de lecture en sa compagnie.
J’ai retrouvé mon âme d’enfance et je l’ai suivie lors de ses escapades dans ce monde féerique.
Cette petite fée espiègle, vive, curieuse et qui aime l’école buissonnière a l’esprit ouvert et n’a peur de
personne. La jolie plume de l’auteur prône la tolérance. Les personnages rencontrés au fil des pages sont
bien différents de la petit fée pourtant, elle leur offrira son amitié. Les descriptions m’ont transportée
dans ce monde merveilleux et magique. Cette petite fée attachante plaira aux petits et aux plus grands,
je le recommande.
25 mars 2019
 
Un monde invisible (ou pas) plein d'innombrables créatures toutes aussi magiques (ou presque) les unes que
les autres, avec Paillette en fil rouge qui donne du fil à retordre à Dame Nature.
Plus : de belles illustrations à chaque nouveau chapitre.
On n'en dit pas plus : à vous de découvrir si vous aimez les fées et leur monde !
 
30 mars 2019
 
Accélération, wheeling, puis virage en épingle à cheveux, dérapage incontrôlé et hop,
sortie imminente de ma zone de confort de lecteur. Objet en vue: les aventures de la
fée paillette, la petite héroïne de Lara Lee Lou Ka.

Evidemment lorsqu'on a 83,5 ans, que l'on est un bonobo au tempes grisonnantes et
aux ridules marquées, légèrement cynique, volontiers frondeur et primesautier, et pour
couronner le tout, se croyant revenu de tout, on se dit: que vais-je lire pareil
enfantillage. Une fée, qui plus est délinquante pratiquant l'école buissonnière,
qui fugue comme une malade pour manifester son désir de liberté, entêtée, combative
à la manière d'une gilet-jaune convoitant l'Elysée et ses droits fondamentaux.
Mais qu'est-ce que tu racontes vieux débris! Reviens dans ta chronique, tu fais une
sortie de route! Freinage donc, rétropédalllage avec 3 L (mieux que la fée paillette)
et zip plongeons instantané dans le bouquin.

Je profite d'être dans le papier électronique de ma tablette pour pratiquer une petite
interview express de ladite Paillette, blouson noir, forte tête de la forêt enchantée que
je croise à la première phrase. Elle me toise, surprise de voir un bonobo pour
la première fois sans doute.

- Salut Paillette, ça boom? Parait que t'es la terreur du secteur?

Elle me regarde toujours surprise. Faut dire que vue sa taille, 1 cm à vue de nez,
mes yeux de lecteur doivent lui sembler aussi imposants qu'une poêle à paella de diamètre 62. Ni une ni deux, elle agite sa baguette magique dans une gerbe d'étincelles dorées et me voilà propulsé
dans l'aventure.

Et c'est une drôle de surprise qui m'attend, certainement dû à un sortilège.
Me voilà sous le charme, à mon age... C'est doux et tendre comme des marshmallow, naïf et poétique, tolérant et beau, simple et inventif où tout semble couler de source.

Il m'est avis que la plume de Lara Lee Lou Ka y est pour beaucoup sachant doser les
effets avec maestria pour conter les aventures de sa fée Paillette et en faire une lecture
tout public de 7 à 83,5 ans. C'est tellement bien fait et si surprenant à mon âge d'avoir
été bluffé à l'encontre de mes à priori, que la réflexion que je me suis faite en lisant ce
livre, c'est que nous avions là une belle alternative au petit prince de Saint-Exupéry.
C'est un vrai compliment, même si ceux qui prendront connaissance de cette
chronique diront que je suis gâteux complet et que mon cerveau n'est plus en
adéquation avec la réalité du terrain. Quoi! il a dit Saint-Exupéry! Le Saint-Exupéry!
Ben ouais, y'a de la magie qui fonctionne dans cet opus et franchement c'est réussi.
On est dans la même veine de littérature en tous cas. Un très joli voyage. Bref, si un
retour à la simplicité vous attire, si laisser votre peau d'adulte pour une petite balade
au cœur de la magie se fait sentir, la petite fée Paillette de Lara Lee Lou Ka est
fortement conseillée.

#lesaventuresdelaféepaillette #Laraleelouka

 

 

Voir les commentaires