Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2022

Lara Lee a lu l'héritière du don - la trilogie de Florence Jouniaux

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu l'héritière du don - la trilogie de Florence Jouniaux

4e de couverture :

Pour Alana, enfant d'à peine huit ans, il est désormais temps de quitter mère, père et frère, et de suivre Cadmia, la guérisseuse du village, celle-là même qui avait reconnu le jour de sa naissance, à la tache en forme de lune, son statut d'élue. Un long apprentissage attend ainsi une fillette qui commence à manifester quelques dons et un lien privilégié avec les animaux. Mais surtout, ce sont ces cauchemars qui pressent aujourd'hui Cadmia, des rêves d'ombres et de cris que l'élue subit elle aussi. Des rêves en forme d'avertissements, qui annoncent le déferlement de la barbarie. Ainsi doivent-elles se presser de rejoindre la Communauté des Sages qui attend Alana depuis de nombreuses années, afin de mener à bien son initiation. Un périple à travers forêts et montagnes commence donc et sera l'occasion de développer certaines capacités, mais aussi de comprendre que les ennemis sont déjà à l’œuvre.

Mon avis :

Quelle belle idée de mettre dans un seul format la trilogie complète car, quand on la commence, on ne veut plus la lâcher.

Non seulement je suis toujours aussi fan de la plume de Florence mais ce que j’apprécie par dessus tout est son imaginaire. L’histoire est addictive et, cerise sur le gâteau, puisqu’il s’agit d’un voyage qu’Alana fait pour rejoindre la Communauté des Sages, les descriptions des paysages rencontrés sont sublimes.

Si vous voulez rêver, faire un long et beau voyage semé d’embûches, faire la connaissance d’animaux extraordinaires comme Grand Loup Gris ou voir la magie à l’œuvre, cette trilogie est faîte pour vous. Qui plus est, elle est écrite par une très belle plume ! Alors qu’attendez-vous pour la découvrir ?

 

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture j’ai choisi Nausicaa de Messire Luc Arbogast.

Voir les commentaires

L'interview estivale de Corinne Falbet-Desmoulin

Publié le par Lara Lee Lou Ka

L'interview estivale de Corinne Falbet-Desmoulin

Lara : Peux-tu nous faire une petite présentation de toi et de tes créations en quelques lignes ?

Corinne : J'écris depuis l'enfance mais n'ai décidé de publier qu'en 2016. J'ai commencé par trois recueils de nouvelles : "Singulières", "Insolites" et "Atypiques", également regroupés dans une trilogie. J'ai obtenu 10 Prix littéraires pour des récits se trouvant dans ces recueils, dont 4 premiers Prix.

J'ai eu la joie de voir mon premier roman "À l'encre du cœur" récompensé cette année puisqu'il est "Coup de cœur du Prix Femme actuelle de développement personnel 2022" !

J'ai également publié le roman "Un seul être nous manque", un recueil de poèmes et un recueil à quatre mains.

Lara : J’ai connu Corinne sur Facebook et j'ai lu plusieurs de ses livres dont un qu’elle m’a offert pour mon plus grand plaisir. Vous pouvez retrouver mes retours de lecture en cliquant :

ICI pour les cadeaux du cœur 

ICI pour il faut toujours croire en ses rêves d’enfant

ICI  pour Insolites

et vous pouvez également visiter son site internet en cliquant ICI

Ainsi que sa page auteur sur Facebook en cliquant : ICI

 

et  en avant pour l'interview estivale !

 

Lara : Tu es plutôt cocotier, plage dorée avec Zendaya ou montagne escarpée avec Samuel le Bihan?

Corinne : Oh plage de sable... blanc sous les Tropiques, si possible !! La détente et le bien-être avant tout pour moi...

Lara : Quelle serait ta destination si tu pouvais l’avoir pour toi toute seule?

Corinne : Aller en Polynésie, comme j'y projette mes héros dans la deuxième partie ("Le rêve des îles") de mon roman primé ...

Lara : Que préfères-tu manger quand il fait chaud ?

Corinne : Des fruits frais et des salades avec plein de tomates.

Lara : Glace ? Gaufre ou crêpe après une bonne rando ou une bonne baignade ?

Corinne : Une bonne glace avec un peu de chocolat. (Pas trop, mon foie ne l'aime pas !!)

Lara : Eau , soda, bière ou rosé ?

Corinne : De l'eau, c'est ce qui me désaltère le mieux.

Lara : Quel livre emporterais-tu avec toi en vacances ?

Corinne : Un livre facile à lire (pas prise de tête) pour des moments de plaisir : du style "La vie rêvée des chaussettes orphelines" de Marie Vareille.

 

Lara : Pour toi, quel est le parfum de l’été ?

Corinne : Celui de l'herbe qui vient juste d'être tondue... ça sent si bon...

Lara : Quel est ton plus beau souvenir de vacances ?

Corinne : Mes vacances au Costa Rica avec mon compagnon (alors que nous n'étions pas encore mariés) ; mon frère qui vivait là-bas nous a pilotés dans des endroits merveilleux !

Lara : Qu’aimes-tu faire le soir quand tu es en vacances ?

Corinne : Prendre l'apéro à la fraîche tout en jouant aux échecs avec mon mari.

Lara : Tu es plutôt tourisme ou farniente ?

Corinne : Farniente, mais aussi tourisme si le lieu s'y prête !! Un mix de détente et de découvertes...

Lara : Arrives-tu à créer durant tes vacances ou ton esprit créatif est sur le mode off ?

Corinne : J'y parviens bien toute l'année.

Lara : Quelle activité fais-tu obligatoirement à pendant les vacances ?

Corinne : Lire. Je dévore !!

Lara : Tes animaux t’accompagnent-ils en vacances ou les mets-tu en garderie ?

Corinne : Mon chat et mes poissons sont nourris par notre voisine, mais nous ne nous absentons pas longtemps.

Lara : Si d’un seul claquement de doigts, tu pouvais partir, tu irais où ? (il est interdit de donner la même réponse qu'à la question 2)

Corinne : Aux Philippines (destination de mon deuxième roman "Un seul être nous manque" !!) Je ne suis jamais allée en Asie.

Lara : Quelle est la chanson qui te fait automatiquement penser aux vacances ?

Corinne : Belle-Île-en-Mer, Marie-Galante, de Voulzy (j'adore les îles) !

 

Merci Corinne pour ces quelques instants avec toi. Je te souhaite de belles vacances 2022!

 

Voir les commentaires

L'interview estivale d'Olivia Jones

Publié le par Lara Lee Lou Ka

L'interview estivale d'Olivia Jones

Lara : Peux-tu nous faire ne petite présentation de toi et de tes créations en quelques lignes ?

Olivia : Bonjour , je suis Olivia Jones, auteure de 11 romans et 1 recueil de nouvelles. Le 11e, La fureur des innocents, sort ces jours-ci. J’ai écrit des thrillers psychologiques, 1 policier, des livres plus personnels comme Il y a toujours un piano quelque part, un livre romantique, comme L’appel du loup, ou encore des romans avec une touche de surnaturel ou de féerie. J’aime situer mes romans à Quiberon, une région que j’aime particulièrement.

Mon petit commentaire : j'ai lu quasiment tous les livres d'Olivia car j'aime sa plume. Vous pouvez retrouver tous mes retours de lecture sur ce blog en cliquant ICI et découvrir l'auteur en lisant cette petite interview avant d'aller faire un tour sur sa page Amazon ( lien à la fin de cet article).

Lara : Tu es plutôt cocotier, plage dorée avec Zendaya ou montagne escarpée avec Samuel le Bihan?

Olivia: plage dorée avec Samuel le Bihan !!!!

Lara : Quelle serait ta destination si tu pouvais l’avoir pour toi tout/e seule?

Olivia : Venise.

Lara : Que préfères-tu manger quand il fait chaud ?

Olivia : Une bonne salade de tomates, avec de la ciboulette

Lara : Glace ? Gaufre ou crêpe après une bonne rando ou une bonne baignade ?

Olivia : Gaufre au sucre glace !

Lara : Eau , soda, bière ou rosé ?

Olivia : Eau

Lara : Quel livre emporterais-tu avec toi en vacances ?

Olivia : N’importe quel roman de Liane Moriarty

 

Lara : Pour toi, quel est le parfum de l’été ?

Olivia : l’herbe fraîchement tondue

Lara : Quel est ton plus beau souvenir de vacances ?

Olivia : en octobre, à Quiberon, assise seule sur un rocher et l’océan qui monte autour de moi.

Lara : Qu’aimes-tu faire le soir quand tu es en vacances ?

Olivia : aller au restaurant

Lara : Tu es plutôt tourisme ou farniente ?

Olivia : les deux

Lara : Arrives-tu à créer durant tes vacances ou ton esprit créatif est sur le mode off ?

Olivia : je crée toute l’année, nuit et jour

Lara : Quelle activité fais-tu obligatoirement pendant les vacances ?

Olivia : lire et encore lire, ou prendre des notes.

Lara : Tes animaux t’accompagnent-ils en vacances ou les mets tu en garderie ?

Olivia : j’ai une chatte qui reste à la maison et est nourrie par une voisine.

Lara : Si d’un seul claquement de doigts, tu pouvais partir, tu irais où ? (il est interdit de donner la même réponse que la question 2)

Olivia : New York

Lara : Quelle est la chanson qui te fait automatiquement penser aux vacances ?

Olivia : Happy

 

Merci Olivia pour m'avoir accordé ce petit moment avec toi. Je te souhaite de belles vacances 2022. 

 

Voir les commentaires

L'interview estivale d'Aurélie Chateaux-Martin

Publié le par Lara Lee Lou Ka

L'interview estivale d'Aurélie Chateaux-Martin

Lara : Une petite présentation de toi et de tes créations en quelques lignes ?

Aurélie : Je suis une artiste assez complète, écrivain, dessinatrice, danseuse, j’aime explorer les différents arts. Engagée dans la cause LGBT+ et le féminisme intersectionnel, mes romans ont généralement un rapport avec ces sujets. J’écris de manière très variée : fantasy, romance, thriller, historique, fantasy urbaine, contemporain, j’aime varier les plaisirs. Comme j’écris énormément et que j’ai largement dépassé les 100 livres publiés, pour moi c’est très important de ne pas m’enfermer dans un sujet ou un style. En prime, j’aime les défis ! J’ai aussi écrit le scénario d’un manga, Muse, adaptation de mon roman du même nom, dessiné par Mélancolie Odd avec laquelle j’ai également travaillé sur un roman illustré et un artbook. Je bosse actuellement sur ma première bande dessinée, une BD informative, ludique et explicative autour des sujets et problématiques LGBT+. Je suis maman solo de trois enfants qui font l’école à la maison, et végane.

Mon commentaire : Je connais Aurélie par Facebook et j’ai déjà lu un de ses livres que j’ai beaucoup aimé. Et elle en a tellement écrit que je suis certaine de toujours avoir un livre d’Aurélie Chateaux-Martin dans ma PAL !

Mon retour sur « and we’ll meet again » : cliquez ICI

La page Amazon d'Aurélie : cliquez ICI

La page Facebook d'Aurélie : cliquez ICI

 

***

 

Lara : Tu es plutôt cocotier, plage dorée avec Zendaya ou montagne escarpée avec Samuel le Bihan?

Aurélie : Alors je ne sais pas qui sont ces gens (pardonne mon inculture), mais sans hésitation la montagne, parce qu’à la plage, il y a du sable, et le sable, c’est le Mal.

Lara : Quelle serait ta destination si tu pouvais l’avoir pour toi toute seule?

Aurélie : Naÿl, sans hésitation ! Il s’agit d’une ville de mon univers fantasy, une sorte d’utopie dans laquelle il fait bon vivre, et où habite ma famille spirituelle littéraire.

Lara : Que préfères-tu manger quand il fait chaud ?

Aurélie : Des fruits bien charnus, genre abricots, pêches…

Lara : Glace ? Gaufre ou crêpe après une bonne rando ou une bonne baignade ?

Aurélie : Glace, je pense. De toute façon étant végane et intolérante au gluten, les deux autres choix sont presque impossibles à trouver pour moi (sauf si je les fais moi-même).

 

Lara : Eau , soda, bière ou rosé ?

Aurélie : Eau ! (enfin majoritairement je bois du thé, remarque)

Lara : Quel livre emporterais-tu avec toi en vacances ?

Aurélie : Si je triche et que je dis ma liseuse, je me fais fouetter ? Je sais, c’est la réponse facile. En vrai, je lis extrêmement peu, depuis deux ans. Même avant cela, je lisais maximum 4-5 livres par mois, les meilleurs mois. Mais ces derniers temps, j’en suis à moins d’un livre par mois. D’un autre côté, à cause de cette panne, je suis incapable de choisir un seul livre, car si je bloque dessus, je ne lis plus du tout. Mais si je devais vraiment choisir, je choisirais un des miens, car ce sont les seuls romans que je peux lire et relire sans mal. Me replonger dans ces histoires peuplées de personnages qui sont devenus des amis est pour moi comme une bouffée d’air pur… (ah, et donc si je dois vraiment choisir, il est assez évident que ce sera l’intégrale de Muse qui recevra mon adhésion).

Lara : Pour toi, quel est le parfum de l’été ?

Aurélie : Je ne saurais pas comment décrire ce parfum. C’est un parfum de chaleur, littéralement. Mélange de soleil, de nature chauffée, et peut-être une pincée de liberté et de joie…

Lara : Quel est ton plus beau souvenir de vacances ?

Aurélie : J’en ai tellement. Je dirais d’un côté mon tout premier voyage très loin, au Sri Lanka, j’avais douze ans à l’époque. Je suis tombée amoureuse de ce pays. Littéralement. Dans l’avion retour j’en ai même pleuré, je ne voulais pas en partir. De l’autre côté, notre tout dernier voyage, en famille, moi et mes trois loulous, en Guadeloupe. Je suis en burn-out et en dépression depuis des mois, et j’ai tout lâché d’un seul coup, comme ça, du jour au lendemain j’ai dit aux enfants « il faut qu’on parte », on a pris nos billets, un mois plus tard on était dans l’avion. Cela faisait 4 ans que nous n’avions pas pu voyager, en partie à cause de la situation sanitaire. J’étais tellement stressée, avant de partir ! J’avais l’impression d’avoir oublié comment voyager… Et puis nous sommes arrivés là-bas, avons humé l’air chaud, regardé autour de nous, même à l’aéroport il y avait les palmiers, les sourires des gens, leur gentillesse. Pendant ces onze jours, j’ai oublié mon stress, ma dépression, mes douleurs chroniques, ma fatigue, mon burn-out. J’étais zen et heureuse. Ça m’a fait tellement de bien !

Lara : Qu’aimes-tu faire le soir quand tu es en vacances ?

Aurélie : Lire, écrire, dessiner, faire des jeux avec mes enfants.

Lara : Tu es plutôt tourisme ou farniente ?

Aurélie : Ni l’un ni l’autre. Je suis du genre routarde qui se déplace avec un sac à dos, plus voyage, découverte, randos et contact avec les voyageurs et les locaux. Je déteste le tourisme, en vrai. La farniente, c’est sympa de temps en temps, mais quand c’est tout le temps, ça me lasse vite.

Lara : Arrives-tu à créer durant tes vacances ou ton esprit créatif est-il sur le mode off ?

Aurélie : Oh, oui, toujours ! Mon esprit n’est jamais en pause, en fait les vacances, je ne sais pas vraiment ce que c’est… C’est plutôt que je me force à lever un peu le pied.

Lara : Quelle activité fais-tu obligatoirement pendant les vacances ?

Aurélie : Aucune, ça dépend tellement du lieu où je me trouve… Et je ne programme pas les choses en avance, donc chaque période de vacances est différente, pour moi.

Lara : Tes animaux t’accompagnent-ils en vacances ou les mets tu en garderie ?

Aurélie : Je n’ai pas d’animaux. La maison où je vis possède un chat, qui reste seul quand on s’en va, mais c’est un chat du coin qui va et qui vient et va manger à plusieurs râteliers.

Lara : Si d’un seul claquement de doigts, tu pouvais partir, tu irais où ? (il est interdit de donner la même réponse que la question 2)

Aurélie : Je serais bien embêtée parce qu’en vrai Naÿl est le seul lieu où je souhaite vraiment aller. Mais ceci dit ça serait plus sur le long terme. Donc là, maintenant, si je pouvais faire ça, je dirais la Thaïlande. Revoir ce pays, aller barouder un peu dans les pays limitrophes aussi : Cambodge, Laos, Malaisie…

Lara : Quelle est la chanson qui te fait automatiquement penser aux vacances ?

Aurélie : Je dirais « Ma vie au soleil » de Keen’V. Elle me rappelle aussi ma maman spirituelle, décédée il y a des années de cela, qui est celle qui m’a partagé cette chanson alors que j’avais le projet de partir vivre à La Réunion.

 

Merci Aurélie pour m'avoir accordé un peu de ton temps pour réaliser cette interview.

Je te souhaite de belles vacances 2022.

 

Voir les commentaires

L'interview estivale de Nikko Dogz

Publié le par Lara Lee Lou Ka

L'interview estivale de Nikko Dogz

Lara : Avant toute chose, une petite présentation de toi et de tes créations en quelques lignes ?

Nikko : Je m'appelle Nikko dit "Le Dogz" je suis Crooner et comédien de théâtre, je joue depuis 8 ans dans la pièce "Les Faux British" et on peut me retrouver en concert, ou sur ma page "Dogz Coverz" sur laquelle je poste un cover par jour depuis 3 ans...

Lara : j’ai connu Nikko sur Facebook grâce à mon amie Babi. J’aime l’écouter chanter en live, tant et si bien que j’ai même écrit une de mes nouvelles, l’effeuilleuse et le crooner (qui se trouve dans mon 2e recueil), dédiée à mon amie Babi, sur une chanson de Nikko. C’est en écoutant sa voie éraillée que les mots sont venus… Je n’ai jamais eu la chance de le voir jouer au théâtre mais j’espère un jour, qui sait ? Cependant, j’ai vu quelques sketchs sur youtube et j’ai bien ri. J’aime son humour. Et, Nikko est une personne adorable avec un grand cœur, qui a toujours répondu présent quand je lui demande un peu de son temps. Cette interview, il a dit oui de suite et me l’a rendue en un temps record.

Je vous invite à le découvrir grâce à ce petit questionnaire estival avant  d'aller faire un tour sur sa page Facebook en cliquant  ICI

 

Lara : Tu es plutôt cocotier, plage dorée avec Zendaya ou montagne escarpée avec Samuel le Bihan?

Nikko : Ah difficile, je dirais Montagne Dorée avec Zendaya

 

Lara : Quelle serait ta destination si tu pouvais l’avoir pour toi tout seul?

Nikko : Irlande ou Écosse je pense

 

Lara : Que préfères-tu manger quand il fait chaud ?

Nikko : Comme en hiver: Japonais

 

Lara : Glace ? Gaufre ou crêpe après une bonne rando ou une bonne baignade ?

Nikko : Gaufre

Lara : Eau , soda, bière ou rosé ?

Nikko : Les 4… Mais je préfère le Whisky

Lara : Quel livre emporterais-tu avec toi en vacances ?

Nikko : L'ambre du Diable

ou Le Club Vesuvius de Mark Gatiss

 

Lara : Pour toi, quel est le parfum de l’été ?

Nikko : le Monoï

Lara : Quel est ton plus beau souvenir de vacances ?

Nikko : Au théâtre avec la première année des Faux British

Lara : Qu’aimes-tu faire le soir quand tu es en vacances ?

Nikko : L'amour

Lara : Tu es plutôt tourisme ou farniente ?

Nikko : Farniente Of course

Lara : Arrives-tu à créer durant tes vacances ou ton esprit créatif est sur le mode off ?

Nikko : Je prends rarement des vacances et quand j'en prends c'est sur une courte période qui reste créative malgré tout

Lara : Quelle activité fais-tu obligatoirement pendant les vacances ?

Nikko : Je nage

Lara : Tes animaux t’accompagnent-ils en vacances ou les mets tu en garderie ?

Nikko : Oui avec moi si possible

Lara : Si d’un seul claquement de doigts, tu pouvais partir, tu irais où ? (il est interdit de donner la même réponse que la question 2)

Nikko : Malaga

Lara : Quelle est la chanson qui te fait automatiquement penser aux vacances ?

Nikko : Papa Loves Mambo (Perry Como)

 

Merci Nikko pour avoir répondu à toutes mes petites questions... je te souhaite un très bel été 2022. 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu la patrouille d'Eric Karwat

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu la patrouille d'Eric Karwat

4e de couverture

Et si la survie de l'espèce humaine s'était décidée dans l'enfer glacé des Ardennes ? Hiver 1944 Des soldats américains partis enquêter sur la possibilité d'une contre-attaque allemande vont, malgré eux, déclencher une série d'évènements qui n'aboutira pas à la fin de la Deuxième Guerre mondiale mais peut-être bien à celle de toute vie sur terre.

 

Mon avis :

A priori ce livre avait de quoi me faire reculer : je n’aime pas les récits à la première personne et surtout je déteste tout la période de la seconde guerre mondiale…

Mais… je suis curieuse ! Et j’ai appris à connaître Eric Karwat par l’intermédiaire de Facebook. Et l’homme étant sympa, je me suis dit qu’il fallait que je tente de le lire.

Et j’ai bien fait ! Oh purée oui ! Ce court récit est extra ! Je me suis régalée du début à la fin ! Non seulement la plume de l’auteur est addictive mais le fond du récit est prenant, captivant même… et je l’ai lu d’une traite. Impossible de m’arrêter ! Je voulais savoir où Monsieur Karwat m’emmenait…

Et il m’a fait découvrir l’ampleur de son imaginaire. Et j’ai A.D.O.R.É !!!

Je vous conseille absolument cette lecture qui est succulente, addictive et inspirante.

Au delà du récit, la plume de l’auteur pousse son lecteur à réfléchir à la condition humaine.

Bravo Eric ! Tu as gagné une lectrice de plus ! Et je vais te suivre dorénavant !

 

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi un titre de circonstance : It Snows In Hell de Lordi.

Voir les commentaires

Lara Lee a lu une lumière dans la nuit de Romane rose

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu une lumière dans la nuit de Romane rose

4e de couverture :

Après des mois de galère, Liorah décroche un boulot inespéré : secrétaire de Yanis Lanson, le célèbre pianiste devenu aveugle lors d’un accident de voiture.

Dès les premiers instants de leur rencontre, une mission plus ambitieuse s’impose à elle : rendre à l’infirme sa confiance en lui et lui insuffler le désir de se battre pour retrouver le chemin de la gloire.

Vaincre la volonté farouche de l’artiste réclamera de sa part des trésors de patience et une remise en question de sa propre existence.

Arrivera-t-elle à le sortir de la nuit où il se complaît depuis un an ?

Son ambition risque de lui coûter plus qu’elle ne l’imaginait en acceptant ce job providentiel, mais hautement dangereux.

 

Mon avis :

Fan de Romane Rose, j’achète et je lis tous ses opus sans lire le 4e de couverture parce que je fais confiance à la plume de l’auteur pour m’embarquer dans l’histoire... quelle qu’elle soit.

Et encore une fois, Romane a su me transporter. Même si je ne suis pas mélomane, j’ai apprécié le thème récurrent de la musique comme toile de fond, comme référence (jusque dans le titre des chapitres) et comme lien entre les personnages. Cela donne même une certaine musicalité aux mots.

Pour autant, je dois être franche, je n’ai pas autant été touchée qu’avec Féerie irlandaise ou la malédiction de la Pierre Noire, qui sont les deux romans du même auteur qui m’ont le plus touchée au coeur. Le côté celtique peut être…

Quoi qu’il en soit, cet opus est tout de même extra et j’espère lire encore longtemps la prose de Mme Rose !

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi la BO d’un film que j’aime : Brave Heart en version piano/violon.

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Souveraines de Laura Sebastian

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Souveraines de Laura Sebastian

4e de couverture

Depuis leur naissance, l'impératrice Margaraux façonne ses filles. Éduquées dans l'art du mensonge, de la séduction et de la manipulation, Sophronia, Daphné et Beatriz sont des armes qui n'ont qu'un objectif : pousser les royaumes de Temarin, Friv et Cellaria à la guerre pour que leur mère puisse devenir souveraine du continent. Envoyées en territoire hostile pour épouser les héritiers des monarchies voisines, les trois sœurs vont prendre des chemins différents pour tenter de survivre. Et tracer leur propre destinée.

Mon avis

J’ai découvert la plume de Laura Sébastien avec cet opus et j’ai bien adhéré. Sa plume est addictive et fluide, les pages se tournent rapidement tellement le récit est prenant.

Au début, la construction est un peu perturbante par le fait que ce soit un chapitre par personne ( Daphné, Sophronia et Beatriz) mais on s’y fait vite tellement l’histoire est bien narrée.

Bien que l’histoire semble toute tracée par leur mère, ces trois princesses ont leur propre personnalité et en les suivant chapitre après chapitre, on s’attache à elles en découvrant qu’elles sont surprenantes toutes trois, chacune à sa façon.

J’ai complètement adhéré à cet univers et j’aimerai bien en connaître la suite…

Un livre pour ados et adultes, un peu complexe pour les plus jeunes.

 

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi Lindsey Stirling + Alexander Jean - Stampede

 

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu de miroir et d'espoir de Julie Anne Bastard et Jc Staignier

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu de miroir et d'espoir de Julie Anne Bastard et Jc Staignier

4e de couverture

Blanche refuse d’épouser l’odieux duc de Poitiers comme le roi Louis XIV l’exige. Dans un acte irréfléchi, elle pose sa main sur la surface illuminée d’un miroir qui, elle le sait, la transportera trois cents ans plus tard, en 2010  !
Sébastien, le chef de la sécurité du château de Versailles, est abasourdi. Lui qui parle tous les jours au portrait de la fascinante Blanche de Vaudreuil, la voilà désormais en chair et en os devant lui. Lorsqu’il propose à la jeune femme de l’accueillir chez lui, il ne s’attendait pas à un tel raz-de-marée ! L’intrépide et capricieuse Blanche bouscule ses habitudes au point que leur cohabitation s'annonce explosive...

 

Mon avis

Ayant lu le tome 1, de Miroir et d’amour, il y a peu, j’ai retrouvé avec plaisir le personnage de Blanche puisque ce tome-ci la met en lumière. Passer du siècle de Louis XIV à l’année 2010 n’est pas de tout repos pour la jeune Blanche qui a bien du mal à comprendre cette époque où les femmes ne sont plus chaperonnées, où les chevaux sont sous le capot et non plus devant le véhicule, où la télévision l’effraie et les blagues de Sébastien, celui qui l’a recueillie, la laisse souvent furieuse vu qu’elle ne les comprend pas.

Bref, entre humour et romance, histoire contemporaine et lointaine, cet opus est agréable à lire. C’est un bon feel good historique que je vous recommande pour le moral et la plume de ces deux auteurs.

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, c’est encore Faun qui m’est venu à l’esprit avec leur magnifique chanson : Mit dem Wind

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Emily in Paris de Catherine Kalengula

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Emily in Paris de Catherine Kalengula

4e de couverture :

Je me trouve dans un taxi, et mon coeur bat si fort qu’il est prêt à exploser. Moi, Emily Cooper, je suis à Paris ! On a tous besoin de rêves pour exister, et le mien est en train de devenir réalité.
Oui mais voilà, lorsqu’on rêve aussi fort, il est juste impossible de s’arrêter. Les rues de Paris défilent sous mes yeux, avec des monuments plus splendides les uns que les autres. Et moi, je souris, je souris !
Pourtant, une partie de moi a peur. Peur de ne pas trouver ma place, ici. Peur que la réalité ne soit pas conforme à mon rêve…

 

Mon avis :

N’ayant pas vu cette série-télé, j’ai découvert le livre sans a priori aucun.

La plume de l’auteur est fraîche, humoristique et légère. L’histoire est romanesque, s’adresse aux jeunes et est présentée avec beaucoup d’humour. J’ai ri plus d’une fois sur les remarques préconçues sur les français…

extrait :

Et mon père a ajouté : « il paraît que les français se lavent seulement une fois par mois. » Mais rien n’aurait pu me décourager, pas même des odeurs corporelles.

Ce que j’ai aimé dans ce livre : toutes ces réflexions à l’américaine sur ce qui nous est normal à nous français, comme sur l’histoire du rez-de-chaussée :

extrait :

En France, le premier c’est le rez de chaussée. Du coup, le premier, c’est le deuxième et ainsi de suite.

C’est bizarre, je fais remarquer, perplexe.

Non, parfaitement logique, réplique-t-il.

Comment lui faire comprendre que ce qui peut paraître logique pour les uns ne l’est pas obligatoirement pour les autres ?

 

Ce qui m’a moins plu :

tout est à la première personne du singulier et au présent. Ce n’est pas la forme que je préfère lire. Le fond est simplet mais ça reste sympathique.

Une lecture pour les 15-20 ans, sans prise de tête. Amusant, ce livre nous montre Paris et les français à travers les yeux d’une américaine qui vient travailler en France.

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi Britney Spears - Baby One More Time 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>