Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

romance fantastique

Lara Lee a lu La Meute de Chânais - tome 9 - Duncan, l'accusation de Ysaline Fearfaol

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu La Meute de Chânais - tome 9 - Duncan, l'accusation de Ysaline Fearfaol

4e de couverture

 

La meute de Chânais, une meute pas comme les autres…

Il est craint et respecté par les siens. C’est un guerrier, un druide, un Alpha, un Seigneur…
Il s’est forgé dans le sang et la douleur.
Il a sacrifié son avenir pour en donner un aux siens.
Aujourd’hui, il est accusé de trahison envers Avalon en raison de sa liaison interdite avec la Dame du Lac.
La sentence pour un tel crime est la mort.

Mais il est Duncan de Chânais, et il ne se rendra pas sans se battre…

 

DERNIER TOME DE LA SÉRIE !

Mon avis :

 

Comme il est difficile de tourner la dernière page et laisser là des personnages hauts en couleur qu’on apprend à aimer tout au long d’une saga…

J’ai flashé dès le premier tome sur les loups de cette meute, tour à tour charmeurs, blagueurs ou bagarreurs…

Chacun a son charme, ses défauts et son âme sœur.

Tout comme Aurore Aylin pour le dernier tome des Kergallen, Ysaline Fearfaol a choisi de mettre en exergue ses deux personnages phares : Duncan et Ysolda.

Omniprésents à chaque tome de la saga, les deux amoureux n’avaient pas été mis en lumière avec autant d’intensité. L’auteur leur offre ce cadeau dans cet ultime tome qui m’a plu, tout autant que les précédents, si ce n’est plus car c’est le dernier.

 

Je ne veux pas spoiler sur ce tome, comme je n’ai jamais spoiler sur les précédents. Une saga, ça se lit, ça s’apprécie dans sa totalité…

 

Mais si vous voulez aller à la rencontre de l’imaginaire immense d’Ysaline Fearfaol, tentez l’aventure. Attention, vous risquez de vite devenir «à crocs...de loups» …

 

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi ma chanson préférée de Faun dont la musique me fait penser à Avalon… :  Federkleid

 

 

Voir les commentaires

l'interview de Noël : Elena Guimard

Publié le par Lara Lee Lou Ka

l'interview de Noël : Elena Guimard

Comment fêtes-tu les fêtes de noël ? Es-tu plus pyjama party ou fiesta-boumboum ?

Repas en famille ça compte ?

Chocolat chaud ou guimauves grillées ?

Chocolat chaud.

Dans un monde parfait : où aimerais tu passer noël et avec qui ?

Avec mes enfants sur une île déserte.

Quel est le souvenir de noël que tu chéris le plus ?

Le dernier noël avec mes deux grand-mères.

Quel est le plat typique de noël que tu préfères ?

Les langoustes, oui je sais, ce n’est pas vraiment un plat de Noël.

Que préfères tu dans la période de noël ? Le temps ? La boustifaille ? Les cadeaux ? Autres…

Alors le temps: on se gèle. La boustifaille : trop c’est trop. Les cadeaux : c’est toujours moi qui offre.

Quelle est la chanson qui t’évoque noël ?

Les rengaines qui tournent en boucle dans les magasins jusqu’à vouloir des bouchons d’oreilles.

Quel est le film que tu regardes/ le livre que tu lis (ou les deux) toujours à cette période ?

Surtout pas de livres sur Noël, c’est bien une période que je ne décris jamais dans mes livres. Quoi le grinch … ah moi, oui  

As-tu déjà évoqué la période de noël dans un de tes livres ?

Non… ah si… juste signalé que Ross devait aller chez les parents de Damien (les Farkasok tome 3 Sacrifices)

Quel est le cadeau que tu aimerais recevoir ? (Papa Noël est abonné à mon blog... on ne sait jamais...)

Des livres… chose que je n’ai jamais reçu malgré le fait que tout le monde connaît mon addiction.

Quelle personnalité aimerais-tu inviter pour passer les fêtes avec toi ?

Ah non, c’est bon, on est déjà assez nombreux. MDR

Quelles choses ne fais-tu pas à noël mais que tu aimerais faire ( ex : faire du ski ou cuisiner pour tout ton village un repas de noël) ?

Passer une soirée en solitaire avec un bon livre.

Lequel de tes livres aimerais-tu que le père noël offre à toute la planète ?

N’importe lequel du moment où il fait plaisir à quelqu’un.


 

Voir les commentaires

Lara Lu Athénaïs, 6e et dernier tome de la saga des Kergallen de Aurore Aylin

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lu Athénaïs, 6e et dernier tome de la saga des Kergallen de Aurore Aylin

4e de couverture :

Les Kergallen, une famille où la magie se transmet de mère en fille...

Quand on s'appelle Athénaïs Kergallen, on a une image à entretenir ! Veiller sur les siens, encadrer les jeunes magiciennes étourdies ou encore taquiner les membres du clan en jouant son personnage de Reine mère, le quotidien d'Athénaïs est bien rempli et ne laisse pas de place à la rêverie.
Pourtant, un minuscule objet va tout changer.
Et si, soudain, ses désirs les plus profonds pouvaient être exaucés ?


En magie, il y a toujours un prix à payer... Mais l'amour ne vaut-il pas la peine de braver tous les dangers ?

 

Mon avis :

J’ai abordé ce tome avec envie et tristesse à la fois. Envie car c’est un tome de ma saga chouchou 2018, année où j’ai découvert la plume magique de Aurore Aylin à laquelle je suis devenue addict. Et tristesse car la fin de cette saga marque un aurevoir à tous ces personnages que j’aime tant.

Et pour un tome final, il fallait une histoire grandiose... et un personnage extraordinaire. Qui mieux que la Reine Mère tyrannique des Kergallen pour cela ?

Ce récit, toujours aussi bien écrit par la plume d’Aurore Aylin, m’a enthousiasmée du début à la fin, même si quelques larmes ont franchi mes yeux à un moment (et sont encore présentes au moment où j’écris ces mots).

J’ai aimé retrouver toute la famille Kergallen dont mes chouchous Thaïs et Kieran, et tous les autres aussi.

Je ne décortiquerai pas plus ce retour car le plus important est qu’il donne au lecteur une bouffée de sentiments tout aussi divers et variés que peuvent l’être les ressentis livresques propres à chacun.

Merci Aurore de m’avoir fait vibrer à chaque tome. Merci pour cette fin fabuleuse.. et pour ce bonus qui permet aux larmes de devenir sourire.

 

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi le plus beau slow de tous les temps pour célébrer l’amour d’Athénaïs et Ian car pour eux, rien d’autre ne compte.

Voir les commentaires

Lara Lee a lu And we'll meet again de Aurélie Château-Martin

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu And we'll meet again de Aurélie Château-Martin

4e de couverture :

 

Ada est mort dans d'étranges circonstances, et son petit-ami, Kei, désespéré, a décidé de quitter Londres pour refaire sa vie à New York. Il y coule une existence entre débauche, musique et désarroi, incapable d'oublier les ombres de son passé. C'est alors que, six mois après avoir émigré d'Angleterre, il rencontre en plein Central Park... Ada. Bien vivant, en chair et en os. Sauf que le jeune homme lui affirme n'être pas son ex, et ne pas le connaitre. Les mystères s'accumulent autour de cet homme beau comme un ange, sorti de nulle part, et qui ignore tout de son passé. Et si ce sosie était bel et bien Ada? Et si, par un étrange miracle, il avait survécu à sa propre mort?

 

Mon avis :

 

Je connais Aurélie château-Martin depuis quelques années par le biais de Facebook et je connaissais sa plume à travers des textes qu’elle proposait à la lecture sur son mur.

Récemment, un de ses posts a touché mon cœur. Un hater s’en prenait à ses écrits et avait posté un piteux avis. Je n’aime pas qu’on touche aux gens que j’aime. En général, je fonce dans le tas. Cela faisait longtemps que je voulais lire un livre d’Aurélie alors...je me suis lancée.

Le plus difficile a été de choisir lequel … car Aurélie a écrit une multitude de livres et tous me font envie mais ma PAL étant déjà en overdose, je me devais de choisir. Je ne sais pourquoi j’ai été attirée par « and we’ll meet again »...peut être est-ce le titre «  et nous nous reverrons » qui a séduit mon cœur. Je ne sais. En tout cas, le livre m’a plu.

Non seulement la plume d’Aurélie est belle mais je n’ai trouvé qu’une seule et unique coquille dans son livre, preuve que l’auteur travaille bien son manuscrit avant de le proposer à la lecture. Et je suis certaine que cette coquille n’existe déjà plus, l’auteur prenant à cœur de corriger ces petites imperfections.

L’histoire en elle-même, est, à la base, touchante et basique : un homme meurt, laissant son compagnon dans une grande détresse affective, tant qu’il croit le revoir… mais la force de l’auteur est qu’elle fait d’une simple histoire d’amour une épopée où se mêlent créatures fantastiques et histoire sanglante.

Plus d’une fois, j’ai eu les larmes aux yeux. Un autre talent d’Aurélie est de savoir décrire les émotions de ses personnages pour que le lecteur se les approprie.

 

Ce qu’il faut retenir de ce livre :

C’est une romance M/M avec des scènes torrides donc à ne pas mettre entre les mains des plus jeunes.

Mais c’est un livre empli de tendresse, d’amour et de foi en l’autre qui m’a beaucoup séduite.

 

C’est certain, je relirai du Aurélie Château-Martin !

Et en plus...ça rime !

 

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi « sailing » de Rod Stewart car je trouve que les paroles ( et la douceur de la mélodie) s’adapte bien au couple Kei/Ada.

Voir les commentaires

Lara Lee a lu loup y es tu - tome 2 de aurore Aylin

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu loup y es tu - tome 2 de aurore Aylin

4e de couverture

Bienvenue chez Nielsen Investigations... ou quand le Petit Chaperon Rouge fait craquer le loup grognon !

Croiser un monstre une nuit de pleine lune ?
Elle s'en serait bien passé !


Enora a découvert, bien malgré elle, la nature de métamorphes des Nielsen et les secrets de certaines de leurs enquêtes. Loin d'être effrayée, elle se plonge avec enthousiasme dans cet univers plein de surprises et de danger, malgré la menace qui plane toujours sur elle et qui met à mal l'instinct protecteur de Kyrin.
Car si Monsieur Rigide ne s'est pas montré des plus accueillants, il ne peut s'empêcher d'être troublé par cette jeune femme, qu'il a de plus en plus de mal à ne considérer que comme une employée...


Entre romance, humour, enquête, surnaturel et fantaisie, découvrez la fin des aventures d'Enora et Kyrin.

 

Mon avis

Ahhhhh que de bonheur de retrouver l’adorable Enora au caractère haut en couleur…et pas que le caractère car elle aime les couleurs et en met partout...

Ce deuxième opus apporte la venue d’autres protagonistes comme Arzan et son fils, Lohan, qui ne quitte plus sa forme de panda roux. On en apprend plus sur la famille Nielsen et la querelle entre les deux aînés.

C’est du Aurore Aylin ( moi je suis fan depuis que j’ai lu le tome 1 des Kergallen), c’est une plume magique qui emporte le lecteur sur la trace de créatures magiques ou pas… et c’est joliment romancé…

Question à l’auteur : pourrait-il y avoir un tome sur Arzan ????

 

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi VITAA & SLIMANE - Avant toi

pour Kyrin et Enora." y'avait pas d'image, y'avait pas d'couleur, y'avait pas d'histoire, mon âme sœur"

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Au clair de la louve de Rime de Bervuy

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Au clair de la louve de Rime de Bervuy

4e de couverture :

 

Le jour où Maryhead apprend que sa mère est toujours en vie et qu'elle est internée en Alsace, sa vie bascule. Elle comprend que sa grand-mère qui l'a élevée jusqu'alors, lui a toujours menti. Peu à peu, son univers s'effondre autour d'elle et elle se retrouve brutalement confrontée à sa véritable nature. Seule et désemparée, elle est plongée dans un monde surnaturel où sorciers et vampires évoluent parmi les humains, leurs fortunes et leur anonymat étant protégés par un organisme puissant. Au milieu de ce chaos, elle rencontrera alors un guide bien étrange qui l'amènera à se dépasser pour apprendre à apprivoiser ce qu’elle est et surmonter ses doutes et ses douleurs.

 

Mon avis :

 

C’est avec cet opus que je découvre la plume de Rime de Bervuy et je n’ai pas été déçue.

Bien que je ne sois pas addict des histoires de vampires, celle-ci se laisse lire avec plaisir. L’héroïne, Marie Elisabeth dite Maryhead et son passé, son caractère et ses nouveaux pouvoirs, y sont pour beaucoup. Elle passe de l’état de jeune femme délicate sans petit ami et limite asociale à celle de sorcière, élue d’une prophétie, amoureuse d’un vampire, qui se révèle avoir un caractère bien plus trempé qu’on pouvait, au début, l’imaginer.

Bref, ce premier tome pose les jalons d’une belle histoire : sur fond de romance, on découvre une héroïne forte, bien que déstabilisée émotionnellement après plusieurs évènements marquants. Le personnage de Renan de la Vallière est également attachant même si quelques fois, on pourrait le détester.

Sans trop spoiler le récit, j’ai beaucoup aimé et le tome 2 attend déjà sagement dans ma PAL.

Alors, que vous soyez fan ou pas des vampires, sorcières ou autres êtres surnaturels, ce livre est à découvrir tout comme la plume de son auteur.

 

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai choisi Metallica: The Day That Never Comes.

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu déco risquée de Aurore Aylin et Ysaline Fearfaol

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu déco risquée de Aurore Aylin et Ysaline Fearfaol

4e de couverture

 

Les mâles de la meute de Chânais et ceux du clan Kergallen ont retenu la leçon : dans certaines circonstances, mieux vaut se taire pour éviter de se retrouver dans des situations délicates.
Cette fois-ci, cependant, les filles, toujours espiègles, leur lancent un nouveau défi. Et comme il semble impossible pour eux de se défiler, ils décident de le relever avec panache.
Ces messieurs pensent s'en sortir haut la main, mais c'est sans compter une découverte qui va venir quelque peu chambouler leur projet...

 

Mon avis

 

Je ne résiste jamais à un opus écrit par Aurore Aylin ou Ysaline Fearfaol… alors quand ils sont écrits avec leurs quatre mains, je fonce direct ! Et je ne suis jamais déçue. Toujours heureuse de retrouver les Chipies et la meute, avec mes chouchous : Johanna, Kieran et Thaïs, Ciaran et Faolan et l’incontournable Blodwyn.

Encore une fois, je me suis délectée à dévorer ce livre en déplorant qu’il ne soit pas plus long car je ne me lasse pas des péripéties kerganelesques et de chanaisques !

En résumé : encore un opus que j’ai adoré… À quand le prochain les filles ? ( Message à Aurore et Ysaline) et vous, quand allez vous faire connaissance de ces personnages hauts en couleurs ?

 

Ps : C’est en référence à un passage du livre que j’ai choisi la tasse pour la photo et la musique qui accompagne ce retour de lecture…

Voir les commentaires

Lara Lee a lu La meute de Chânais - tome 8 - Aydan, la dette de Ysaline Fearfaol

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu La meute de Chânais - tome 8 - Aydan, la dette de Ysaline Fearfaol

4e de couverture

 

La meute de Chânais, une meute pas comme les autres…

Une dette ne s’efface jamais.
Et aujourd’hui, Aydan de Chânais doit payer celle contractée par ses ancêtres.
Il est innocent.
Pourtant, il ne peut se soustraire à son destin. Retenu captif au cœur d’Ys la légendaire, torturé par des geôliers dont il ignore les desseins, il sait qu’il ne reverra jamais les siens et que la mort l’attend au bout du chemin.
À moins que l’ombre qui rôde dans les souterrains de la cité engloutie ne s’allie aux siens pour lui offrir un salut qu’il n’espère plus…

 

Mon avis

 

Tombée sous le charme de la plume d’Ysaline Fearfaol dès le premier tome de cette saga de la meute de Chânais, je fais à présent partie des addicts qui attendent la sortie de chacun des tomes… Et ce 8e tome, je l’attendait...impatiemment !

Comme toujours, nous retrouvons nos héros dans une histoire de dette ancestrale où le bel Ayden est mêlé bien malgré lui. De cette sordide histoire naîtra une histoire d’amour entre le prisonnier et une personne d’un monde de légende.

Cette histoire m’a touchée peut être un peu plus que les autres tomes car j’aime les légendes sur les sirènes et celle qui est narrée dans cet opus est superbe.

Clin d’œil : Le petit « épisode » consacré à ce cher brigand des mers, qui a l’art et la manière de mettre Duncan sur les dents m’a fait sourire… à quand un opus entier sur lui ???

Bref, un tome que j’ai dévoré malgré une panne de lecture due à l’inspiration qui m’avait reprise. Mais l’amour des de Chânais est le plus fort… rares sont les lectrices qui peuvent faire la sourde oreille devant l’appel des loups.

Comme d’hab… j’attends le prochain !

 

Pour illustrer ce retour de lecture , j’ai choisi seek and destroy de Metallica : chercher et détruire, ce titre va comme un gant à Duncan et ses loups qui ont cherché et détruit certains de leurs ennemis…

Voir les commentaires

Lara Lee a lu les de Chânais et les Kergallen 6 : la sorcière ensorcelée de Aurore Aylin et Ysaline Fearfaol

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu les de Chânais et les Kergallen 6 : la sorcière ensorcelée de Aurore Aylin et Ysaline Fearfaol

4e de couverture

 

Cet été là...
Alors que Lugnasad approche, les Kergallen s'apprêtent à accueillir leur amie Betty. Tous, y compris l'infortunée Betty, ignorent que la sorcière marseillaise n'arrive pas tout à fait seule...
Les efforts conjugués des de Chânais et des Kergallen suffiront-ils à enrayer la catastrophe qui se profile ?

 

Mon avis

 

C’est toujours un réel bonheur de retrouver ces deux familles loufoques dans de nouvelles aventures. Je ne m’en lasse pas. Comme toujours, il y a beaucoup d’humour et j’ai apprécié les nombreux clins d’oeil à HP, NCIS ou bien encore aux sœurs Halliwell.

Ces deux auteurs m’ont fait découvrir un univers fort sympathique avec leur saga respective des Kergallen pour Aurore Aylin et de la meute de Chânais pour Ysaline Fearfaol. Et quand elles unissent leurs talents pour offrir à leurs fans un cross over, il faut surtout ne pas le louper.

 

Il y a une chanson qui résume leurs personnages. Je l’ai déjà utilisée pour l’opus sur Anthony dans les de Chânais mais pour le 6e cross over, le voici à nouveau : Adulte et Sexy d’Emmanuel Moire car c’est ce que sont les de Chânais et les Kergallen, chacun dans son style !

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Loup y es-tu? -tome 1- de Aurore Aylin

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Loup y es-tu? -tome 1- de Aurore Aylin

4e de couverture

 

Croiser un monstre une nuit de pleine lune ? Elle s'en serait bien passé!

Engagée comme secrétaire par l'agence de détectives Nielsen Investigations après avoir perdu son emploi dans des circonstances rocambolesques, Enora est loin de s’attendre à voir sa vie basculer. Il faut dire qu'elle ignore un détail insignifiant sur ses nouveaux patrons : ce sont des métamorphes !

L'arrivée de cette jeune femme attachante et fantasque va quelque peu perturber le quotidien bien rôdé de Kyrin Nielsen, à la tête de l'agence. Il est aussi rigide qu'elle est fantaisiste, et leur première rencontre ne place pas la suite de leur relation sous les meilleurs auspices !

 

Mon avis

 

Fan de tous les livres d’Aurore Aylin, je ne pouvais qu’acheter celui-ci les yeux fermés !

Et je ne le regrette pas !

Encore un opus que j’ai dévoré et apprécié.

Petit rappel à la famille Kergallen par la présence de Sophie. Quoi ? Vous n’avez pas encore lu cette formidable saga qui fut ma chouchou 2018 ? qu’attendez-vous ?

Bref, dans cet opus, j’ai retrouvé tout ce qui me fait aimer les écrits d’Aurore Aylin : Une héroïne bien plus forte qu’elle en a l’air, Une famille qui sort de l’ordinaire, un gros plus de surnaturel, une romance à fleur de peau et une plume qui prend le lecteur pour ne plus le lâcher pour qu’à la fin il se dise «  quoi ? C’est déjà terminé ! ».

Mais là, le groooos plus c’est que c’est une duologie et que le 2e tome est dans ma PAL !

Je ne spoilerai pas cette nouvelle aventure sur les terres de l’imaginaire de Aurore Aylin car il faut la lire !

 

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi the sound of silence mais chanté par la voix rauque de Björn Both qui me fait penser à Kyrin et par la voix sensuelle d’Helen Fischer pour Enora.

Voir les commentaires

1 2 3 > >>