Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lara Lee a lu les de Chânais et les Kergallen - pari risqué de Aurore aylin et ysaline fearfaol

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu les de Chânais et les Kergallen - pari risqué de Aurore aylin et ysaline fearfaol

4e de couverture :

Les de Chânais et les Kergallen, pour le meilleur et pour le rire...

Les mâles de la meute de Chânais et ceux du clan Kergallen ont un point commun : ils ne savent pas se taire lorsqu’ils le devraient, si bien qu’ils se retrouvent régulièrement dans des situations délicates.
Cette fois ne fait pas exception à la règle, puisque, chacun de leur côté, ils ont réussi à mettre en colère les filles de leur famille et se retrouvent contraints de relever un défi qui va se révéler des plus sportifs.
Ces messieurs pensent contourner les difficultés en nouant une alliance, mais les filles sont loin d’avoir dit leur dernier mot…

Mon avis :

Cela faisait un bail que cette nouvelle était dans ma PAL et je ne l’avais pas lue ! Heureuse de tomber sur un écrit à quatre mains de Aurore Aylin et Ysaline Fearfaol, deux auteurs dont j’apprécie la plume, je l’ai dévoré très rapidement.

Quel bonheur de retrouver mes deux familles chouchous, les Kergallen et les de Chânais ! Je me suis marrée du début à la fin ! Je me suis même surprise à avoir des idées à suggérer à Blod et Azilis pour leurs prochains défis… car il y en aura toujours, leurs hommes ne savent pas tenir leur langue !

Si vous aimez ces deux clans pas comme les autres, si vous avez besoin de rire, cette nouvelle est faite pour vous. Ne passez pas à côté.

Comme toujours, mon seul regret est qu’il n’y ait pas cent pages de plus !

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture j’ai choisi mes défis de la comédie musicale Graal dont les paroles pourraient être chantées par les filles Kergallen et de Chânais.

Voir les commentaires

lara lee a lu le ciel est par dessus le toit de florence Jouniaux

Publié le par Lara Lee Lou Ka

lara lee a lu le ciel est par dessus le toit de florence Jouniaux

4e de couverture :

Aditaya vit dans la misère avec sa femme et de ses deux filles. Lorsqu’on lui propose de quitter cette vie, du travail et une scolarisation pour Ratana et Lamaï, il accepte aussitôt.
Il est loin d’imaginer que sa vie va basculer dans un enfer sans nom : ils doivent tous travailler dans d’ignobles conditions afin de rembourser leurs dettes. Ratana, encore adolescente, est utilisée comme bonne à tout faire dans une famille russe. Toutes les nuits, dans une mansarde insalubre, elle rêve de s’enfuir et de retrouver les siens.

Ce roman dénonce l’esclavage moderne qui sévit encore à l’heure actuelle.

Mon avis :

Je suis fan de la plume de florence Jouniaux depuis que j’ai lu la stèle sacrée (roman historique). Cet auteur touche-à-tout écrit dans beaucoup de genre allant de la fantasy au thriller. Je ne sais comment classifier cet opus car il traite de l’esclavage moderne sans pour autant être un livre témoignage, même s’il s’inspire peut être de faits réels. Ce livre est poignant à plus d’un titre car il évoque l’avilissement d’êtres humains par d’autres êtres qui ont perdu leur qualificatif d’humains. Que ce soit sur les chantiers de construction, dans les restaurants, dans des lupanars pour pédophiles ou chez un particulier qui grossit ainsi sa domesticité, ce livre montre tout et certains passages sont vraiment difficiles à lire à cause de la cruauté qui y est traitée.

La plume de Florence Jouniaux est juste, fluide, addictive. Elle ne tombe en rien dans le voyeurisme ou le scabreux. Il est rarement traité de ce sujet en littérature. Par quelques côtés, la condition de Ratana m’a fait penser à Cosette. Et si Ratana n’a pas eu de Jean Valjean, elle a au moins eu une Poliana. Comprendrons ceux qui ont lu ce roman poignant.

Un livre fort qui reste en tête. Un livre cependant à ne pas mettre entre toutes les mains car, même si l’auteur ne se complaît en rien dans le graveleux, certaines scènes ne doivent pas être lues par les plus sensibles.

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai choisi Pix'L ft. Anouchka - Mon étoile.chanson qui fait penser à Ratana et à son étoile à laquelle elle se raccrochait pour avoir le courage d’endurer sa condition d’esclave.

Voir les commentaires

Lara Lee a lu la quête d'Ewilan, tome 1 : d'un monde à l'autre de Pierre Bottero

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu la quête d'Ewilan, tome 1 : d'un monde à l'autre de Pierre Bottero

4e de couverture :

La vie de Camille, adolescente surdouée, bascule quand elle pénètre accidentellement dans l’univers de Gwendalavir avec son ami Salim. Là des créatures, les Ts’liches, la reconnaissent sous le nom d’Ewilan et tentent de la tuer. Originaire de ce monde, elle est l’unique héritière d’un don prodigieux, le Dessin, qui peut s’avérer une arme fatale dans la lutte de son peuple pour reconquérir pouvoir, liberté et dignité. Épaulée par le maître d’armes de l’empereur et un vieil érudit, Camille apprend à maîtriser son pouvoir...

mon exemplaire chez Rageot Poche date de 2008

Mon avis :

Je n’avais pas relu cette formidable saga depuis 2008. C’est avec autant de plaisir que la première fois que j’ai dévoré ce premier opus. Les personnages principaux sont deux adolescents, Camille et Salim, qui, par le plus grand des hasards vont se retrouver dans un monde parallèle. Mais est-ce vraiment un hasard ? Cette terre inconnue regorge de monstres ressemblant à de gigantesques insectes. Et, évidemment c’est sur eux qu’arrive les deux adolescents pour leur premier voyage en Gwendalavir. Heureusement, ils rencontrent également d’autres habitants de ce monde bien plus sympathiques : Edwin (mon chouchou), Ellana, Bjorn et tout plein d’autres…

Ce premier opus n’est qu’un avant-goût de cette merveilleuse saga car on reste un bon moment dans notre monde et on ne fait qu’entrapercevoir ce monde étrange qu’est Gwendalavir.

Ce qui me fascine dans cette saga c’est le don du Dessin, le voyage dans l’Imagination, en empruntant les spires. Je crois que tout dessinateur rêverait d’avoir ce don.

Quant à la plume de Pierre Bottero, elle est magique. De cette magie qui vous entraîne à toujours vouloir tourner encore une page, et à ne plus pouvoir vous arrêter de rêver.

Bottero est pour moi celui qui m’a montré la Voie, celle de la fantasy jeunesse. Quand j’ai refermé le 9e tome de cette saga, j’ai pris la plume et écrit ma propre saga. J’aurais aimé rencontrer ce grand auteur pour le remercier. Hélas, il est parti bien trop tôt. Mais la magie de sa plume perdurera toujours.

Si vous ne connaissez pas cette saga, je vous la recommande vivement. Et si elle ne vous fait pas rêver, c’est que votre imaginaire ne s’ouvre pas aux chemins qui peuvent vous mener au rêve. Et c’est bien dommage pour vous.

 

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai choisi fade to black de Metallica

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Prince Pirate d'Ysaline Fearfaol et Ayleen Night

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Prince Pirate d'Ysaline Fearfaol et Ayleen Night

4e de couverture :

Avalon, terre de légendes...

Amriel d’Avalon se définit lui-même comme le plus célèbre des pirates de la contrée magique. Ne craignant rien ni personne, il prend plaisir à défier les lois, et si son charme ravageur fait des miracles, il ne le met pas non plus à l’abri de toutes les inimitiés.
Amriel s’en amuse, jusqu’au jour où son passé vient frapper à sa porte, ne lui laissant d’autre choix que se conformer à la vie qu’il a fuie.
Toutefois, l’enlèvement d’Enguerrand de Chânais, l’un des membres de la plus puissante des meutes de loups-garous d’Avalon, avec laquelle le pirate accumule les contentieux, pourrait à nouveau faire souffler les vents en sa faveur.
À moins que l’attirance que le geôlier éprouve pour un captif qui ne la lui rend pas ne le fasse sombrer dans des abysses dont même un pirate ne remonte pas…


Dans l’univers de la meute de Chânais, découvrez l’histoire du plus célèbre des pirates d’Avalon la légendaire!

Mon avis :

Fan de la saga de la meute de Chânais de Ysaline Fearfaol, je ne pouvais pas rater ce rendez-vous avec le plus charmant des pirates : Amriel d’Avalon, Prince selkie, charmeur, gouailleur, chouchou de ces dames et cauchemar de Duncan de Chânais.

Si j’ai adoré retourner dans l’univers fantastique d’Ysaline Fearfaol, j’ai vraiment apprécier découvrir ce nouveau peuple de la mer, les selkies. Même si l’auteur s’est accordé des libertés quant à leurs croyances, j’ai trouvé que la cérémonie de la proëlla était touchante.

Quant à l’histoire d’amour entre Enguerrand, loup solitaire à fleur de peau et Amriel, le pirate fanfaron et provocateur, elle est intéressante et émouvante. D’autant plus que l’inimitié qui existe entre l’alpha de la meute et le pirate est connue de tous. Amriel ira, encore une fois, jusqu’à provoquer Duncan pour amener l’élu de son coeur jusqu’à lui. Les échanges verbaux entre Amriel et Duncan sont toujours aussi truculents. Amriel m’a fait rire plusieurs fois avec son comportement provocateur qui cache en fait une grande souffrance.

Merci Ysaline de m’avoir fait rêver avec ce voyage sur les mers d’Avalon en compagnie de ce peuple légendaire que tu as su rendre si intéressant.

À tous ceux qui n’ont pas encore découvert la meute de Chânais, cette saga est dépaysante et remplie de personnages hauts en couleurs dont le destin est extraordinaire. Si vous avez besoin de dépaysement, je vous conseille vivement les livres d’Ysaline Fearfaol.

Page Amazon d’Ysaline ICI

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai de suite pensé à une chanson de marin interprétée par Nathan Evans : the last shantyEt j’imagine très bien Amriel avec son air frondeur chanter cette chanson sur le pont du Faol, qui tangue en rythme…

Voir les commentaires

Lara Lee a lu un appart de rêve (amoureux compris) de Roxane Dambre

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu un appart de rêve (amoureux compris) de Roxane Dambre

4e de couverture

Jolie rousse dynamique et joyeuse, Noëlle a décroché un boulot atypique mais qui la réjouit : infiltrer des entreprises pour comprendre l’origine de leurs problèmes.

Sa vie professionnelle est donc au beau fixe, même si côté coeur c’est une autre histoire…
Son boss l’envoie sur une nouvelle mission qui promet plus que les frissons habituels : elle doit intégrer une agence im­mobilière de luxe. Budget fringues et accessoires illimité afin de passer pour la chasseuse d’appartement la plus gla­mour de tout Paris.

Sur place, la situation est bizarre, patron tyrannique, col­lègues à côté de la plaque, mises en avant de biens déjà cédés… Et en guise de période d’essai, le boss donne à Noëlle dix jours pour vendre un manoir prétendument hanté qui traîne dans les fichiers depuis deux ans ! Pour l’aider dans cette mission presque impossible, on lui adjoint les services de JC, le grouillot de l’agence… qui se révèle terriblement efficace et horriblement sexy. Ou serait-ce l’inverse ?

Mon avis :

Fan de la plume de Roxane Dambre, je ne pouvais qu’apprécier cet opus. Je ne sais pas ce qui m’a le plus plu dans ce livre : la romance en toile de fond , les personnages truculents (mention spécial à Hortense, la voisine haute en couleurs), l’histoire originale, la visite du Manoir de Paris, ou la maison hantée par Fernando… la plume de Roxane est bourrée d’humour. Combien de fois ai-je éclaté de rire, seule, pendant ma lecture ? Je ne sais, mais plus d’une dizaine de fois !

C’est une romance qui fait du bien. Un excellent feel good que je conseille vivement… et un livre très bien écrit comme tous les romans de cet auteur.

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi Stairway to Heaven par Ann et Nancy Wilson, petit air qui me trottait dans la tête en lisant ce livre… si seulement je savais pourquoi !

Voir les commentaires

Lara Lee a lu "let's fall in love for Christmas" de Marie Lerouge

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu "let's fall in love for Christmas" de Marie Lerouge

4e de couverture :

Offrir une histoire d’amour à son grand frère déprimé en guise de cadeau de Noël ! L’idée peut paraître farfelue, mais Rosie y croit. L’amour n’est-il pas le meilleur des antidépresseurs ? Et surtout, elle pense avoir déniché la candidate idéale en la personne de Manon, une étudiante parisienne hébergée par son amie Sarah depuis plusieurs mois.
Les comploteuses l’ignorent, mais Eliott et Manon se sont déjà rencontrés en plein été dans des circonstances que chacun préférerait oublier. Autant dire que les retrouvailles autour d’un sapin de Noël à décorer risquent de faire sauter les guirlandes électriques.
De son côté, Rosie ne se doute pas que le Père Noël ne l’a pas oubliée et qu’une surprise de taille l’attend dans les allées de sa jardinerie, un monde plus que jamais enchanté par la magie de Noël.

Mon avis :

C’est le premier roman de Marie Larouge que je lis et, bien que la période de noël soit terminée, j’ai apprécié de lire cette romance feel good aux accents so british.

En suivant les amours contrariés de Rosie et son frère Eliott, c’est surtout un noël à l’anglaise que j’ai découvert avec ses traditions et ses recettes. D’ailleurs, à la fin de ce roman, vous pouvez retrouver 2 recettes : celle du carrot cake et celle du christmas cake.

La plume de l’auteur est douce. Elle dépeint avec légèreté les situations les plus cocasses autant que les plus tristes.

Il y a aussi de l’humour (à l’anglaise) avec les jumelles d’un certain âge et leur tortue, Hugo.

Bref, cette romance regroupe tout ce qui fait un bon feel good de Noël, à lire pendant les fêtes avec un plaid sur les jambes, une tasse de chocolat chaud à la main… ou, comme moi, une fois que les fêtes sont passées.

 

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, je ne pouvais que choisir let’s fall in love de Diana Krall, air sur lequel Eliott et Manon se retrouvent.

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Au secours ! Je me marie de Romane Rose

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Au secours ! Je me marie de Romane Rose

4e de couverture :

Pour le meilleur et pour le pire…

Maya et Adam se préparent à franchir un cap décisif : le mariage.
Après trois ans de vie commune, une entente parfaite et une alchimie véritable, ils s’apprêtent à échanger leurs vœux devant monsieur le maire et préparent le grand jour avec frénésie.
J-30.
Et les liens du mariage les uniront à jamais pour le meilleur et pour le pire.
Et si le pire se présentait avant la date fatidique ?
Et si le passé surgissait à l’improviste et bousculait les convictions des amoureux ?
Et si l’amour ne résistait pas aux coups du sort ?
Et si rien n’était tout à fait ce qu’il semble ?
Et si parmi un monstrueux chaos, une étincelle d’espoir brillait encore ?


Qui de l’amour ou de la haine terrassera les démons du passé ?

Mon avis :

Bien que fan des écrits de romane Rose, je n’ai pas vraiment adhéré à celui-ci. Et pourtant, la plume bourrée d’humour et de quiproquos de l’auteur m’a encore séduite. Si les personnages sont bien campés (ma chouchoute étant Claudia), l’histoire, elle, est banale. Mais l’auteur a réussi à piquer ma curiosité puisque je l’ai lu assez rapidement. Peut être le décompte affiché à chaque chapitre est-il pour beaucoup dans le fait que ma curiosité était piquée à vif…

Bref, comme d’hab, Dame Romane a su accrocher mon intérêt pour ses écrits avec sa plume addictive. Alors oui, j’ai moins aimé celui-ci que ma référence Féerie irlandaise ( ou bien encore la malédiction de la pierre noire ou Obsession) mais il se laisse lire avec plaisir.

Petit nota bene : beaucoup de scènes sont hot hot hot donc cette romance contemporaine n’est pas à mettre entre toutes les mains !

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi Avant toi de Vitaa et Slimane qui résume bien ce que ressentent les deux protagonistes de cet opus...

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Cray'Z New Year de Lucie Barnasson

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Cray'Z New Year de Lucie Barnasson

4e de couverture :

Cruz, chanteur et guitariste du groupe Cray'Z, en attente de son vol pour l'Australie, et Addisson, jolie blonde impatiente de passer ses vacances de Noël en Floride avec ses amies, voient leurs projets bouleversés par la neige qui paralyse l'aéroport.

Évidente au premier coup d’œil, leur complicité va osciller entre jeux de séduction, rigolades et sentiments.

Mais qu'adviendra-t-il de cette relation lorsque chacun devra reprendre son chemin?

 

Mon avis :

C’est une jolie romance avec une histoire simple et des personnages attachants que nous dépeint ici la plume de Lucie Barnasson.

Rien d’extraordinaire dans cet huis clos entre Cruz et Addisson qui se rencontrent dans un aéroport où les vols sont bloqués pour cause de tempête de neige.

L’utilisation de la première personne permet de se sentir, selon le chapitre, dans la peau de l’un ou l’autre des protagonistes.

Et comme toute lecture feel-good, cette romance fait du bien à l’âme.

Une jolie romance pour finir l’année (ou la débuter) avec le sourire.

 

Pour illustrer ce retour de lecture, j’ai choisi la seule chanson possible : Shallow de Lady Gaga, Bradley Cooper

Voir les commentaires

Lara Lee a lu vivepierre - tome 2 : celle qui libère les captifs de Roxane Dambre

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu vivepierre - tome 2 : celle qui libère les captifs de Roxane Dambre

4e de couverture :

Ce matin-là, alors qu'elle tente désespérément d'enseigner les bonnes manières au jeune Killian tout en organisant sa prochaine garden-party, Louise de Vivepierre apprend que sa mère a disparu.
Elle a quitté le couvent dans lequel elle vit retirée en disant qu'elle allait rejoindre Louise, mais n'est jamais arrivée au domaine des Vivepierre.
Très vite, Louise comprend que sa mère a été enlevée.
La jeune femme s'engage sur le sentier de la guerre, secondée par Nils, son indispensable et très sexy secrétaire particulier, par Chaos, le tueur expert en traques, et par toutes les forces mystérieuses de Vivepierre.

Ceux qui s'en sont pris à Mme de Vivepierre n'ont pas la moindre idée de ce qui les attend...

Mon avis :

Ayant dévoré le tome 1, j’ai retrouvé avec un plaisir non feint les personnages de cette nouvelle saga signée Roxane Dambre. L’humour est omniprésent. Killian me fait mourir de rire avec ses réflexions d’ado que ne comprend pas Louise. C’est un vent de fraîcheur qui fait du bien.

La trame de l’histoire est plutôt sympa. Je mets juste un bémol sur l’âge du « méchant »… il aurait été plus crédible avec une dizaine d’années en plus.

Le tome 3 est déjà dans ma PAL comme d’autres livres de Roxane Dambre/Malone d’ailleurs !

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi Within Temptation - 'The Fire Within' pour la bataille de Notre Dame. Le rythme de cette chanson se marie parfaitement avec les gargouilles et les dragons…

Voir les commentaires

Lara Lee a lu le destin des cœurs perdus - tome 5 : la malédiction de Castel Dark de Jc Staignier

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu le destin des cœurs perdus - tome 5 : la malédiction de Castel Dark de Jc Staignier

4e de couverture :

"Des plaines anglaises au royaume de France, découvrez le cinquième et dernier tome d’une saga historique envoûtante où les passions rivalisent avec les mystères, les tragédies et les vengeances.

Pour la toute dernière fois, les descendants Kane et Percival vous emmèneront dans un voyage inoubliable à leurs côtés. Au cœur de cette époque médiévale cruelle et sanguinaire, l’amour trouvera-t-il enfin son chemin ?"

Mon avis :

Qu’il est difficile de voir le point final d’une saga, surtout quand on aime la plume de l’auteur ! Et pourtant, ce cinquième tome est bien le dernier de la saga historique de Jc Staignier, le destin des cœurs perdus. Dans cet ultime opus, l’auteur met en exergue les jumeaux Ombeline et Arnaud et nous fait voyager entre l’Angleterre et la France.

De tous les personnages de cette saga, ma chouchoute est et restera Aelis, femme de caractère, protectrice de sa famille.

 

Extrait :

« — Madame Aelis Sadler, l’ancêtre de la famille, dont la langue est aussi vétuste que ce château.

Un rire franc parcourut la salle. En s’apercevant de sa bévue, le pauvre homme bégaya.

Oh! Mais… mais…

Ignoble maraud, l’ancêtre pourrait encore te botter les fesses ! rétorqua Aelis.

My lady, je vous affirme que quelqu’un a ajouté ces mots sur la liste, se défendit-il.

Les mains tremblantes, Byron lui tendit la liste dressée par Aude. Aelis reconnu dans cet indélicat ajout l’écriture de Clayton. »

 

En conclusion, je vous recommande vivement cette magnifique saga historique qui est de la même veine que celles de Juliette Benzoni.

 

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi une chanson qui me fait penser à Brett et Aelis : FAUN - Tanz mit mir (Duett mit Santiano)

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>