Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020

Lara Lee a lu L'amour, la mer, le fer et le sang de Aurélie Depraz

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu L'amour, la mer, le fer et le sang de Aurélie Depraz

4e de couverture

 

Côtes danoises, hiver 865
Sven aime la mer. Il aime les raids, il aime les femmes, il aime son peuple et l’aventure mais... depuis peu, il se prend à rêver de semailles et de moissons, de terres et de cultures et, pourquoi pas, d'une femme, d’un foyer, d’une famille.
Une grande expédition est prévue au printemps. Les rives anglo-saxonnes. Cela tombe bien ! Il paraît que leurs femmes sont belles et leurs terres fertiles. C’est décidé : il en sera. Une épouse, une ferme, un commerce florissant vers le Jutland, et à lui le bonheur d’une vie nouvelle !
Mais quand on n’est rien d’autre, aux yeux de la femme de ses rêves, qu’un païen, un barbare, un envahisseur aux mœurs cruelles... quand on est l’amant d’une femme jalouse et le sujet d’un roi cupide... l’entreprise s’annonce difficile !
L'histoire d'un amour improbable au temps des grandes invasions vikings.

 

Mon avis

 

Je ne connais pas l’histoire viking mais j’aime la plume d’Aurélie Depraz. Après avoir lu « Indomptable Aquitaine » et « Shaena », j’ai ouvert cette romance sans lire le 4e de couverture et je n’ai pas été déçue. L’auteur à l’art et la manière de me transporter à l’époque choisie auprès de ses personnages. Les descriptions sont tellement bien faites, sans être lourdes ou de trop, que je peux voir les paysages décrits comme si j’y étais. Quand à la romance en elle même, bien que n’étant pas fan de ce genre littéraire, j’avoue que l’auteur maîtrise bien le sujet et j’accroche de suite.

A l’instar de Juliette Benzoni, grand auteur de romances historiques, Aurélie Depraz écrit de formidables histoires qui me font voyager et se classe dorénavant dans les auteurs dont je lirai tous les livres.

 

Pour ce retour de lecture j’ai choisi Faun - 2 Live Lass uns ziehn mit dem Wind

 

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu spirale interdite de Freeric Huginn

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu spirale interdite de Freeric Huginn

4e de couverture

 

Il était perdu... Elle se trouvait à bout.
Le destin les a rapprochés pour le meilleur et pour le pire...
Leur vengeance sera sans pitié, mais une terrible menace les poursuit désormais.
La lutte sera sans merci. La mort est la seule issue.
Spirale interdite... Inutile de lutter. Vous n’en sortirez pas victorieux.

 

Mon avis

 

Une rencontre entre deux paumés, que la vie n’a pas épar­gné, sera le déclic d’une épopée sanglante et meurtrière qui va secouer tout le pays. Quand une troisième personne, un policier, se met à leur poursuite, on pourrait penser que l’auteur va tomber dans la facilité du jeu méchants et justi­cier… Ben... Nan ! C’est là où Freeric est étonnant. Il amène son lecteur au bord de la normalité pour ensuite le faire bas­culer dans une spirale où tout s’enchaîne avec violence à une vitesse infernale. En dire plus me pousserait à en dévoi­ler la teneur. Sachez seulement que si ce livre regorge de scènes pour public averti, il est surtout un excellent thriller. C’est le 4e livre que je lis de Freeric Huginn et c’est devenu un auteur dont je lirai chaque nouvelle publication avec grand plaisir.

 

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai choisi ACDC Highway to hell dont la musique et le tempo correspondent bien à l’ambiance de ce superbe livre.

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu la fille du week-end de Pascal Bezard

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu la fille du week-end de Pascal Bezard

4e de couverture

 

Gisèle S. est l’héroïne bien réelle de ce roman aussi fidèle aux exigences de l’authenticité qu'à celles de la vérité. Elle sera, tour à tour, la jeune fille délurée, la femme déchirée, la mère protectrice,la compagne du week-end et surtout la passagère épanouie du train de la vie. Pour l'auteur, qui l'ac­compagne tout au long de ce récit, il y a le défi de remonter le temps à travers ce parcours où un drame humain s'est produit, il y a longtemps. Sur un mode presque policier, Pascal Bezard conduit le lecteur d'une ferme familiale aux consultations divinatoires, d'une disparition aux rencontres sans lendemain, ou encore d'un épanouissement personnel à l'aveu contenu pendant vingt ans. Tel est ce cheminement qui traite des péripéties de la vie d'une femme, avec ses es­pérances, ses désillusions, ses épreuves et ses évolutions, où il s'agit aussi d'intégrer des relations, des convictions et un ultime témoignage qui permet de retraverser, dans ce qu'il y a de meilleur et de pire, tout ce livre.

 

Mon avis

 

Différent de ce que j’ai déjà lu de cet auteur, ce roman basé sur la vie d’une personne réelle a un goût d’ « une vie » de Maupassant.

Ces tranches de vie de la dénommée Gisèle sont, à l’image de toute vie, quelques fois tristes, quelques fois pleines de bonheur.

L’auteur lui a écrit une biographie qui ne se veut pas larmoyante, mais juste le reflet des années passées cahin-caha avec ses malheurs et ses joies.

Bel hommage que Pascal Bezard a offert à Mme Gisèle S.

 

ACHAT ICI

 

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai choisi Édith Piaf et son « non, je ne regrette rien »

Voir les commentaires

Lara Lee a lu rouge de Sylvie Grignon

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu rouge de Sylvie Grignon

4e de couverture

 

Quand médecine et polar se rencontrent, cela donne un résultat aussi envoûtant qu’effrayant !

Matt Louvier, ancien chercheur ayant fait une découverte stupéfiante, va voir sa vie bouleversée entre son amour fou pour Marie, amnésique suite à un accident, et son désir pour Adelyse, une jeune femme moderne et libérée qui pourrait être sa fille. Le destin de ces différents personnages va se recouper avec celui de leurs familles, de leurs amis et celui de jeunes victimes retrouvées égorgées, portant toutes un caducée tatoué sur la cheville.

Quel lien unit toutes ces personnes si différentes ?

Qui est le tueur au caducée ?

 

Mon avis

 

J’ai beaucoup aimé ce polar où chaque chemin menait à une impasse. Une histoire qui semble simple mais qui s’avère bien plus complexe que prévu. Des personnages intéressants, avec des vies qui s’entrecroisent. Des destins liés. Et un tueur, que la police n’arrive pas à cerner.

Au delà de la plume de l’auteur que j’ai beaucoup aimée, l’intrigue m’a tenue en haleine, grâce à ses multiples rebondissements. Un polar à lire !

 

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai choisi Peur de rien blues de Jean Jacques Goldman.

Voir les commentaires

Lara Lee a lu CORNWAND Léa et Paterson de Sylviane Blin

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu CORNWAND Léa et Paterson de Sylviane Blin

4e de couverture

 

En apparence, Léa est une adolescente comme les autres. Mais les apparences sont souvent trompeuses. En effet, depuis quelque temps, la jeune fille se doute bien qu’elle est différente de ses camarades, sans savoir expliquer cette différence ni pouvoir en parler à quiconque. Alors elle ne partage ce lourd secret qu’avec son chat, Paterson… Jusqu’à l’été de ses 15 ans, au cours duquel elle passe ses vacances chez sa grand-mère, Wenny, qui lève une partie du mystère. Oui, Léa est différente. Oui, elle est dotée de fabuleux pouvoirs. Et, oui, elle vient du monde fantastique de Cornwand.
À peine Léa a-t-elle eu le temps de se faire à cette idée qu’elle est précisément envoyée en mission sur la terre de ses origines, menacée par un danger de destruction imminent. Fragon Kyrius, le mage noir, assoiffé de vengeance, a juré la perte de cette paisible contrée et de tous ses habitants. Mais de quoi veut-il se venger ? Et pour quelle raison cherche-t-il particulièrement à faire périr Léa ? Risquant leur vie à chaque instant, et bravant sortilèges, monstres et démons, Léa et Paterson se jettent dans l’aventure pour obtenir les réponses à leurs questions et sauver Cornwand. Cependant, toute vérité est-elle bonne à découvrir ?

 


Mon avis

 

L’histoire de Léa est celle que rêve toute jeune fille de cet âge : devenir une héroïne dans un monde magique peuplé de créatures fantastiques.

Je ne sais pas ce qui m’a plu le plus car tout était extra : de la création de ce monde, Cornwand, à la transformation de Paterson, à la quête pour sauver ce lieu magique, aux interactions entre adolescents… Bref, c’est un livre à lire , pour peu qu’on ait les yeux qui savent s’ouvrir sur les mondes imaginaires.

 

Je lirai assurément la suite qui m’attend sagement dans ma PAL.

 

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai choisi, en clin d’œil à Paterson : Pow Wow Le Chat

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Kerwan - La déchirure, tome 7 de la Meute de Chânais d'Ysaline Fearfaol

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Kerwan - La déchirure, tome 7 de la Meute de Chânais d'Ysaline Fearfaol

4e de couverture

 

La meute de Chânais, une meute pas comme les autres…

Cela fait à présent près de huit siècles que Kerwan de Chânais porte en lui le fardeau de la trahison qui a déchiré son âme.

Huit siècles qu’il a commis l’irréparable.

Aujourd’hui, son passé le rattrape et vient lui réclamer des comptes.

Mais la meute n’abandonne jamais les siens, et à l’heure où une Bête sévit en Avalon, répandant mort et destruction sur son passage, les de Chânais trouvent une alliée inattendue en Inaïa, la druidesse porteuse de la rune de Dag.

Elle seule peut offrir une rédemption à Kerwan.

Si toutefois la Bête qui rôde dans l’ombre lui en laisse le temps…

 

Mon avis

 

Encore de nouveaux rebondissements dans cet opus ! Du choix de Titouan au passé de Kerwan, en passant par la pré­sence de la belle Inaïa et les souffrances d’Enguerrand. Bref, ce fut encore un tome empli de merveilles que nous propose là Ysaline Fearfaol. Je ne sais pas comment elle fait, mais elle réussit toujours à enchanter mes lectures !

Cette saga ( ma chouchou 2019) me fait voyager à chaque fois que je lis un de ses tomes. Tant et si bien que j’ai hâte qu’il y en ait un nouveau !

 

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai choisi Faun – Rosen­rot dont la douceur va comme un gant au couple formé par Kerwan et Inaïa.

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu le chocolat de la squatteuse de Andrea B Cecil

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu le chocolat de la squatteuse de Andrea B Cecil

4e de couverture

 

Compote, café, pains, chocolat ?
Choisissez donc ce que vous voulez (ou pas…) et entrez de plain-pied dans la vie de Siobhán, cinquante-quatre ans, qui jette l’éponge (ou plutôt l’épluche-légumes). Oust le mari ennuyeux et la routine assommante, à elle le Périgord et la place de dame de compagnie.
Pour qui ? Mystère.
Mais surtout, pourquoi… !?
Comme elle, remballez au fil de ces neuf jours vos a priori et vos préjugés. Vous aussi pouvez remiser à la cave vos « ça n’arrive qu’aux autres ! ». Car on croit connaître les gens. Comme on croit se connaître soi-même…

Mon avis

 

Je ne compte plus les romans que j’ai lu de cet auteur, et à chaque fois je ne suis pas déçue. Une fois de plus, j’ai été embarquée dans cette histoire qui commence plutôt mal avec Siobhán qui découvre qu’elle a besoin de changer sa vie et qui rencontre un personnage qui est tout son contraire, Alessandra. Dans ce roman, on retrouve les ingrédients chers à l’auteur : les relations humaines et l’amour. Il y a même une parenthèse humoristique avec un ara… Quant au chocolat du titre, eh bien, il faut lire ce livre pour savoir pourquoi l’auteur l’a ainsi intitulé.

En résumé : encore un livre d’Andrea B Cecil que j’ai dégusté et apprécié.

 

Pour illustrer ce retour de lecture j’ai choisi Ain't it Strange- Patti Smith 

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Blanche de Matthieu Biasotto

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Blanche de Matthieu Biasotto

4e de couverture

 

Une coupe de cheveux pour échapper à son passé : une petite fille, avec qui on a joué. Une poupée, que l’on pouvait coiffer. Blanche étouffe ses secrets, compose avec ses faiblesses, ses excès.

Son besoin de contrôle dissimule des cicatrices, sa réussite masque un profond traumatisme. L’injustice en fait une amie protectrice. Sans famille, elle reste une épouse fragile. Et sans racine, elle se sent incomplète, imparfaite. L’abandon l’oblige à vivre par procuration. Blanche désire plus que tout devenir mère.

Et si le destin en décidait autrement ? Entre mensonges et gouttes de sang. Un pied dans sa mémoire, un autre dans son présent. Derrière un voile de dentelles et de tulle… L’enfer l’attend.

Mon avis

 

Avec cet opus, je découvre la plume de Matthieu Biasotto et j’avoue avoir apprécié le voyage, pourtant cruel, que l’au­teur fait « subir » à ses personnages. Entre vérités en demi teinte, passé sulfureux, mensonges et déboires en tout genre, aucun d’eux n’en sortira complètement indemne.

Gros plus : sans spoiler je peux juste vous dire que côté faux semblants, l’auteur excelle dans la dissimulation. Comme ses personnages, je me suis fait mener par le bout du nez du début à la fin de cette histoire.

Un auteur à découvrir … Et je lirai certainement ses autres livres !

 

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai choisi évidemment INXS - Original Sin. Pourquoi ? Il vous faut lire ce livre pour le savoir...

 

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu De fièvre et de sang de Cédric Sire

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu De fièvre et de sang de Cédric Sire

4e de couverture

 

 

Ils semblent se nourrir de sang. Leurs victimes sont retrouvées exsangues...

Eva Svärta et le commandant Vauvert viennent enfin de mettre un terme aux agissements des frères Salaville. Mais les meurtres continuent, défiant toute logique.

Les talents d'Eva, policière albinos dotée d'un instinct hors normes, vont la conduire aux frontières de la rationalité. Là où, à tout instant, votre propre reflet dans le miroir pourrait vous engloutir, où la part d'ombre d'Eva causera sa perte ou lui sauvera la vie...

 

Mon avis

 

 

Avec cet opus, je découvre la plume de Cédric Sire, dont j’ai entendu du bien depuis longtemps. Et je n’ai pas été dé­çue. La plume de l’auteur est acérée et sanglante, et trace avec précision des scènes à la limite du gore. Sans s’arrêter à l’aspect sanguinolent des meurtres, il y a également un bon scénar, une enquête policière qui tient bien la route avec des personnages hauts en couleur, Eva Svarta en tête.

 

Mon petit plus : le commandant Vauvert, qui a tendance à envoyer au Diable… Vauvert ! Mouarf ! Cherchez pas, à chaque fois, j’esquissais un demi-sourire.

 

En résumé : un opus bien sanglant, une enquête rondement menée et une héroïne, Eva, qui a du cran. Si vous ne connaissez pas les écrits de cet auteur, il est peut être temps de vous y intéresser.

 

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai choisi The Cure – Lullaby, chanson qui me fait penser à Eva...

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu un ami pour noël de Clémence Lucas

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu un ami pour noël de Clémence Lucas

4e couverture

 

Ah, Noël... Ses traditionnels chants. Ses décorations. Ses cadeaux.
Pour Olivia, c'est surtout la période qu’elle préfère.
Sauf, cette année.
C’est à croire que les Dieux et son Karma ont décidé de lui tourner le dos en même temps.
En quarante-huit heures, sa vie part en vrille.
À cause d’une erreur de clic, son salaire se retrouve rejeté par sa banque "pour cause de mort" et son propriétaire la met à la porte. Le même jour, sa meilleure amie lui annonce qu’elle va se marier. Elle se rend compte que non seulement son cercle d’amies était au courant avant elle mais lui ment depuis des années.
Avec tout ça, elle décide que cette année, Noël se fera sans elle.
Mais c’était sans compter sur son connard de boss – qui va se montrer sous une facette qu’elle n’aurait jamais pu imaginer. Contre toute attente, il fera tout pour qu’Olivia retrouve son amour pour la magie de Noël.

 

Mon avis

 

J’avais besoin d’un peu de légèreté et je découvre la plume de Clémence Lucas avec cette jolie romance de noël que j’ai trouvé adorablement magique.

Une jolie histoire faite de péripéties qu’une Anna la Poissarde ( héroïne des livres de Nathalie Brunal) ne renierait pas. Mais entre les déboires de l’héroïne et toute la volonté de son alter ego masculin pour que tout se passe au mieux, j’ai trouvé là un bon feel good et une jolie romance.

 

Même en dehors des fêtes de fin d’année, ce roman apporte un bien être par sa légèreté.

 

Pour illustrer ce retour, j’ai choisi I do it for you de Bryan Adams symbolisant les efforts de Connor pour redonner le goût de noël à Olivia.

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>