Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

thriller

Lara Lee a lu Alice d' Albane Mondétour

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Alice d' Albane Mondétour

4e de couverture :

Alice et Romain se sont aimés autrefois.
Pourtant aujourd’hui, un fossé infranchissable les sépare.
Passé et présent s’entremêlent, et ce qui devait être un paisible séjour dans un château du sud de la France va tourner au drame.
Personne n’est à l’abri quand chacun joue selon ses propres règles.

Mon avis :

C’est le troisième livre que je lis de cet auteur. La plume d’Albane Mondétour est angoissante, mais juste ce qu’il faut. Elle saupoudre les révélations et les secrets de ses personnages tout au long de son récit, tenant son lecteur en haleine jusqu’à la toute fin qui ne se dévoile vraiment qu’au dernier instant.

J’aime ces sombres histoires où le passé est intrinsèquement lié au présent, ombrageant le funeste destin des personnages d’aujourd’hui. Albane Mondétour a le chic pour lier les différentes temporalités pour expliquer la trame de son histoire.

J’ai passé un excellent moment de lecture avec ce thriller et je suis certaine d’une chose : je lirai le prochain opus d’Albane Mondétour !

 

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi Imagine Dragon et leur reprise de Gary Jules, Mad World.

Voir les commentaires

L'interview estivale de Lucie Barnasson

Publié le par Lara Lee Lou Ka

L'interview estivale de Lucie Barnasson

Lara : Peux-tu faire une petite présentation de toi et de tes créations en quelques lignes ?

Lucie : épouse, mère, coiffeuse et écrivain publiée depuis 7 ans. J’ai déjà publié une dystopie en trois tomes : Destinés, une romance contemporaine : The last chance, une duologie romance/thriller : L’ange noir, et un thriller : Charlie.

Trois sorties sont prévues avant la fin de l’année, trois romances dont une fantastique.

Lara : J’ai rencontré Lucie par Facebook et j’ai lu ses deux premiers livres dont les retour sont :

ICI  pour Destiné 1, un nouveau départ

ICI pour Destiné 2, les sentinelles

 

Vous pouvez aller à la découverte de l’imaginaire de Lucie Barnasson

sur sa page Facebook ICI

sur sa page Amazon  ICI

 

Et en avant pour l’interview estivale !

 

Lara : Tu es plutôt cocotier, plage dorée avec Zendaya ou montagne escarpée avec Samuel le Bihan?

Lucie : plage dorée et cocotiers

Lara : Quelle serait ta destination si tu pouvais l’avoir pour toi toute seule?

Lucie : un hôtel de luxe avec une superbe piscine

Lara : Que préfères-tu manger quand il fait chaud ?

Lucie : barbecue, salades, glaces. La base.

Lara : Glace ? Gaufre ou crêpe après une bonne rando ou une bonne baignade ?

Lucie : gaufre après une bonne baignade

Lara : Eau , soda, bière ou rosé ?

Lucie : hum… je dirais bière par défaut.

Lara : Quel livre emporterais-tu avec toi en vacances ?

Lucie : Dreamcity, de Violette Subros

Lara : Pour toi, quel est le parfum de l’été ?

Lucie : le monoï

Lara : Quel est ton plus beau souvenir de vacances ?

Lucie : quand je suis allé voir les pyramides de Gizeh

Lara : Qu’aimes-tu faire le soir quand tu es en vacances ?

Lucie : me balader sur les marchés et manger des crêpes

Lara : Tu es plutôt tourisme ou farniente ?

Lucie : farniente

Lara : Arrives-tu à créer durant tes vacances ou ton esprit créatif est sur le mode off ?

Lucie : oui, mais je manque de temps parce que les enfants se couchent plus tard mdr

Lara : Quelle activité fais-tu obligatoirement pendant les vacances ?

Lucie : aller à la plage

Lara : Tes animaux t’accompagnent-ils en vacances ou les mets tu en garderie ?

Lucie : non, belle maman vient les garder

Lara : Si d’un seul claquement de doigts, tu pouvais partir, tu irais où ? ( interdit de donner la même réponse que la question 2)

Lucie : au Québec

Lara : Quelle est la chanson qui te fait automatiquement penser aux vacances ?

Lucie : Stay de Justin Bieber.

 

Merci Lucie pour avoir répondu à mes petites questions. Je te souhaite un bel été 2022 !

Voir les commentaires

L'interview estivale de Florence Jouniaux

Publié le par Lara Lee Lou Ka

L'interview estivale de Florence Jouniaux

Lara : Une petite présentation de toi et de tes créations en quelques lignes ?

Florence : Maman de 3 grands enfants, professeure de lettres classiques, j’écris depuis 2008, lorsqu’une muse m’a soufflé un début de roman. Ainsi est née ma première trilogie de Fantasy. Depuis, j’en ai écrit une deuxième et me suis essayée à tous les genres (ne reste plus que le théâtre…). J’ai écrit aussi de façon collaborative (2 romans et des nouvelles) et j’écris actuellement à 4 mains.

Me voici donc l’auteure de 22 romans (dont 3 historiques et 5 thrillers). Je lis également beaucoup et ne manque pas de faire un retour de mes lectures sur les réseaux. La passion m’anime dans tout ce que j’entreprends.

Lara : Mon amie Florence est un auteur dont j’apprécie la plume. J'ai même eu l’honneur de lire en bêta-lecture certains de ses romans ( tout comme elle corrige les miens avec savoir et gentillesse). J’ai donc lu la plupart de ses livres. J’ai un peu de retard du fait que je recommence à écrire et que je m’occupe un peu de mon blog. Mais elle sait que je finirai par les lire car ils sont tous dans ma PAL.

D’ailleurs, il y a quelques jours, j’ai lu et chroniqué sa trilogie de fantasy, l’héritière du don, dont vous pouvez trouver mon retour : ICI

pour L’héritage du passé, mon retour est ICI

pour le tueur aux lys : ICI

pour la stèle sacrée : ICI

pour la capuche ( à 4 mains avec Andrea B. Cecil) : ICI

pour l’énigme de la tour Magne : ICI

pour le tome 1 des sept pierres de vie : ICI

pour Argenix : ICI

pour l’antique bataille : ICI

 

Et en avant pour l’interview estivale !

 

Lara : Tu es plutôt cocotier, plage dorée avec Zendaya ou montagne escarpée avec Samuel le Bihan?

Florence : plutôt cocotier.

Lara : Quelle serait ta destination si tu pouvais l’avoir pour toi toute seule?

Florence : un endroit où il fait chaud et je peux me baigner.

Lara : Que préfères-tu manger quand il fait chaud ?

Florence : de grosses salades composées et des glaces. Mais je ne suis pas contre une pizza au feu de bois.

Lara : Glace ? Gaufre ou crêpe après une bonne rando ou une bonne baignade ?

Florence : crêpe au chocolat.

Lara : Eau , soda, bière ou rosé ?

Florence : eau et rosé à l’apéro, l’été.

Lara : Quel livre emporterais-tu avec toi en vacances ?

Florence : une saga de Fantasy de Lara Lee Lou Ka.

Lara : Pour toi, quel est le parfum de l’été ?

Florence : Les fleurs de Tiaré.

Lara : Quel est ton plus beau souvenir de vacances ?

Florence : un périple dans le sud de la France et en Espagne pour faire de l’escalade.

Lara : Qu’aimes-tu faire le soir quand tu es en vacances ?

Florence : inviter des amis à un barbecue, aller écouter un concert.

Lara : Tu es plutôt tourisme ou farniente ?

Florence : les deux.

Lara : Arrives-tu à créer durant tes vacances ou ton esprit créatif est sur le mode off ?

Florence : Je suis toujours en train de créer.

Lara : Quelle activité fais-tu obligatoirement à chaque vacance ?

Florence : je lis davantage, et l’été, la natation.

Lara : Tes animaux t’accompagnent-ils en vacances ou les mets tu en garderie ?

Florence : j’emmène ma chienne, Cali (sauf quand je vais voir mon fils en Autriche). Dans ce cas, une amie me la garde.

Lara : Si d’un seul claquement de doigts, tu pouvais partir, tu irais où ? ( interdit de donner la même réponse que la question 2)

Florence : Au Brésil pour le carnaval.

Lara : Quelle est la chanson qui te fait automatiquement penser aux vacances ?

Florence : Les Démons de Minuit.

Merci Flo pour avoir répondu à toutes mes petites questions. Je te souhaite un très bel été 2022 avec ta famille et Cali. 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu L'enfer est au paradis de Catherine J.Mottier

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu L'enfer est au paradis de Catherine J.Mottier

4e de couverture :

 

Fin des années 70, ils étaient jeunes et vénéraient un ange de lumière, priant et dansant lors de cérémonies spirituelles extravagantes, des rites qui prirent fin brutalement, une communauté hippie oubliée. Jusqu'à ce que, Maryline, trente ans plus tard, en aménageant dans une maison au dernier étage sordide, découvre une trace écrite de son fondateur.
Pourquoi les précédents propriétaires ont-ils quitté précipitamment leur domicile en y abandonnant des meubles? Quels sombres secrets cache la mansarde? Un policier, Sébastien Garnier, acceptera de l'aider.
Une enquête vertigineuse à travers les époques où chaque mystère en appelle un autre : une artiste peintre de tableaux mystiques dont l'existence semble avoir été gommée, le destin tragique d'un prêcheur obsédé par le diable, une communauté religieuse aspirant à créer un paradis terrestre dans leur village et une vague de disparitions et morts suspectes. Et si l'enfer était au paradis?

 

Mon avis :

 

Je connais la plume talentueuse de Catherine J.Mottier pour avoir lu Bicéphale, son précédent roman qui m’avait bien plu.

Cet opus est encore meilleur. Il faut juste laisser le temps à l’auteur de brosser le tableau, ô combien complexe dans sa simplicité avec tous ces personnages vivant aux mêmes endroits mais à des époques distinctes.

Avec de petites touches de mystère, Catherine Mottier va emporter son lecteur vers de multiples situations qui se mêlent et s’entremêlent jusqu’au dénouement final… du grand Art !

Un livre à lire, assurément !

Pour accompagner ce retour de lecture, je ne pouvais choisir autre chose qu’Équinoxe 5 de Jean Michel JARRE, musique évoquée plus d‘une fois dans ce roman.

Voir les commentaires

Lara Lee a lu le tueur aux lys de Florence Jouniaux

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu le tueur aux lys de Florence Jouniaux

4e de couverture

Le 36, rue du Bastion est sur les dents : le PDG d’un grand groupe vient de mourir, sans doute d’une crise cardiaque, mais un deuxième décès dans les mêmes circonstances, ainsi que les recherches approfondies du légiste, laissent supposer qu’il s’agit d’un crime d’écologiste, et vraisemblablement pas le dernier… Une longue enquête attend la commissaire Mareuil et ses collaborateurs… Réussiront-ils à appréhender le mystérieux tueur aux lys ? Et qu’en pense l’opinion publique ?

 

Mon avis :

J’ai la chance incroyable de lire les manuscrits de Florence Jouniaux avant qu’elle ne les publie. J’ai cet honneur d’être un de ces bêtas lecteurs. J’aime sa plume fluide et addictive ainsi que tous ses récits quel que soit le genre…

Et le tueur au lys est un de mes coups de coeur 2021… sinon LE coup de coeur de cette année, vu que cette dernière n’est pas terminée, je n’ose m’avancer plus dans mon assertion.

Ce thriller écolo est rondement mené. L’auteur ne nous donne pas seulement le point de vue du tueur mais également les réactions de citoyens lambda. La question écologique est bien posée et ce récit peut faire réfléchir tout un chacun sur la notion d’éco-responsabilité.

L’auteur dépeint avec réalisme la complexité de l’être humain à travers différents personnages qui, pour le bien de la planète, vont jusqu’à tuer ceux qui la détruisent. Ainsi que ceux qui, sous prétexte d’être en accord avec le mobile des meurtres, soutiennent ces tueurs.

La question est posée : Doit-on en arriver à de telles extrémités pour que les gens changent ? Dans ce livre, les meurtres ont des impacts positifs sur les actions de personnes qui, à la base, n’étaient pas spécialement écolos. Que ce soit le couple d’enseignants ou la famille d’agriculteurs, on sent que ce meurtrier a une influence positive sur eux. Ils en arrivent à cautionner son mobile même s’ils n’approuvent pas sa méthode. Ce qui rend humain ce tueur est qu’il ne tue que pour sauver la Terre qu’il voit en danger. A moins que ce soit pour masquer un autre meurtre ? Même si on pense connaître tous les mobils du tueur, il n’en demeure pas moins un doute sur cette dernière question.

Enfin, si ce livre est original, il envoie surtout un message : il peut faire prendre conscience aux lecteurs que ce sont les gestes du quotidien qui peuvent sauvegarder la Terre et que si l’argent ne polluait pas les neurones des dirigeants et des plus riches, la planète risquerait bien moins de se dégrader.

 

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai choisi la chanson évoquée dans le livre : Dreamer de Supertramp.

Voir les commentaires

Lara Lee a lu la libellule noire d'Agneta Gerson

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu la libellule noire d'Agneta Gerson

4e de couverture

 

Une nuit de juin 1819, à Abisko en Laponie suédoise, une femme habillée de blanc est assassinée par une mystérieuse confrérie lors d'un rituel macabre.

Deux cents ans plus tard, près de Malmö, la jeune Kristina, désœuvrée et solitaire, est retrouvée morte dans un lac, un symbole étrange gravé dans la peau.

L'inspecteur Anders Falk de la brigade criminelle de Simrishamn est chargé de l'affaire. Mais les indices manquent et Sarah, l'amie de sa fille, disparait à son tour.

Qu'est-elle devenue?Qui est cette mystérieuse généalogiste qui enquête autour des origines de Kristina?

Que signifie ce symbole en forme de flèche inversée taillé dans les chairs de la victime ? Quel secret cache la nouvelle collègue d'Anders qui l'épaule dans l'enquête ?

Dans sa traque du meurtrier, tout le ramène sans cesse à un hôpital psychiatrique où les deux jeunes femmes avaient séjourné...

Dans la lignée des grands romans policiers nordiques, ce polar suédois entraîne le lecteur dans une intrigue à couper le souffle, dont il ne sortira pas indemne.

 

Mon avis

 

Après projet Arthemis et l’ombre de Comenius, la libellule noire est le troisième thriller que je lis d’Agneta Gerson. Comme pour les deux premiers, l’auteur m’a encore bluffée. J’aime sa plume et sa facilité à distiller de fausses pistes afin qu’on ne comprenne qui est le coupable qu’à la toute fin de l’histoire. Qui plus est, la grande force de cet auteur est la description des paysages. Sa plume m’a fait voyager au coeur de la Suède et de la Laponie où sa plume a dessiné avec justesse la magnificence des paysages nordiques.

En bref : un excellent thriller doublé d’une belle plume et d’un beau voyage dans les pays nordiques… Qu’attendez-vous pour découvrir les thrillers d’Agneta Gerson ?

 

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai choisi « For whom the bell tolls ( pour qui sonne le glas) de Metallica .

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Ultricem Angelus de Nelly Topscher

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Ultricem Angelus de Nelly Topscher

4e de couverture

 

Dans les Ardennes, des corps sont retrouvés atrocement mutilés.Clément et Candice, détectives privés à Paris, reviennent dans leur région d’origine afin de prêter main- forte à la police sur cette enquête.Cette traque les conduira non seulement à affronter leurs propres peurs, mais aussi à frôler l'abomination de l'âme humaine.Sauront-ils comprendre et se rapprocher de ce tueur sanguinaire ?

 

Mon avis

 

Dès les premiers mots, j’ai complètement accroché à l’histoire ainsi qu’à la plume de Nelly Topscher que je découvrais avec cet opus.

J’ai aimé la toile de fond : une vengeance, j’ai aimé la trame : une enquête policière menée par deux ex-amants devenus amis, et j’ai aimé les personnages jusqu’à donner ma préférence à cet ange vengeur. Est-il le Mal ? Il faut lire ce thriller pour vous faire votre propre opinion. La mienne est que non et j’ai trouvé la fin magnifique.

Merci Nelly pour avoir su mettre en avant cette abomi­nation qu’est la pédophilie sans écrire de scènes trop atroces. Merci pour cette plume acide mais juste qui dépeint la noirceur d’une âme tout en montrant son humanité.

Pour illustrer ce retour de lecture, je ne pouvais que choisir « Am i Evil ? » ( Suis-je le Mal ?) de Metallica !

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Vices vers ça de Ludovic Metzker

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Vices vers ça de Ludovic Metzker

4e de couverture

 

« Mylène et Lucas ne doutent nullement de leur amour.

Pourtant, à quelques semaines de leur mariage, un grain de sable va perturber leur bonheur au point de tout faire voler en éclats.

Connaissez-vous vraiment l’être aimé ?
L'amour et la passion sont-ils sans faille ?

Tentez d’en savoir plus avec le tout premier thriller érotique imaginé par Ludovic Metzker. »

 

Mon avis

 

Je lis tous les livres de Ludovic Metzker depuis quelques temps et c’est les yeux fermés que j’ai précommandé cet opus. Quand j’aime la plume d’un auteur, je n’ai aucun doute sur ses écrits futurs.

Après lecture, je peux vous dire que ce thriller est réussi, et les scènes érotiques aussi. Personnellement, j’ai plus accroché au côté thriller, peut être parce que l’auteur le maîtrise parfaitement, et je ne m’attendais pas à la fin. L’érotisme dans l’histoire en m’a pas dérangée mais ce n’est pas ce qui m’a le plus accrochée. Je me suis plus d’une fois demandé ce que Mylène pouvait trouver à Lucas qui, pour moi, n’était qu’une tête à claque qu’elle aurait pu virer de sa vie…

En bref, ce thriller est à lire ! Et si vous ne connaissez pas la plume de Ludovic, il vous faut combler ce vide !

 

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai choisi Michel Polnareff - L'amour avec toi.

 

Voir les commentaires

Lara Lee a lu létal virus de Jean Pierre Chassard

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu létal virus de Jean Pierre Chassard

4e de couverture

Julien Siegwald perd la vie bêtement en forçant un barrage douanier. Pourtant, il ne transportait ni arme, ni drogue, ni argent sale, seulement quatre écureuils en cage. Peu après, Franck Pucel, alias Batskin, se suicide avec l'arme de service d'un policier. Il prétendait être chargé d'une mission, mais laquelle ? Au fur et à mesure que le commandant Stoffel et son équipe progressent dans leur enquête, une hypothèse finit par s'imposer à leur esprit et elle est effrayante !

Mon avis

Écrit bien avant l’arrivée de la covid et de son ami le pangolin, ce livre de Jean Pierre Chassard est comme une boule de cristal. Avec une maestria digne des plus grands, l’auteur nous mène vers les confins de l’extrémisme, du bio terrorisme et des manipulations génétiques. Un thriller bien écrit, bien documenté qui fait froid dans le dos… et qui, hélas, nous fait dire que la réalité est bien souvent plus terrifiante que la fiction.

Bref, du grand Chassard s’il en est. Si vous ne connaissez pas encore cet auteur, je vous invite à aller à la découverte de ses livres en cliquant ICI

 

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai choisi Imagine Dragons – Mad World Gary Jules Cover.

Voir les commentaires

Lara Lee a lu noir comme les souvenirs de Olivia Jones

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu noir comme les souvenirs de Olivia Jones

4e de couverture :

 

Une mère et sa fille séparées à la naissance, une boutique d’antiquités, théâtre de révélations surprenantes ; des ren­contres, des trahisons, et une vengeance implacable conduisant au meurtre, tels sont les ingrédients du nouveau roman d’Olivia Jones. Julia et Angèle, émouvantes héroïnes de ce terrible drame, vont-elles se relever de la haine qui les poursuit avec une sombre détermination ? Vont-elles un jour obtenir des réponses ? Vous le saurez en dévorant cette histoire d’amour et de haine, dans un cadre sauvage, au cœur d’un village normand isolé, au bord de la Manche, ma­gnifique et glacée.

 

Mon avis

 

Fan des écrits d’Olivia Jones, je lis tous ses livres à leur pa­rution. Je ne lis même pas le 4e de couverture, je fais entiè­rement confiance à l’auteur et à sa belle plume pour m’em­porter dans son imaginaire. Et une fois encore, Olivia m’a tenue en haleine jusqu’au final de son bouquin. L’histoire, basée sur un secret de famille, est basique mais prenante. Les personnages sont bien fouillés. Victoire est bluffante de froideur et de haine mélangées.

 

Bref, un excellent thriller que je vous recommande, comme tous les écrits d’Olivia Jones. Un cadeau à faire ou à se faire...d’autant plus que Noël se profile !

 

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi la chanson de Mylène Farmer et Jean-Louis Murat : Regrets.

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>