Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

romance

Lara Lee a lu Emily in Paris de Catherine Kalengula

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Emily in Paris de Catherine Kalengula

4e de couverture :

Je me trouve dans un taxi, et mon coeur bat si fort qu’il est prêt à exploser. Moi, Emily Cooper, je suis à Paris ! On a tous besoin de rêves pour exister, et le mien est en train de devenir réalité.
Oui mais voilà, lorsqu’on rêve aussi fort, il est juste impossible de s’arrêter. Les rues de Paris défilent sous mes yeux, avec des monuments plus splendides les uns que les autres. Et moi, je souris, je souris !
Pourtant, une partie de moi a peur. Peur de ne pas trouver ma place, ici. Peur que la réalité ne soit pas conforme à mon rêve…

 

Mon avis :

N’ayant pas vu cette série-télé, j’ai découvert le livre sans a priori aucun.

La plume de l’auteur est fraîche, humoristique et légère. L’histoire est romanesque, s’adresse aux jeunes et est présentée avec beaucoup d’humour. J’ai ri plus d’une fois sur les remarques préconçues sur les français…

extrait :

Et mon père a ajouté : « il paraît que les français se lavent seulement une fois par mois. » Mais rien n’aurait pu me décourager, pas même des odeurs corporelles.

Ce que j’ai aimé dans ce livre : toutes ces réflexions à l’américaine sur ce qui nous est normal à nous français, comme sur l’histoire du rez-de-chaussée :

extrait :

En France, le premier c’est le rez de chaussée. Du coup, le premier, c’est le deuxième et ainsi de suite.

C’est bizarre, je fais remarquer, perplexe.

Non, parfaitement logique, réplique-t-il.

Comment lui faire comprendre que ce qui peut paraître logique pour les uns ne l’est pas obligatoirement pour les autres ?

 

Ce qui m’a moins plu :

tout est à la première personne du singulier et au présent. Ce n’est pas la forme que je préfère lire. Le fond est simplet mais ça reste sympathique.

Une lecture pour les 15-20 ans, sans prise de tête. Amusant, ce livre nous montre Paris et les français à travers les yeux d’une américaine qui vient travailler en France.

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi Britney Spears - Baby One More Time 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu la malédiction de la pierre noire de Romane Rose

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu la malédiction de la pierre noire de Romane Rose

4e de couverture :

Pour échapper à son avenir programmé, Alana accepte un poste de gouvernante sur l’île d'Elwiis sans se douter que le lointain passé télescopera son présent. Après dix terribles années, elle souhaite trouver la paix et se reconstruire. Confrontée à une communauté soudée, un séducteur entreprenant et une magicienne déjantée, le séjour qu’elle imaginait paisible se transforme en chaos. Sous l’emprise d’une ancienne légende vivace dans le cœur des habitants d’Elwiis, elle se dévouera pour sauver un enfant de l’indifférence destructrice de son père, elle bousculera ses plans, affrontera les démons du passé au risque d’y perdre le cœur et la vie.
La malédiction aura-t-elle raison de sa farouche détermination ?

Mon avis :

De tous les livres de Romane Rose que j’ai lus (et appréciés en grande fan que je suis de la plume de l’auteur), celui-ci revêt une aura particulière.

Oui c’est une romance, oui il y a toujours ce soupçon d’humour décalé que j’adore. Mais ce qui me touche est ce petit plus, cet enfant, Orwen, et son histoire compliquée, l’amour qu’il éprouve pour son père qui ne sait pas le lui rendre.

J’ai accroché de suite avec le personnage d'Alana, écorchée vive au passé tumultueux et douloureux que l’auteur ne révèle qu’à petites touches. Ainsi qu’avec celui d’Elwyn, qui ne sait s’il est le tiarna de cette île, le père d’Orwen, un homme qui doute... ou les trois à la fois.

Et que dire des personnages secondaires tellement ils ont leur importance car tout se joue sur une île où tous les habitants se connaissent. Une île où règnent les croyances ancestrales autant que les commérages car tout se sait sur une île…

Chaque personnage est à sa place, joue son rôle dans l’histoire... que ce soit le dragueur impénitent, la magicienne, la gouvernante… aucun d'eux n’est stéréotypé et tous ont leur importance dans ce huis clos sur cette île battue par les vents.

Et l’histoire… ce n’est pas une simple romance. Il y a le côté historique, les croyances, les légendes et les traditions irlandaises, et cette île qui à elle-seule mérite le détour. La plume de l’auteur nous la fait visiter, même sous une pluie battante !

Bref, j’ai apprécié hautement cette lecture jusqu’à la dernière ligne, et, au moment de refermer ce livre, une angoisse : ai-je un autre Romane Rose dans ma Pal ?

 

Pour accompagner ce retour de lecture, j’ai choisi rolling home de Santiano, non pas pour illustrer la romance de ce récit mais plutôt tout le côté historique sur les marins, les naufrageurs et les légendes irlandaises… et j'imagine bien Kieran et les autres habitués de la taverne la chanter en trinquant avec la bière de Doug. 

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Cupidonetmoi.com d'Isabelle-Marie d'Angèle

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Cupidonetmoi.com d'Isabelle-Marie d'Angèle

4e de couverture :

Un orage éclate et l'application Cupidonetmoi.com déraille !

Malicieuse, elle décide de se mêler de la vie amoureuse de Léandre et Léonie.

Lui est agriculteur et ne pense qu'à ses vaches, surtout à Rosalie, SA vache qui le surveille de près. Elle est coiffeuse, n'aime pas la ferme et craint les animaux.

Rien n'aurait dû les rapprocher sauf si l'application taquine s'en mêle.

Dans ce village rural où tout le monde se connaît, s'apprécie, s'entraide mais aussi s'espionne, Léandre et Léonie vont se découvrir sous le regard goguenard des voisins et l'œil acéré de Rosalie qui n'hésite pas à lancer son avis d'un mugissement retentissant.

Mon avis :

Je découvre la plume d’Isabelle-Marie d’Angèle avec ce feel good qui m’a vraiment plu. Quand j’ai lu le résumé, je me suis dit malicieusement « tiens, une certaine émission a dû inspirer l’auteur ». Mais j’ai été bluffée par la fraîcheur de cette plume qui m’a fait tour à tour rire ou me serrer la gorge. Évidemment, mon personnage préféré est… Rosalie, of course !

Autre point positif : ce livre montre qu’à la campagne, dans un petit village, la vie peut être sympa et la citadine que je suis doit le reconnaître.

En résumé : vous avez besoin de dépaysement, de rire, et de vous vider la tête… lisez ce livre. En tout cas c’est un bon feel good qui m’a mis du baume au coeur.

 

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai choisi you’re beautiful de James Blunt ( toujours mon petit clin d’œil sur ce qui a pu inspirer l’auteur).

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Amour et boule de neige de Jupiter Phaeton

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Amour et boule de neige de Jupiter Phaeton

4e de couverture

Haley voulait refaire sa vie à Seattle incognito, mais Jamie s'en est mêlé et voilà que les fêtes de fin d'année s'annoncent chamboulées !

Haley jongle entre l'éducation de son petit frère, les longues discussions avec sa meilleure amie un peu folle-dingue, et le salon de thé pour lequel elle travaille à Seattle. Elle est joyeuse, heureuse, détendue, même si elle ne fait que travailler et passer son temps à se faire disputer par la directrice du pensionnat de son petit frère ! Sa vie fait un virage à 180 degrés quand elle tombe sur…

Jamie, riche entrepreneur, parti de rien, qui a bâti son succès à la sueur de front. Mais voilà qu'il débarque au bas de la tour de ses bureaux pour découvrir que le troisième étage est en feu ! Que se passe-t-il ?! Y a-t-il une malédiction de Noël qui a décidé de s'abattre sur lui et de foutre en l'air sa vie, son entreprise, son ego ?

Un monde sépare Haley et Jamie. Et pourtant, alors que la neige commence à tomber et que la magie de Noël opère, ils pourraient bien se rapprocher et changer leurs destins… 

Et si Haley cessait de fuir son passé ? Et si Jamie arrêtait les bourdes et découvrait ce qui est vraiment important dans la vie ?

 

Mon avis

Une jolie romance qui prend le temps de se développer. On s’attache aux personnages, on apprend à les découvrir, à les apprécier. Au delà de la romance entre Jamie et Haley, il y a le deuil d’une mère, l’amour fraternel, l’amitié sans faille entre Haley et Gwen, leur rêve d’enfant qui voit le jour… ce roman n’est pas une simple romance, il est riche des scénarios secondaires. D’ailleurs tous les personnages secondaire mériteraient un opus à eux seuls…

J’aime la plume de Jupiter Phaéton et j’ai vraiment accroché avec la trame de l’histoire.

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai choisi Lindsey Stirling - Carol of the Bells, musique qui me venait en tête en lisant ce livre.

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Alerte: avalanche d'amour et tempête de flocons d'Alex Kin

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Alerte: avalanche d'amour et tempête de flocons d'Alex Kin

4e de couverture :

Noël ça craint… sauf avec toi !
 

Passer les fêtes dans un chalet de luxe à Megève  ? Ça en ferait rêver plus d’une  ! Pourtant, Léni, elle, aurait préféré hiberner en solitaire jusqu’à l’année prochaine  ; c’est le premier Noël depuis le décès de sa mère, et elle n’a pas vraiment le cœur à faire la fête. Mais sa meilleure amie n’a rien voulu entendre et s’est donné pour mission de lui remonter le moral pendant ces vacances grâce à un programme de festivités délirant. Entre dégustation de chocolat chaud au coin du feu, excursion en raquettes, visionnage de comédies de Noël et bataille de boules de neige, Léni n’aura pas le temps de s’ennuyer  ! Elle espère quand même trouver un moment pour discuter un peu avec Will, l’un des invités, cet américain aussi charmant qu’attentionné. Tout le contraire de Valentin, l’employé saisonnier de la propriété, qui n’a pas l’air d’apprécier leur présence et ne se gêne pas pour le montrer… 

 

Mon avis

J’ai découvert la plume d’Alex Kin avec sa duologie « Mon prince ne viendra pas. Tant pis je ferai sans ! » et « J’ai épousé mon prince, merci du cadeau ! ». J’aime sa plume pleine de fraîcheur aux accents feel good qui donnent à ses romans ce petit plus qui me plaît tant.

J’ai donc ouvert cet opus en sachant que j’allais prendre plaisir à le lire… et ça n’a pas loupé. Si l’histoire est basique au début, elle devient intéressante au fur et à mesure que les différents personnages se dévoilent.

L’auteur a su également traiter d’un sujet grave sur un ton léger : comment faire le deuil d’un proche en ces moments de fête ?

Mon coup de coeur va à Will, la star américaine écorchant les expressions françaises à qui mon imaginaire a donné les traits de Bradley Cooper ( peut-être est-ce dû à son rôle d’un certain Will dans la série Alias?). Combien de fois ai-je pouffé de rire en lisant ses expressions ratées du style « être une mère dinde », « avoir un appétit de chien » ou bien encore « rire comme des dauphins ». Sortis du contexte, c’est pas aussi drôle mais en plein dans l’histoire, c’est vraiment risible ! Et imaginer Bradley Cooper les dire est... hum, craquant !

Mon moment préféré : la chasse au dahu… mais je ne vous en dirai pas plus. Il faut lire ce livre !

 

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai choisi une musique qui ôterait presque le balai du cul d’un certain Carl : CelKilt - Petit Papa Noël 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu un chalet pour deux ... ou presque de Romane Rose

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu un chalet pour deux ... ou presque de Romane Rose

4e de couverture

Impossible de trouver mieux !

Heather saute de joie en découvrant le cadre idyllique de sa semaine de vacances : un endroit extraordinaire au milieu des bois, loué pour la modique somme de deux cents dollars. Une aubaine dont elle compte profiter pour se ressourcer et terminer un projet qui lui tient à cœur.

En poussant la porte d’un chalet digne d’un conte de fées, elle ne se doute pas que son séjour paradisiaque tournera au cauchemar et qu’une hache deviendra une source de discorde entre elle et un invité surprise.

Et la surprise est de taille ! De celle d’un bucheron baraqué au charme troublant, au caractère de chien et aux mille facettes.

De quoi pimenter son séjour et bouleverser sa vie plus qu’elle ne l’imagine !

Les apparences sont trompeuses.

Méfiez-vous des haches !

 

Mon avis

Depuis le temps que je le répète, je suis addict de la plume de Romane Rose. Elle est pétillante et amusante. Elle me fait rire et en cette période hivernale qui ne me sied guère, les écrits de Romane me font un bien fou.

Comme toujours, son héroïne est plus ou moins déjantée, à moins que ce ne soit la situation qui soit cocasse ou le mec qui soit trop craquant ? En tout cas, c’est une bonne recette pour un roman feel good de noël à DÉVORER immédiatement !

Je me suis marrée de bout en bout, surtout pour tout ce qui se rapportait, de près ou de loin, à une hache. Quoi ? Vous n’y comprenez rien ? Ben… lisez le ! Et toc !

Merci Romane, je ne verrai plus les haches de la même façon, grâce à toi !

 

Et qui mieux que Bryan Adams et son Christmas Time pour évoquer en même temps cette période festive et son coté romantique…

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu j'ai épousé mon prince (merci du cadeau!) de Alex Kin

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu j'ai épousé mon prince (merci du cadeau!) de Alex Kin

4e de couverture :

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants… C’est ainsi que finissent les belles histoires. Mais dans la vraie vie, quand l’héroïne a épousé son prince, cela ne se passe pas toujours si simplement.
Si Clothilde pensait que trouver l’homme de ses rêves relevait du parcours du combattant, elle réalise que la suite du programme n’est pas non plus une mince affaire. Son quotidien ne s’avère pas de tout repos, et elle est au bord de la rupture.
Avec l’humour et la dérision qui la caractérisent, Clo va tenter de garder la tête hors de l’eau et prouver que même si les contes de fées n’existent pas, le bonheur est à portée de main.

Mon avis :

Quel bonheur de retrouver Clothilde et Hugo, les deux héros de Mon prince ne viendra pas ( tant pis, je ferai sans !) dont la rencontre avait été fun dans le premier opus mais dont la vie de couple et familiale est encore plus truculente dans ce 2e tome. Entre sa vie de maman et sa vie de femme, Clo est débordée. Un travail prenant et une vie de famille trépidante, d’autant plus qu’Hugo est aux abonnés absents pour l’aider dans ces taches parentales. Il suffira d’un séjour à Paris plus que mouvementé pour tout remettre en ordre.

Encore une fois, Alex Kin a su me captiver avec sa plume alerte et son histoire feel good. Un excellent roman que je recommande et... puisque c’est bientôt la période des souhaits de Noël : dis Alex, c’est quand la suite de Clo et Hugo ?

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai choisi « XY » de Vitaa et Slimane pour illustrer que les déboires d’ Hugo et Clothilde ne sont que ceux de l’incompréhension entre un homme et une femme que seul le dialogue peut guérir.

Voir les commentaires

Alex Kin : si tu étais...

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Alex Kin : si tu étais...

Avant toute question, qui es-tu ?

Bonjour et merci pour cette interview ! Je m’appelle Alex, je suis auteure de comédies romantiques, et ingénieur dans le BTP quand je n’écris pas ! Normande d’origine, je vis en Touraine avec ma famille.

 

Quels sont tes livres ?

Mon premier roman publié est « Mon prince ne viendra pas (Tant pis, je ferai sans !) », une comédie romantique qui connaît un joli succès depuis sa parution à l’été 2019. C’est une histoire pleine d’humour à laquelle je suis très attachée.

J’ai ensuite publié une duologie en 2020 : « Notre échappée belle » puis « Pour nous sauver », des romances contemporaines sur fond de voyage et de liens familiaux.

Encouragée par mes lecteurs et surtout lectrices, j’ai ensuite écris la suite de mon premier roman, j’étais enchantée de retrouver l’univers de « Mon prince » dans « J’ai épousé mon prince (Merci du cadeau !) » qui est paru à l’été 2021.

Ces quatre romans sont parus en autoédition, une très belle aventure qui demande un investissement considérable. Pour mon 5e roman, j’ai choisi d’explorer une nouvelle voie en passant par une maison d’édition. J’ai le grand plaisir de collaborer avec les éditions HarperCollins pour ma comédie de Noël intitulée « Alerte : avalanche d’amour et tempête de flocons » qui est parue le 6 octobre dernier.

 


 

Sur quels liens facebook/site/blog peut-on te retrouver ?

 

LE SITE INTERNET D'ALEX

L'INSTAGRAM D'ALEX

LE FACEBOOK D'ALEX

 

Et en avant pour les questions ... Si tu étais :


 

Un fruit : la fraise

Une couleur : le jaune

Un animal : une lionne

Une odeur : celle du moelleux au chocolat qui sort du four.

Une pierre : Le saphir.

Une chanson : « The story », de Brandi Carlile, je l’écoute en boucle pendant certaines phases d’écriture, je la trouve très inspirante.

Un souvenir : les secondes qui ont précédé l’atterrissage de mon avion sur l’île de Kauai, à Hawaï. J’ai jeté un coup d’œil par le hublot, j’ai aperçu le paysage et j’ai eu le coup de foudre pour cette île avant même d’y poser le pied. Et les 8 jours que j’y ai passé ont confirmé cette première impression.

Un livre : « Demain, j’arrête » de Gilles LEGARDINIER, qui a joué un rôle important dans ma reprise de l’écriture.

Un film : « Quand Harry rencontre Sally », THE comédie romantique par excellence !

Une goulif /gourmandise : un biscuit au chocolat

Une qualité : la volonté

Un défaut : l’entêtement

Une fleur : le tiaré

Un arbre : le cocotier

Un dessin animé : Aladin

Un méchant de fiction : Maléfique, parce que ce n’est pas une vraie méchante en fait !

Un gentil de fiction : le génie de Aladin, le plus fun !

Une phrase / une citation : jocker !


 

Voir les commentaires

JC Staignier en 10 questions

Publié le par Lara Lee Lou Ka

JC Staignier en 10 questions

Présentez-vous en quelques phrases.

Bonjour. Je me présente Jc Staignier, de mon vrai prénom Isabelle. Je suis un auteur belge de 53 ans, auteur de fictions historiques et contemporaines... 

Pourquoi écrivez-vous?

Écrire était une passion que je rêvais de concrétiser. Depuis, le rêve s’est réalisé, mais il est devenu une source de soucis constants. Rien ne se déroule  comme sur des roulettes dans le monde de l’édition. Il faut de la patience, beaucoup de patience, et ce n’est pas spécialement l’une de mes qualités... Je suis maniaque également, si les autres le sont moins, ça perturbe mon organisation bien rangée. 

Parlez-nous de chacun de vos livres.

Ma saga médiévale Le destin des cœurs perdus comporte 5 tomes et se déroule sur plus de cent ans. Elle est classée en romance, mais je parlerais plutôt d’une fiction historique. L’époque du Moyen Âge était cruelle et violente, surtout avec les femmes. Mes romans dépeignent cette réalité, mais chaque tome comporte aussi une magnifique histoire d’amour. Je dirais que cette saga prône l’amour et l’espoir malgré la dureté de l’époque.

La série De Miroir et d’amour et de Miroir et d’espoir est plus romancée. Il s’agit de deux retours dans le temps. La première héroïne vit en 2010 et se retrouve propulsée à l’époque du Roi -Soleil, la seconde vient de 1680 et sera propulsée à notre époque. Ces deux situations provoquent pas mal de situations drôles. 

Êtes-vous en train d'en écrire un nouveau? Si oui, sans spoiler, pouvez- vous nous en dire quelques mots.

La réponse est non. J’avais deux projets en tête, mais j’ai arrêté l’écriture pour l’instant. Dès que certains problèmes seront résolus avec mes autres livres, peut-être reprendrais-je goût à l’écriture. 

Avez-vous un rituel pour écrire ? Boisson ou nourriture, stylo fétiche...

Un thé m’accompagne souvent ainsi que quelques morceaux de chocolat. 

Aimez-vous lire? Si oui, quel genre préférez-vous?

Je dois dire que je lis toutes sortes de romans : romances, horreur, fantasy, thrillers. Mes préférés sont les romans historiques.. 

Quelle est votre goulif préférée? 

La mousse au chocolat. 

Avez-vous des compagnons à poils ou à plumes?

Un chat. Aussi maniaque que moi. Sur cette photo; il attend de prendre son bain. 

Quel adage vous caractérise?

Il est plus facile de conseiller que de faire... 

Qu'aimeriez-vous dire à vos futurs lecteurs?

Malgré de nombreuses déceptions dans le monde de l’édition, je voudrais leur dire que mon plus grand bonheur est d’échanger avec eux. N’hésitez jamais à venir me parler sur mes réseaux sociaux.

 

Sa page Facebook : CLIQUEZ ICI

Son instagram : CLIQUEZ ICI

Son blog : CLIQUEZ ICI

 


 

Voir les commentaires

Sully Holt en 10 questions

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Sully Holt en 10 questions

Présentez-vous en quelques phrases.

Je suis Sully Holt, auteur depuis 2017 et maman d’un petit garçon de huit ans. Je bosse depuis vingt ans en logistique (ça n’a rien de glamour ^^) et ma vie se partage entre ma famille, mes amis et l’écriture.

Pourquoi écrivez-vous?

C’est une drôle de question ^^. Parce que j’en éprouve le besoin, j’imagine. Comme d’autres lisent, cuisinent, sculptent, dessinent. J’ai arrêté à 17 ans et j’ai repris à 37 ans. Pourquoi je continue à le faire est plus compliqué à expliquer parce que ce n’est pas une activité constante pour moi. J’écris par cycle, par période, puis je passe à autre chose. Parfois je me lasse, mais j’y reviens toujours.

Parlez-nous de chacun de vos livres.

Ça risque d’être long ^^ On va abréger ! De l’ombre à la lumière est en cours de réédition. C’est mon premier livre, je l’ai rédigé très vite en 2016 à la suite d’un appel à texte, et après une période un peu dure dans ma vie qui a redéclenché mon envie d’écrire. C’est un bouquin qui m’a fait énormément de bien. Il m’a permis de raccrocher les wagons. Je l’ai soumis, mais il a été refusé. Je l’ai donc auto-édité et je n’ai jamais cessé d’utiliser ce mode de diffusion depuis. Cape Cove a été écrit juste après et publié en 2017. Je voulais y mettre tout ce qui me plaît en littérature : des hommes, du mystère, une région âpre qui me fait rêver, entre océan et forêt. J’ai édité la suite un an après et, à partir de là, tout est devenu compliqué sur les réseaux sociaux. Ça a eu un énorme impact sur mon travail. Je me suis limitée à écrire beaucoup de nouvelles (notamment Terre inconnue chez YBY, un récit de SF que j’aime beaucoup), quelques recueils et seuls deux autres romans ont vu le jour au cours des années qui ont suivi : Du sucre et des étoiles qui évoque l’asexualité et nos racines quand on a été arraché à son pays. Et Apprivoiser un Leprechaun, co-écrit avec Rochel kirst, qui a été édité chez Mix Editions. Ma plus grosse fierté aujourd’hui, c’est le recueil Chroniques Macabres, un ensemble de dix contes de fées illustrés par Cécile La Gravière, qui a été lancé en financement participatif sur Ulule cette année.

Êtes-vous en train d'en écrire un nouveau ? Si oui, sans spoiler, pouvez- vous nous en dire quelques mots.

Je suis toujours sur de nouveaux projets. C’est un peu le problème avec moi. J’ai plusieurs livres en cours. Une romance de Noël que je ne pourrai pas sortir cette année (par manque de motivation), un projet policier « franchouillard » LGBT débuté en 2018 qui me tient énormément à cœur mais qui réclame beaucoup de recherches, et diverses nouvelles dans pas mal de genres différents qui passent un peu par toutes les thématiques. Je pioche dedans en fonction de mes envies. Mes contraintes professionnelles m’empêchent d’écrire autant que je le voudrais. Sur la durée, je finis toujours par décrocher. Pour le moment, les nouvelles sont plus simples pour moi. Je rêve du jour où je serai chez moi, où j’aurai du temps pour ne faire que ça. Malheureusement, je viens d’apprendre que l’âge de la retraite à encore été repoussé…^^

Avez-vous un rituel pour écrire ? Boisson ou nourriture, stylo fétiche...

Pas de rituel. Je n’écris que le matin, assez tôt, avant de partir travailler.

Aimez-vous lire? Si oui, quel genre préférez-vous?

J’ai beaucoup lu à une époque, c’est moins le cas maintenant. J’aime les romans ordinaires (la littérature blanche), le nature writing (beaucoup) et je reste une fan absolue d’horreur et de mystères. Je lis très peu de polars, romance ou fantasy. 

Quelle est votre goulif préférée?

Le cisson (c’est le saucisson de l’apéro ^^) 

Avez-vous des compagnons à poils ou à plumes ?

Non. Ils sont morts presque coup sur coup il y a quelques années, quand mon fils était bébé. Nous ne voulons plus de chiens. J’en reprendrai un quand j’aurai du temps et la possibilité d’être chez moi. En revanche, on nourrit tous les oiseaux du département ^^ 

Quel adage vous caractérise ?

Une mauvaise herbe est une plante dont on n'a pas encore trouvé les vertus. »

Qu'aimeriez-vous dire à vos futurs lecteurs ?

Si vous aimez la nature, les hommes, un peu de rudesse par-ci, un peu de réalisme par-là, vous devriez apprécier la balade. »


 


 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 > >>