Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

nouvelles

Lara Lee a lu sketches sans ' de Didier Betmalle

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu sketches sans ' de Didier Betmalle

4e de couverture

 

Recueil de 10 textes érotiques brefs construits comme des sketches à interpréter au café théâtre dans une mise en scène minimaliste. Une introduction présente une analyse possible du tableau de Francisco Zurbaran représentant la Vierge avec Enfant Jésus et saint Jean-Baptiste. Ce sujet sacré vu sous un angle érotique offre au lecteur une étape de transition pour se préparer à la réception des sketches qui traitent de la sublimation comme perversion, ce qui sup­pose humour, dérision, fantasme et déception. Le fil conduc­teur est la vie érotique assez désastreuse du locataire, un homme aux occupations diverses qui, en certaines circons­tances, connait des aventures “charnelles” purement fantas­matiques.

 

Mon avis

 

Présentés comme de petites scénettes théâtrales, le « loca­taire » ou personnage principal raconte avec délectation ses fantasmes sur le monde qui l’entoure. C’est irracontable, c’est bien écrit, c’est du Betmalle ! On ne peut rien dire sans spoiler alors… sautez dessus ( si je puis dire) et lisez ce re­cueil de nouvelles qui se lit très rapidement. C’est érotique, c’est chaud, c’est pour les grands exclusivement.

 

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi Elli Medeiros - Toi Mon Toi , chanson qui me trottait en tête en lisant ces récits betmallesques.

 

ACHAT ICI

Voir les commentaires

Lara Lee a lu carnet de route de Jo Frehel

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu carnet de route de Jo Frehel

4e de couverture

 

Personnages hors du commun, histoires glanées ici et là, inspirées par l'esprit d'un lieu, je vous propose 9 nouvelles pour vous surprendre, vous distraire, vous dépayser et pourquoi pas, vous faire réfléchir. Elles vous emmèneront loin, dans l'espace et dans le temps.

 

Mon avis

 

Quel plaisir de retrouver la plume au souffle épique de Jo Frehel que j’avais appréciée dans ‘la route de Batavia’ et ‘la femme de destin’. Cette fois-ci, c’est un recueil de 8 mini ro­mans que l’auteur nous propose. Chacun apporte son his­toire, ses personnages… et peuvent être lus indépendam­ment. Mon récit préféré, car on en a toujours un, est ‘la ma­lédiction de popa’a’ et c’est pour cette histoire que j’ai choisi  Somewhere over the Rainbow par Israel "IZ" Kamakawi­woʻole pour illustrer musicalement ce retour de lecture.

Ceci dit, j’ai apprécié aussi tous les autres récits car ils étaient tous différents et, chacun à sa manière, très pre­nants. ‘Pistes indiennes ‘ et ‘ le nom perdu d’Hilarion Rud­beck’ m’ont aussi bien captivée. Bref, laissez vous tenter par ce carnet de route qui vous emmènera dans 8 aventures passionnantes.

 

Lien d’achat :Amazon

 

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu âmes sensibles, recueil de nouvelles de Marie Meyel

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu âmes sensibles, recueil de nouvelles de Marie Meyel

4e de couverture

 

Recueil de nouvelles. Ces 10 nouvelles ne vous laisseront certainement pas insensibles. Vous lirez des histoires courtes, d’autres plus longues ayant toutes comme point commun de réunir des personnalités que l’on peut qualifier d’âmes sensibles.Et attention, certaines de ces nouvelles ne devraient pas être mises sous les yeux des âmes trop sensibles ! Je suis moi-même une âme sensible. Et vous ?

 

Mon avis

 

J’ai apprécié me couler avec douceur dans les mots de l’auteur. Je me suis retrouvée dans certains d’entre eux. J’ai tour à tour été émue ou horrifiée...Ah oui, je ne l’ai pas dit mais… Je suis une âme sensible !

Les histoires s’enchaînent et ne se ressemblent pas. J’ai beaucoup aimé l’histoire de la panne du photocopieur et celle de l’olivier…

Je pense que tout lecteur peut se retrouver dans les mots de Marie Meyel.

En tout cas c’est un auteur à découvrir !

 

Pour illustrer musicalement ce joli recueil, j’ai voulu associer la belle voix rauque de Léonard Cohen avec son hallelujah.

Voir les commentaires

Lara Lee a lu le bal des imbéciles ( et autres petites digressions) de Andrea B Cecil

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu le bal des imbéciles ( et autres petites digressions) de Andrea B Cecil

4e de couverture

 

Un aperçu d'une suite des (més)aventures (peu) ordinaires de Rose Magras ?

C'est "Le bal des imbéciles".

S'en suivent plusieurs courts défis d'écriture, abordant divers thèmes et tour à tour burlesques ou déjantés, que l'autrice a relevés pour des concours lancés sur les réseaux sociaux par d'autres scribouillards notamment.

 

Mon avis

 

Connaissant l’univers d’Andrea B. Cecil,c'est avec plaisir que je me suis plongée dans ces petites histoires extras. Ma préférence va vers ce dialogue avec π le lapin qui m’a fait beaucoup rire, tout comme l’histoire des OAA ( si vous voulez comprendre, il faut lire ces petites nouvelles!)

 

Même sans connaître les précédents ouvrages de l’auteur, lire ce recueil peut vous ouvrir la porte sur l’univers d’Andrea B Cecil qui est un auteur à découvrir !

 

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai choisi Jean-Jacques Goldman - Sache que je, et pour savoir pourquoi, il vous suffit de lire la première des nouvelles de ce recueil.

 

Merci Sacha pour ce voyage dans ton univers. J’en apprécie d’autant plus le cadeau.

Voir les commentaires

Lara Lee a lu un amour de cadeau de valérie Bel

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu un amour de cadeau de valérie Bel

4e de couverture

 

Marie s'est fait larguer l'avant-veille de Noël.
Tandis qu’elle pleure devant les costumes de princesse au rayon Jouets, un bel inconnu, beaucoup plus âgé qu'elle, l’aborde. Il prétend vouloir sécher ses larmes, mais ne pas la courtiser.

Et si cet homme étrange lui faisait le plus beau des cadeaux ?

Mon avis 

 

Une nouvelle agréable à lire sur le questionnement de soi après une rupture. Frôlant le fantastique, cette petite histoire a ce côté sympa d’une gourmandise à déguster les pieds sous un plaid et un chocolat chaud à porter de main.

Voir les commentaires

idées lecture spécial nouvelles

Publié le par Lara Lee Lou Ka

idées lecture spécial nouvelles
idées lecture spécial nouvelles
idées lecture spécial nouvelles
idées lecture spécial nouvelles
idées lecture spécial nouvelles
idées lecture spécial nouvelles
idées lecture spécial nouvelles
idées lecture spécial nouvelles

Voici quelques idées lecture pour ceux qui n’ont pas le temps de lire ou qui s’endorment facilement en lisant : testez un format plus court mais ô combien délectable : les nouvelles !

 

Comme toujours, je mets en avant des auteurs indépendants qui ont su capter mon intérêt avec leur plume !

 

Didier Betmalle

 

Croquer la vie

4e de couverture +mon avis : CLIQUEZ ICI

 

 

Marc Vidon

 

Vie intérieure et autres nouvelles

4e de couverture +mon avis : CLIQUEZ ICI

Le manuel du compteur de moutons

4e de couverture +mon avis : CLIQUEZ ICI

Pêle-mêle et méli-mélo

4e de couverture +mon avis : CLIQUEZ ICI

 

 

Divers auteurs

 

Gourmandises de noël

4e de couverture +mon avis : CLIQUEZ ICI

 

 

Ysaline Fearfaol

 

Les plumes d’Ysaline : Plume d’amour

4e de couverture +mon avis : CLIQUEZ ICI

Les plumes d’Ysaline : Plume de vie

4e de couverture +mon avis : CLIQUEZ ICI

Les plumes d’Ysaline : Plume de magie

4e de couverture +mon avis : CLIQUEZ ICI

 

 

Lara Lee Lou Ka

 

Le goûter d’anniversaire et autres récits peu ordinaires

Pour celui-ci, je ne peux vous donner mon avis puisqu’il est de ma plume alors… J’attends vos retours avec impatience !

En attendant je vous mets le lien d’une des nouvelles de ce recueil : CLIQUEZ ICI

 

 

Et n’oubliez pas : votre avis est important pour les auteurs : allez vite le poster sur le site de vente, booknode, livraddict et babelio une fois que vous aurez terminé votre lecture ! Merci pour eux.

Voir les commentaires

Lara Lee a lu tranches de vie, tome 5.5 de la meute de Chânais de Ysaline Fearfaol

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu tranches de vie, tome 5.5 de la meute de Chânais de Ysaline Fearfaol

4e de couverture

 

La meute de Chânais, une meute pas comme les autres…La vie de la meute de Chânais est rarement calme, comme en témoignent ces petites tranches de vie écrites au fil du temps, au gré de défis littéraires.Anecdotes du présent ou du passé, tendres, drôles ou émouvantes, entrez dans le quotidien des loups de Chânais, venez boire un café et lire un peu au Chafé du Coin des Temps, où vous pourrez aussi écouter Elwyn de Chânais déclamer ses poèmes… quand Aymeric n’est pas là!

 

Mon avis

 

Fan de la meute de Chânais depuis que j’ai ouvert le premier tome, cet opus ne déroge pas à la règle : il est extra ! Il laisse la part belle aux nombreux chats qui vivent sous l’aile protectrice de nos loups chouchous. Et certaines des petites histoires sont très touchantes.

Si vous ne connaissez pas Zorro, Nutella et Fripouille, sans oublier Prince, Berlioz et Mordor, et toute le reste de la bande, il vous faut lire ce livre.

Petite mention sur le courage d’Elwyn qui, malgré ses nombreux bains forcés, continue à déclamer à voix haute des poèmes et des rimes… Pour faire enrager Aymeric.

 

Comme une évidence, les Aristochats accompagnent ce retour de lecture.

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Speed Noël d'Elise Picker

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Speed Noël d'Elise Picker

4e de couverture

 

La rencontre.
Suffit-il de se croiser ou de se parler
pour qu'elle ait lieu ?

L'amour.
Qu'est-ce qui fait que pour deux êtres tout peut basculer?

Quant à Noël...
Est-ce vraiment la meilleure période pour nouer une relation sentimentale ?

A travers une série d'histoires brèves, tantôt romantiques, tantôt tendres ou humoristiques, Elise Picker s'amuse à décortiquer ces petits moments où l'étincelle jaillit.

 

Mon avis

 

J’ai savouré chaque histoire avec plaisir comme une gourmandise de noël. Tour à tour drôles et attendrissantes, ces romances version courtes nouvelles m’ont tellement captivée que j’ai plus dévoré que lu ce recueil.

 

Un gros plus : ce cross over entre plusieurs nouvelles qui fait que le lecteur voit l’histoire sous un angle différent.

 

Assurément, il vous faut découvrir la plume d’Elise Picker, tour à tour vive, piquante, aérienne et fluide.

Un vrai bonheur à déguster tout au long de l’année !

 

 

Pour illustrer ce retour, ma chanson préférée de noël interprétée par de beaux garçons qui auraient leurs places dans les speed dating version ados d’Elise Picker !

 

Oh Holy Night - HomeTown

 

Voir les commentaires

extrait de mon dernier livre : une nouvelle entière de mon recueil paru le 11 mai dernier

Publié le par Lara Lee Lou Ka

extrait de mon dernier livre : une nouvelle entière de mon recueil paru le 11 mai dernier

Voici une des 31 nouvelles de ce recueil :

 

Au fond du jardin

 

Encore ce grincement...Elysha se leva d’un bond de son lit. Toute envie de dormir avait disparu. Un énorme craquement suivi d’un autre bruit tout aussi sinistre déchira le silence de la nuit. Des lumières vives jaillirent brusquement aveuglant la jeune femme qui était en train de nouer ses longs cheveux bruns avec un élastique trouvé sur sa table de chevet. Elysha sentait la colère lui monter au nez. Depuis qu’elle avait rompu avec Rick, son petit ami, des choses étranges arrivaient en pleine nuit. Elle soupçonnait son ex d’être à l’origine du canular. Pour se venger d’avoir été largué, cet idiot était capable des pires bêtises comme des plus romantiques. Entre lui crever les pneus de sa voiture et repeindre en bleu tous ses nains de jardin, il lui déposait également une gerbe de lys, ses fleurs préférées, chaque nuit depuis leur séparation.

L’effroyable grincement recommença. Elysha serra les poings. Heureusement que ses plus proches voisins étaient assez loin pour ne pas entendre ce capharnaüm ! Les lumières vives disparurent aussi rapidement qu’elles étaient apparues et le silence retomba sur ce coin de campagne. Frissonnant, la jeune femme enfila un déshabillé de satin vert qui soulignait tant le jade de ses yeux que sa silhouette aux longues jambes parfaites. Elle sortit de la maison et s’installa sur le perron. La nuit était douce et l’absence de la lune faisait régner une pénombre épaisse. Elysha but une infusion de valériane, confortablement installée sur la balancelle que lui avait offerte son père pour son dernier anniversaire. Les yeux papillotants de sommeil, elle retourna se coucher en espérant que les bizarreries de la nuit étaient terminées.

Au petit matin, la jeune femme découvrit avec colère que son magnifique potager, qu’elle entretenait avec amour, avait été saccagé. Tous les légumes avaient été arrachés de terre. Mais le plus étonnant, elle le découvrit en s’approchant du lieu du délit : un gros trou avait été creusé en plein milieu de son potager. Le côté étrange de la chose était qu’il n’y avait aucun monticule de terre à côté de l’excavation, comme si l’indélicat farceur avait poussé la plaisanterie jusqu’à remporter la terre avec lui.

« Rick a dû embobiner ses potes pour qu’ils lui prêtent main-forte dans sa vengeance » songea la jeune femme en soupirant. Se saisissant d’une pelle et d’une brouette, elle passa plusieurs heures à reboucher la cavité. Elle y versa tout le sable et le gravier qu’elle avait fait livrer peu de temps auparavant pour réaliser une belle allée. Elle trouva étrange que ce trou, peu profond en apparence, engloutisse tout ce qu’elle projetait à l’intérieur. Elle termina le travail par quelques centimètres de terre grasse afin de pouvoir faire à nouveau pousser des légumes à cet endroit.

A la fin de la journée, fourbue d’avoir pelleté et charrié autant de terre et de cailloux, la jeune femme fulminait contre son ex. Il allait lui payer cette forfanterie !

Harassée par le terrassement imprévu, Elysha se coucha tôt et s’endormit rapidement malgré son corps endolori.

Il était deux heures du matin quand la jeune femme fut réveillée en sursaut par le même grincement que la nuit précédente. Sur le coup, elle pensa avoir rêvé, influencée par sa journée difficile de la veille. Mais le bruit reprit avec plus de force. Quand les lumières vives éblouirent le jardin de mille feux, passant même à travers les rideaux occultant de la chambre de la jeune femme, celle-ci sut qu’elle ne rêvait pas. Elle se leva calmement. Pas question que cet idiot réussisse à lui faire peur avec ses blagues de collégien. Soulevant les lourds pans de tissus sombres, elle jeta un coup d’œil par la fenêtre et, malgré les lumières éblouissantes, elle crut voir que son beau jardin était devenu aussi aride qu’un sol lunaire avec de multiples cratères ici et là. La jeune femme se morigéna «  reste calme, ma fille, se dit-elle, ce n’est rien qu’une blague. Ton jardin n’est pas devenu un désert lunaire et tu ne vois pas de cosmonaute passer devant ta fenêtre... »

Un cosmonaute ?

Interloquée plus qu’apeurée, Elysha se rua au-dehors. A peine eut-elle franchi le seuil de la porte d’entrée que les lumières vives disparurent et la pénombre envahit à nouveau le terrain. Allumant la lanterne du porche, la jeune femme maugréa car la nuit était trop noire pour voir quoi que ce soit.

Mais aux petites lueurs du matin, elle trépigna de rage : au fond de son jardin, le trou était à nouveau béant, encore plus large et plus profond que la veille. Elle envoya un SMS à son ex qui, surpris du langage vulgaire employée par la jeune femme, lui téléphona dans l’instant.

Elysha, gémit-il, je te jure sur ce que j’ai de plus cher que je n’y suis pour rien !

Excédée, cette dernière lui raccrocha au nez sans dire un seul mot.

De nouveau, elle combla le trou avec tout ce qu’elle put trouver aux alentours : pierres, glaise, terre, sable...

Le manège durait depuis une semaine. Chaque nuit, des bruits étranges accompagnés d’une vive lumière réveillaient Elysha. Chaque matin elle découvrait un trou encore plus grand au fond de son jardin.

Ce soir-là, la jeune femme se coucha un sourire aux lèvres. Rick et ses potes allaient en baver pour creuser le trou, car elle avait demandé à son père d’y couler du ciment.

Mais l’étrange cavité réapparut quand même. Encore plus large et plus profonde que la précédente. Au bout de quinze jours, le trou était devenu un précipice au bord duquel la maison d’Elysha semblait prête à s’effondrer. Inquiet, le père de la jeune femme lui avait enjoint de venir vivre auprès de lui, le temps que cesse cette plaisanterie. Le shériff du comté s’en était mêlé et surveillait étroitement Rick et ses copains.

Cette nuit-là fut calme et sereine. Aucun bruit étrange ni aucune lumière vive ne vinrent réveiller la jeune femme. Elysha se leva de bonne humeur et sortit avec précipitation. Elle n’eut pas le temps de se rendre compte que le ravin avait gangrené le porche de sa maison. Elle tomba comme une masse dans ce qui avait été, au début, qu’un simple trou.

Quand le père d’Elysha arriva une heure plus tard pour déménager sa fille, il trouva la maison vide. Le précipice avait disparu et le jardin était à nouveau fleuri. Elysha seule avait disparu.


 

A cinq mille kilomètres de là, un autre trou venait de s’ouvrir au milieu d’une roseraie chez un charmant couple de retraités.


Lara Lee Lou Ka ( extrait du recueil "le goûter d'anniversaire et autres récits peu ordinaires")

texte faisant l'objet d'un dépôt : il est formellement interdit de le recopier, même partiellement sans l'autorisation de l'auteur.
 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu la danseuse indienne, nouvelle d'Olivia Jones

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu la danseuse indienne, nouvelle d'Olivia Jones

Une histoire d'amour et de sang

 

Mon avis

 

Entre sensualité et le goût métallique de la vengeance, Olivia Jones distille avec subtilité tout l’amour qu’il a fallu à cette femme pour reprendre son cœur à celui qui en était devenu indigne.

Une courte nouvelle baignant dans le sang, du bon Olivia Jones...à lire !

Voir les commentaires

1 2 > >>