Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

livres lus en 2019

Lara Lee a lu Ils ont rencontré John de Ludovic Metzker

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Ils ont rencontré John de Ludovic Metzker

4e de couverture

 

Je m’appelle Samantha, j’ai 16 ans.
À mon journal intime, j’ai avoué être victime de harcèlement scolaire et de violence.
Je lui ai révélé mes intentions qui font suite à ce drame qui a détruit ma vie.

C’est ce jour-là qu’il est intervenu et qu’il m’a fait la promesse de me protéger.

« Pour sauver Samantha, il va réveiller le démon qui est en lui »

Mon avis

 

Pour un premier thriller, c’est un pari plus que réussi. Je l’annonce d’office, « ils ont rencontré John » est mon second coup de cœur de cette année 2019.

Ludovic Metzker traite avec justesse le problème du harcèlement. Et tous ceux qui l’ont connu aurait aimé avoir rencontré John.

J’aurai aimé le rencontrer.

Plus d’une fois, la partie «  journal de Samantha » m’a touchée bien plus que je ne l’avais prévu. Il est difficile de revivre certains pans de son passé même à travers la fiction.

J’invite tous ceux qui lisent cette chronique à lire ce livre. Il ouvrira les yeux de certains sur les réalités de la vie et confortera les autres dans ce qu’ils connaissent déjà. Mais personne ne peut demeurer indifférent à ce livre.

J’ai lu plusieurs livres de Ludovic Metzker et à chaque fois, je me retrouve happée par sa plume, prise en otage par ses mots...et dans ce livre là, plus encore, vu les maux qu’il décrivait.

Si vous ne connaissez pas cet excellent auteur, il est peut être temps d’ouvrir un de ses livres. Vous n’en sortirez pas indemne. Mais vous apprécierez sa prose à sa juste valeur quel que soit le livre que vous lirez de lui.

 

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai gardé l’idée de Samantha : « On n'oublie jamais rien, on vit avec » de Helen Segara.

 

Voir les commentaires

lara lee a lu chemin du bout du monde de Jean Benjamin Jouteur

Publié le par Lara Lee Lou Ka

lara lee a lu chemin du bout du monde de Jean Benjamin Jouteur

4e de couverture

Un manoir pétrifié sous la neige, un jeune homme qui vit la route, la mort incompréhensible d’une jeune héritière… Dans ce chemin du bout du monde, deux histoires s’imbriquent. Il y a l’affaire d’Aubigny, une délicate enquête pour la séduisante commandante Christine Cartier, officière atypique de la gendarmerie nationale. Complots de famille, jalousies, magouilles politiques, héritage, milieu niçois… Comment mettre à nue une vérité que nul ne semble vraiment connaître? Et puis il y a Éric. Fissuré de doutes, consumé de révoltes, dévalisant les honnêtes gens, il fréquente les zonards, les junkies, les dealeurs, les marginaux. Égaré dans les vapeurs incertaines de paradis artificiels, poursuivi sans relâche par une ombre du passé cruellement aimante, il perd facilement le contrôle. Son comportement est imprévisible. Un soir de manque, dans un bar paumé d’une ville du Forez, son avenir prend soudain la fuite. C’est la descente aux enfers. Englué dans les méandres d’un présent trop angoissant, à bout de souffle, il tente maladroitement de recomposer un passé occulté. Pour tous il devient la cible, celui qu’il faut abattre… Ou peut-être aider.

Mon avis

Quel personnage ai-je préféré ? Je ne sais pas.

Que ce soit la belle commandante au tempérament de feu ou le junkie paumé, ils sont attachants, chacun à sa façon.

L’enquête est passionnante et pleine de rebondissements, l’histoire est bien menée.

La plume de l’auteur sait captiver le lecteur.

J’ai dévoré ce livre.

 

ACHAT DU LIVRE  ICI

 

Pour illustrer ce retour, j’ai choisi la chanson qui me fait penser à Eric, prêt à tout sniffer pour un peu de bonheur.

AC/DC - Highway to Hell

 

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu le fil d'argent de Rebecca Greenberg

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu le fil d'argent de Rebecca Greenberg

4e de couverture

 

Thomas Gordon, journaliste d’investigation au New-York Daily News, voit son existence basculer un jour de blizzard. Et rien ne l’avait préparé à ça.

Comment reprendre le cours de sa vie lorsque l’on se retrouve soudain doté de dons paranormaux ? Comment rester les pieds sur terre lorsque l’on peut désormais sortir de son corps et dépasser les limites de l’Espace et du Temps ?

Bientôt les coïncidences s’accumulent et un puzzle hallucinant prend forme… Pour ne pas devenir fou, Tom devra s’engager corps et âme dans l’enquête la plus incroyable de sa vie, où Passé et Présent se trouvent étroitement liés.

Et si rien n'était dû au hasard ?

 

Mon avis

 

Tout d’abord les points positifs : la plume de l’auteur est excellente, la recherche de la vérité historique se ressent dans ses écrits et l’histoire est originale.

Mais je n’ai pas accroché. Pourquoi ? Je crains que cela soit en grosse partie dû au style narratif trop présent, trop lourd. Car dès qu’il y avait un peu d’action ou des dialogues, mon intérêt se réveillait.

Pour autant je suis allée jusqu’au bout du livre que j’ai trouvé original et bien construit.

 

Pour illustrer ce retour, il y a une chanson que j’ai « entendu » lorsque les jumelles ont été envoyées vers les camps de la mort : Jean Ferrat ~ Nuit et Brouillard

 

 

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Le hâvre des morts de Patricia cornwell

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Le hâvre des morts de Patricia cornwell

4e de couverture

 

À Dover, sur l'unique base aérienne militaire américaine qui reçoit les corps des soldats tués au combat, Kay Scarpetta se forme aux techniques révolutionnaires de l'autopsie virtuelle. Elle est très vite mise à l'épreuve : un jeune homme a été trouvé mort près de chez elle, à Cambridge. Crise cardiaque, selon les premières constatations. Mais comment expliquer qu'il ait saigné après son arrivée à la morgue, sinon parce qu'il était encore vivant ? Une radiographie en 3D révèle des blessures que Scarpetta n'a jamais vues. Elle se trouve dès lors confrontée à un passé qu'elle croyait enfoui et à un dilemme plus que complexe. Déterminée à conclure avant qu'il ne soit trop tard, le Dr Scarpetta utilise les techniques de pointe apprises au Havre des morts pour confirmer ses soupçons.

 

Mon avis

 

Ça faisait un bail que je n’avais pas lu de Kay Scarpetta, une héroïne que j’ai beaucoup suivi il y a quelques années. Est-ce cet opus ou est-ce moi dont les goûts ont changé mais je me suis profondément ennuyée sur cette enquête. Kay se prend trop la tête pour tout et rien, elle montre ses failles et ses doutes. Cela nuit au déroulement de l’histoire, parfois même j’ai dû revenir en arrière tellement ses questions me faisaient perdre le fil de l’enquête. Ce n’était pas la Kay dont je me souvenais. Tout est trop technique, on s’éloigne des autopsies dites classiques. Bref, un opus que je n’aurai peut être pas dû lire.

Ceci dit, Patricia Cornwell écrit toujours aussi bien mais elle a été mieux inspirée. Je ne me souviens pas avoir eu autant envie de baffer Kay que dans cet opus. Et quand on lit d’autres retours sur ce livre, la plupart des lecteurs n’ont pas accroché avec celui-là.

Mais cela ne m’empêchera pas de lire d’autres Kay Scarpetta.

 

Ps : Ce livre est un cadeau. Merci Ludo. Vous pouvez vous procurer beaucoup de livres sur le site de l’imaginarium café tenu par Magali Lafont.

 

Site :ICI

 

Page facebook : ICI

Voir les commentaires

Lara Lee a lu La meute de Chânais tome 6: Beowyn - le secret d'Ysaline Fearfaol

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu La meute de Chânais tome 6: Beowyn - le secret d'Ysaline Fearfaol

4e de couverture

 

La meute de Chânais, une meute pas comme les autres…Les tensions sont à leur comble entre Aymeric et Beowyn. Malgré son statut de subalterne, le loup sauvage est incapable de résister à la pulsion qui le pousse à se rapprocher d’Yseult, au grand dam du lieutenant de Duncan.Pourtant, lorsque cette dernière tombe malade, les deux ennemis n’ont d’autre choix que de s’allier pour tenter de la sauver.Pendant qu’Aymeric donne ses forces pour maintenir sa compagne en vie, Beowyn accepte de se soumettre à Eryn, la taciturne archère, pour une quête qui changera à jamais son existence, ainsi que celle de toute la meute...

 

Mon avis

 

Comme toujours, cet opus est encore meilleur que le précédent ! Il met en lumière des secrets bien enfouis et il remonte même jusqu’au créateur des loups garous. Bien que centré sur Beowyn, il est le récit, comme tous les livres précédents, de l’histoire de toute la meute que j’apprécie voir évoluer au gré des tomes.

Encore une belle romance écrite d’une plume de maître par Ysaline Feafaol.

Ce qui me chagrine ? … C’est que je n’ai pas de prochain tome à lire car le suivant est encore en devenir !

 

Et pour accompagner ce retour : OMNIA - Fee Ra Huri

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu TAMARA : Le Réveil de l'Eris

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu TAMARA : Le Réveil de l'Eris

Nouvelle couverture et réédition depuis le 30 Août 2019

 

4e de couverture

 

« Tu dois sauver la magie des trois royaumes avant qu’elle ne disparaisse ! Une puissance incroyable sommeille en toi. En tant qu’élue, tu es la seule capable de nous aider... »

Quand on vous lance ça en pleine figure, avouez qu’il y a de quoi rire ! Ce fut mon réflexe. J’ai d’abord pensé à une blague ou un vaste canular. Ce n’était malheureusement pas le cas.

Je m’appelle Tamara. J’ai vingt ans et me voilà embarquée dans une aventure qui me dépasse. Assistée par un gardien mystérieux et une archiviste revêche, mon destin semble tout tracé : protéger les mondes magiques d’un désastre imminent. Pour ce faire, je dois éveiller les pouvoirs de l’Éris, seuls capables de mettre un terme au chaos qui se profile...

      ancienne couverture

 

Mon avis

 

J’ai découvert Delman avec « Corsaire au nom du roi », livre que j’avais beaucoup apprécié tant par l’histoire que par la plume de l’auteur. C’est avec un grand plaisir que j’ai retrouvé la plume de Delman dans cette histoire de fantasy young adult. Le personnage de Tamara est truculent. Plus d’une fois, je me suis pris à rire ou à sourire sur les réflexions du personnage… Et qui résisterait à Yaël ? Ténébreux et attachant à souhait, il est le gardien le plus sexy qui soit. Une jolie romance, une belle bataille, un gros méchant genre balrog, des personnages secondaires hauts en couleur ( Junon, Caliel, Abrahel). Un de mes passages préférés est le sauvetage de la pixelle. Le tome 1 me laissant sur ma faim, j’ai de suite commandé le tome 2 qui viendra rejoindre ma PAL dans quelques jours. Merci Delman pour ce bel opus qui m’a fait passer un bon moment de lecture !

 

ACHAT amazon kindle

ACHAT amazon broché

Voir les commentaires

Lara Lee a lu la grotte de Ludovic Metzger

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu la grotte de Ludovic Metzger

4e de couverture

 

« Dans les profondeurs d’une grotte, un groupe de touristes est retrouvé mort.
Le seul survivant de ce massacre est un guide touristique qui pensait se faire un peu d’argent pour fêter dignement Noël. Possédé par une entité qui se prénomme « Nous », il découvre avec horreur que le monde sombre dans le chaos.
« Nous » est en train d’envahir et d’anéantir les différents villages et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’il est déterminé à retrouver la place que les Anciens Dieux lui ont volée. En rendant fous les humains, « Nous » les pousse à se tuer et à s’automutiler.
L’enfer n’est strictement rien à côté de ce qui attend l’humanité…
« Nous » est ce qui a existé avant la création de la vie.
« Nous » est au-delà de la mort elle-même. »

Mon avis

 

Après avoir lu « le mur du temps » et la saga « et si demain n’existait plus » de cet auteur, j’ai entamé cet opus sans même lire le 4e de couverture. Et comme d’habitude, je n’ai pas été déçue.

Dans ce récit, Ludovic Metzger analyse la bascule d’un être dit normal vers la folie violente et meurtrière, guidé par un « Nous » que nous pouvons assimilé à Lucifer (quoi que ce dernier serait un ange à côté de cette entité malfaisante).

Sans vouloir dévoiler plus que cela, ce récit est horrifique et fait froid dans le dos. Je le déconseille aux personnes dites sensibles et aux mineures (certaines scènes étant très explicites).

La plume de l’auteur est toujours aussi fluide, facile à lire, si bien qu’en le lisant, on se dit, allez encore un chapitre...et on dévore le livre en un rien de temps.

Si vous ne connaissez pas encore Ludovic Metzger, je vous encourage à tester un de ses livres. Je n’aime ni les films d’horreurs, ni les histoires trop sanglantes mais avec cet auteur j’en lis sans problème.

 

Une chanson me hantait quand « Nous » prenait place dans l’esprit des humains c’était : Queen - Princes Of The Universe

 

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu les de Chânais et les Kergallen, tome 2: Jeux de scène

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu les de Chânais et les Kergallen, tome 2: Jeux de scène

4e de couverture

 

Les de Chânais et les Kergallen, pour le meilleur et pour le rire...
Comme les chats, Elwyn de Chânais parvient toujours à se sortir des situations les plus ubuesques, au grand dam de Faolan et Ciaran. Ces derniers n'auraient cependant jamais imaginé que leur dernière plaisanterie permettrait à Elwyn de faire la rencontre d'une jeune femme aussi fantasque que le loup. Quand une Chipie Kergallen et un loup de Chânais s'allient, rien ni personne ne peut leur résister...

 

AVERTISSEMENT DES AUTEURS : il s'agit d'une nouvelle humoristique mêlant nos deux univers et non pas d'un roman.

Mon avis

 

Quel bonheur de retrouver les protagonistes de mes deux sagas préférées ! Dans cet opus, on découvre un peu plus Elwyn et Morgane. Comme tous les loups, il est irrésistible, comme toutes les magiciennes, elle a ce petit plus qui fait qu’on reste sous son charme. Tous deux cultivent un certain art de la rime et de la répartie. ( J’ai éclaté de rire quand Elwyn taquine celui qui court après la dame de ses pensées en l’affublant de prénoms … j’en dis pas plus mais j’en souris encore).

 

À chaque fois que se retrouvent les Kergallen et les de Chânais, un seul groupe musical me vient à l’esprit : FAUN !

Pour illustrer ce retour, il était évident que ce soit une de leurs compositions : Diese kalte Nacht

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Le Destin des coeurs perdus, tome 1 : Les Damoiselles de Castel Dark de JC Staignier

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Le Destin des coeurs perdus, tome 1 : Les Damoiselles de Castel Dark de JC Staignier

4e de couverture

 

Angleterre, 1390.

Par ordre du roi, les trois filles aînées du comte Clayton de Percival se rendent à Hill House pour rencontrer le duc de Templeton. Lorsque les portes du château se referment sur Mary, Jane et Ilyana, elles ignorent que leur destinée vient de basculer.

À Castel Dark, le domaine familial, Aelis, la benjamine au caractère rebelle tente de s’imposer dans une société où les hommes dominent.

Entre l’amour, la passion et la haine, les damoiselles de Castel Dark trouveront-elles le courage d’affronter leur avenir ?

 

Mon avis

 

Grande fan de sagas historiques, je n’en lis quasiment plus. Jusqu’à ce livre de JC Staignier qui, à ma grande joie, m’a fait éprouver le même engouement dans la découverte de ses écrits que j’en eu, il y a bien longtemps, pour Juliette Benzoni.

Avec la même verve et la même rigueur historique, l’auteur nous emporte dans cette fin de quatorzième siècle en Angleterre sous le règne de Richard II.

Autant l’histoire de cette famille pas comme les autres m’a plu, autant j’ai « craqué » pour la jeune Aelis, benjamine de la famille qui n’a pas la langue dans sa poche.

Romance il y a également puisque si l’une des sœurs trouve le grand amour, il en est pas de même pour ses aînées.

Plusieurs fois émue au point de sentir poindre les larmes, j’ai aussi éclaté de rire à certains moments.

La plume de l’auteur est riche et vraie. Elle a su, en tout cas, convaincre l’ancienne étudiante en histoire que je suis.

Je lirai la suite évidemment !

 

Pour illustrer ce retour, la ritournelle de Jean-Jacques Goldman - Tournent les violons s’est imposée d’elle même.

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Speed Noël d'Elise Picker

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Speed Noël d'Elise Picker

4e de couverture

 

La rencontre.
Suffit-il de se croiser ou de se parler
pour qu'elle ait lieu ?

L'amour.
Qu'est-ce qui fait que pour deux êtres tout peut basculer?

Quant à Noël...
Est-ce vraiment la meilleure période pour nouer une relation sentimentale ?

A travers une série d'histoires brèves, tantôt romantiques, tantôt tendres ou humoristiques, Elise Picker s'amuse à décortiquer ces petits moments où l'étincelle jaillit.

 

Mon avis

 

J’ai savouré chaque histoire avec plaisir comme une gourmandise de noël. Tour à tour drôles et attendrissantes, ces romances version courtes nouvelles m’ont tellement captivée que j’ai plus dévoré que lu ce recueil.

 

Un gros plus : ce cross over entre plusieurs nouvelles qui fait que le lecteur voit l’histoire sous un angle différent.

 

Assurément, il vous faut découvrir la plume d’Elise Picker, tour à tour vive, piquante, aérienne et fluide.

Un vrai bonheur à déguster tout au long de l’année !

 

 

Pour illustrer ce retour, ma chanson préférée de noël interprétée par de beaux garçons qui auraient leurs places dans les speed dating version ados d’Elise Picker !

 

Oh Holy Night - HomeTown

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>