Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lara Lee a lu les Kergallen intégrale 1 Thaïs et Joanna de Aurore Aylin

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu les Kergallen intégrale 1 Thaïs et Joanna de Aurore Aylin

4e de couverture :

Dans la famille Kergallen, chaque sorcière vit sa magie différemment : Thaïs ne veut plus entendre parler de surnaturel, alors que sa cousine Joanna, elle, l'utilise dans son quotidien d'artiste.

Mais chassez le naturel, il revient au galop ! Pour les deux jeunes femmes, la magie et l'amour vont s'inviter sous la forme de deux hommes aussi séduisants que dangereux. Un fantôme écossais pour Thaïs, un ange ténébreux pour Joanna.

Mon avis :

J’ai découvert la plume de Aurore Aylin en 2018 avec le premier tome des Kergallen, Thaïs et son séduisant fantôme. J’ai tellement accroché à l’histoire et au talent de l’auteur que j’ai dévoré toute la saga en version numérique.

Quand Aurore Aylin a annoncé republier cette saga en 3 volumes, il était évident que je m’offre enfin la version papier. Et depuis, je me délecte à la relire.

J’aurai toujours une petite préférence pour ces deux premiers volumes. Thaïs car c’est ce tome qui m’a ouvert la voie de la romance fantastique. Et j’adore les histoires de fantômes alors, Kieran était fait pour me plaire. Et Joanna, elle, est mon coup de cœur au niveau des personnages. Celle dont je me sens le plus proche.

Mais toute la saga est extraordinaire et je vais me faire un grand plaisir à tout relire jusqu’au dernier tome d’Athénaïs qui est le point d’orgue de cette saga qui finit ainsi en beauté, même si la lectrice fan que je suis n’avait pas envie que ces aventures se terminent.

Si vous aimez la romance fantastique avec des sorcières, des anges, des démons, des fantômes et plein d’autres créatures fantastiques, je vous recommande hautement cette saga qui a été (et restera) ma saga chouchou 2018.

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi de mettre en avant la magie des éléments de Joanna avec mit dem wind (avec le vent) de Faun.

Voir les commentaires

L'interview estivale d'Elen Brig Koridwen

Publié le par Lara Lee Lou Ka

L'interview estivale d'Elen Brig Koridwen

Lara : Elen Brig Koridwen est l’auteur d’une passionnante saga intitulée Élie et l’apocalypse (EELA) que tout lecteur curieux et avide d’aventures devrait avoir lue.

Elen a un côté un peu mystérieux, en retrait du monde des réseaux sociaux mais cela ne la rend que plus intéressante à mes yeux. Et quand j’aime une plume, je la mets en avant… toujours !

Pour lire mon retour de lecture sur Elie et l’apocalypse : ICI

Il faudra que je la relise, en version papier peut être, d’un bloc… mais vu que depuis quelques temps, je ne lis quasi­ment que le soir, j’ai peur de ne pas réussir à fermer le livre pour dormir tellement cette saga est prenante.

Une page Facebook existe sur la saga d’EELA : ICI

Page Amazon d’Elen Brig Koridwen : ICI

 

Et en avant pour l’interview estivale ou devrais-je dire au­tomnale…

 

Lara : Tu es plutôt cocotier, plage dorée avec Zendaya ou montagne escarpée avec Samuel le Bihan?

Elen : Fin fond de la brousse, avec mon cheval. Ou, pour me sentir moins seule : un grand raout (avec un l, pourquoi pas) de résistants. Les vraies vacances, c’est s’extraire de ce monde en pleine déliquescence pour retourner à nos fon­damentaux ; et en bande, même désorganisée, ce serait en­core mieux.

Lara : Quelle serait ta destination si tu pouvais l’avoir pour toi toute seule?

Elen : La solitude n’est pas un but en soi : on ne fait rien de bon tout seul, même en vacances.

Pour la destination : n’importe quel coin de campagne sans technopolitomediocrates ni leurs groupies ferait l’affaire. Si quelqu’un en connaît, qu’il me fasse signe !

Lara : Que préfères-tu manger quand il fait chaud ?

Elen : s’il fait vraiment très chaud, je jeûne. Et je m’abreuve aux bonnes sources sur le réchauffement, ce qui me permet de garder la tête froide.

Lara : Glace ? Gaufre ou crêpe après une bonne rando ou une bonne baignade ?

Elen : pomme (de la connaissance ^^) avec une bonne lec­ture.

Lara : Eau , soda, bière ou rosé ?

Elen : thé vert au gingembre ou à la menthe.

Lara : Quel livre emporterais-tu avec toi en vacances ?

Elen : Ceux que je serais en train de lire (toujours 2 ou 3 en même temps, dans des genres très différents).

Lara : Pour toi, quel est le parfum de l’été ?

Elen : Le silence. (Oui, j’ai bien lu la question.)

Lara : Quel est ton plus beau souvenir de vacances ?

Elen : je n’ai jamais pris de vacances. En fait, je ne suis pas qualifiée pour répondre à ce questionnaire. Trop tard…

Lara : Qu’aimes-tu faire le soir quand tu es en vacances ?

Elen : Ce que je fais tous les soirs : dîner d’un plateau de­vant la montagne et passer la soirée à tenter d’améliorer ma compréhension du monde en écoutant « ma » chouette hu­lotte se lamenter au fond des bois. Je sais, cela semble pré­tentieux ; mais dorénavant, mon unique mission est de mou­rir un peu moins idiote.

Lara : Tu es plutôt tourisme ou farniente ?

Elen : Ni l’un ni l’autre. Le farniente m’est physiologique­ment impossible. Le tourisme implique que l’on est et reste un étranger. Je préfère être une succession de nouvelles personnes bien intégrées dans de nouveaux endroits ; mais ça, c’est l’histoire de ma vie.

Lara : Arrives-tu à créer durant tes vacances ou ton esprit créatif est sur le mode off ?

Elen : mon esprit créatif est en mode survie depuis qu’on a basculé dans un projet totalitaire. D’autant plus que mes écrits viendraient trop tard : tout ce que je voulais dénoncer à partir de 2007 en écrivant EELA est maintenant advenu ou en train d’advenir. Comme je n’aime pas faire faux bond, cela ne m’empêchera pas de finir ma saga, en raccourci, si ma santé me le permet.

Lara : Quelle activité fais-tu obligatoirement pendant les va­cances ?

Elen : je fais à peu près la même chose chaque jour de l’an­née, mais en toute liberté. Voilà ce qui compte.

Lara : Tes animaux t’accompagnent-ils en vacances ou les mets tu en garderie ?

Elen : je ne m’éloigne de mes chats qu’à titre exceptionnel. Dans ce cas, une amie vient veiller sur eux : pas question de les stresser.

Lara : Si d’un seul claquement de doigts, tu pouvais partir, tu irais où ? ( interdit de donner la même réponse que la question 2)

Elen : dans n’importe quel endroit où la liberté règne en­core. En existe-t-il ? Là est le problème. Zut, je viens de donner à peu près la même réponse qu’à la question 2…

Lara : Quelle est la chanson qui te fait automatiquement penser aux vacances ?

Elen : Je m’éclate au Sénégal. Et là, je me dis que je suis une sacrée petite veinarde d’avoir toujours couru en marge de la société.

 

Lara : Merci Elen d’avoir pris le temps de répondre à mes petites questions…

Voir les commentaires

Lara Lee a lu A fleur de cœur, Rosalyne de Romane Rose

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu A fleur de cœur, Rosalyne de Romane Rose

4e de couverture :

En découvrant un homme sexy en diable à moitié nu dans la cuisine de sa patronne, Rosalyn Donovan tombe des nues.
Que fait l'illustre play boy Philip Wolford chez Lisa Marshall ?
Loin de la ravir, l'aventure entre Philip et Lisa pour qui elle travaille depuis six ans en tant qu'assistante, complique son travail dans une mesure désastreuse.
Rosalyn est loin de se douter à quel point cette rencontre fortuite va bouleverser non seulement son emploi du temps mais aussi sa vie jusque là rangée ou presque.

Qui du coeur ou de la raison aura le dernier mot ?

Mon avis :

Je crois l’avoir déjà dit plusieurs fois : je suis fan de la plume de Romane Rose. Moi qui ne lisais pas de romances contemporaines, je m’y suis mise avec les livres signés de sa plume. Ayant déjà lu les deux précédents opus sur la famille Wolford, il me restait à dévorer ce troisième chapitre de cette famille plus qu’attachante.

Dans ce troisième et dernier tome de la trilogie À fleurs de cœur l’histoire est centrée sur le 2e fils de la famille, séducteur impénitent qui gère son carnet de rendez-vous sexuel de main de Maître. Il ne s’attendait pas à ce que son cœur se mêle de sa partie de jambes en l’air avec une femme qui ne ressemble en rien à toutes ses autres conquêtes.

L’air de rien, les romances de Romane Rose sont basées sur des personnages attachants, sur une romance originale (avec des passages chauds-chauds-chauds à ne pas mettre entre toutes les mains!) et la plume de l’auteur se targue non seulement d’un beau français mais également d’un humour qui tombe toujours à pic.

Récemment, j’ai fait découvrir la plume de Romane à une de mes amies qui a beaucoup de mal à lire avec un chalet pour deux… et bien, son style lui a tellement plu qu’un deuxième livre (Féerie irlandaise, pour ne pas le nommer) va bientôt aller à la conquête de cette lectrice.

Romane Rose est également celle qui m’a ( sans le savoir) donné le défi d’écrire une romance… ce que j’ai fait avec le Voisin de palier.

Je recommande à tous ceux et celles qui veulent découvrir la plume de cet excellent auteur de tester Féerie irlandaise ( mon préféré) ou la malédiction de la pierre noire ( mon 2e préféré) ! Alors oui, c’est de la romance, c’est léger et ça fait un bien fou à lire car en plus, ça détend les neurones. Et puis quoi, ça fait du bien aussi de rêver !

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi The Christians 'Words' dont les paroles auraient pu être écrites par Philip pour Rosalyn.

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Les Lemieux de Sandra Demoulin et Jessica Peterkin

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Les Lemieux de Sandra Demoulin et Jessica Peterkin

4e de couverture :

Alicia est une ado ordinaire dans une situation qui n'est pas ordinaire. Lors de ses vacances, elle va faire la découverte de quelque chose qui peut changer sa vie et celle de toute sa famille.

Mon avis :

J’angoissais à l’idée de lire ce livre car il est le dernier lien littéraire avec Sandra, partie trop tôt rejoindre les anges. Mais j’ai été bluffée. Bien loin d’un style larmoyant et conventionnel, la plume de Jessica Peterkin a su exploiter toutes les idées de Sandra Demoulin pour en faire une belle histoire qui surfe entre la réalité et la fiction. La famille Lemieux me fait un peu penser, dans ce livre, à la famille Adams pour le côté un peu décalé de l’histoire. Mais l’amour plane sur les membres de cette famille. Un amour inconditionnel entre eux et envers leur pilier.

J’ai dévoré cette histoire pas commune, souriant quand la fiction dépassait la réalité, avec cette petite musique de la famille Adams en tête.

Les seuls mots qui ont fait rouler des larmes sur mes joues sont ceux de Fred, son époux, à la dernière page, dans cet ultime message d’amour.

Bonus :

Souvent, les expressions québécoises m’ont fait sourire. Celle que j’ai retenue est « blanche comme un drap » (comme un linge en français).

Extraits :

- Comme un coup de baguette magique, cette nuit a déjà fait son œuvre. Maman va mieux, le soleil brille et mon esprit est enfin reposé. Rien en cet instant pourrait assombrir cette sublime journée qui s’annonce. (p98)

- L’été s’achève tranquillement et pour la première fois, c’est papa qui va faire les achats scolaires. J’avoue que ça m’affole un peu. J’ai bien peur d’arriver au secondaire avec un cartable de licorne fleurie. (p140)

Nota Bene : Les droits de ce livre sont entièrement dédiés au dernier rêve de Sandra qui était que son mari et ses enfants puissent faire le voyage jusqu’en France pour découvrir sa ville natale. Acheter ce livre permettra deux choses : que son rêve se réalise et que Sandra soit à jamais éternelle dans le cœur de tous les lecteurs.

Une cagnotte a également été ouverte pour concrétiser le dernier rêve de Sandra. Le lien est ICI si vous souhaitez participer. Merci pour elle et pour sa famille.

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, je ne pouvais pas choisir autre chose que cette petite musique lancinante qui m’a accompagnée tout au long de ma lecture en suivant la quête d’Alicia.

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Alice d' Albane Mondétour

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Alice d' Albane Mondétour

4e de couverture :

Alice et Romain se sont aimés autrefois.
Pourtant aujourd’hui, un fossé infranchissable les sépare.
Passé et présent s’entremêlent, et ce qui devait être un paisible séjour dans un château du sud de la France va tourner au drame.
Personne n’est à l’abri quand chacun joue selon ses propres règles.

Mon avis :

C’est le troisième livre que je lis de cet auteur. La plume d’Albane Mondétour est angoissante, mais juste ce qu’il faut. Elle saupoudre les révélations et les secrets de ses personnages tout au long de son récit, tenant son lecteur en haleine jusqu’à la toute fin qui ne se dévoile vraiment qu’au dernier instant.

J’aime ces sombres histoires où le passé est intrinsèquement lié au présent, ombrageant le funeste destin des personnages d’aujourd’hui. Albane Mondétour a le chic pour lier les différentes temporalités pour expliquer la trame de son histoire.

J’ai passé un excellent moment de lecture avec ce thriller et je suis certaine d’une chose : je lirai le prochain opus d’Albane Mondétour !

 

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi Imagine Dragon et leur reprise de Gary Jules, Mad World.

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Le destin des coeurs perdus - tome 3 - Les héritiers de Castel Dark de Jc Staignier

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Le destin des coeurs perdus - tome 3 - Les héritiers de Castel Dark de Jc Staignier

4e de couverture :

Quatre enfants, trois destinées.

Colin, William, Clayton et Eulalie, unis par les liens du sang et du cœur, mènent une existence paisible auprès de leurs parents d’adoption.

Dans l’ombre, la reine de France n’hésite pas à compromettre leur bonheur au profit de ses propres ambitions.

Entre trahisons, tragédies et amours contrariés, parviendront-ils à réécrire leur histoire ?

 

Mon avis :

Troisième opus de cette saga que je dévore. La plume addictive et énergique de Jc Staignier m’a entraînée sans difficulté au moyen âge, aux côté de ses personnages. La romance contrariée entre William et Eulalie m’a touchée. Le volage Clayton est également troublant. Il ne s’attache pas par peur de souffrir, et non parce qu’il est dépourvu de sentiments… et le fond historique avec les intrigues de cour et la Grande Histoire… j’ai tous les tomes à la maison et j’ai hâte d’en savoir la suite… merci Jc de me faire rêver avec ta plume, je suis croc de tes écrits ! Je l’ai déjà souligné mais en te lisant, j’y pense à chaque fois : tu es la digne héritière de Juliette Benzoni !

 

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi Give me love d’Ed Sheeran pour Lali et Will.

Voir les commentaires

L'interview estivale de Lydie Lefèvre

Publié le par Lara Lee Lou Ka

L'interview estivale de Lydie Lefèvre

Lara : Peux-tu faire une petite présentation de toi et de tes créations en quelques lignes ?

Lydie : Hello tout le monde !

Je me présente, Lydie Lefèvre, auteure auto-éditée depuis 2013. J’écris principalement des romans feelgood, mais pas que ! Je vous invite à découvrir ma plume à travers ma page auteure Facebook.

En attendant, place aux questions !

Lara : J’ai rencontré Lydie grâce à Facebook et j’ai lu deux de ses livres mais il y en a plein d’autres dans ma pal…

Pour lire mes retours de lecture, il faut cliquer :

 ICI  pour Lénaëlle

 ICI pour Chiche !

Vous pouvez également aller à sa rencontre

Sur sa page facebook ICI

sur sa page amazon ICI

Et avant pour l’interview estivale puisque Lydie me semble impatiente d’y répondre !

Lara : Tu es plutôt cocotier, plage dorée avec Zendaya ou montagne escarpée avec Samuel le Bihan?

Lydie : Un subtil mélange des trois ! Les cocotiers sur une plage dorée en compagnie de Samuel Le Bihan…

Désolée, Lydie, mais Samuel Le Bihan préfère la montagne !

Lara : Quelle serait ta destination si tu pouvais l’avoir pour toi toute seule?

Lydie : Le Canada

Lara : Que préfères-tu manger quand il fait chaud ?

Lydie : J’adore les tomates mozza avec un filet d’huile d’olive, et du vinaigre balsamique.

Lara : Glace ? Gaufre ou crêpe après une bonne rando ou une bonne baignade ?

Lydie : Plutôt gaufre banane, chocolat, chantilly et parsemé d’amandes effilées.

Lara : Eau , soda, bière ou rosé ?

Lydie : Eau et rosé, quoique je préfère le Chardonnay.

Lara : Quel livre emporterais-tu avec toi en vacances ?

Lydie : Au bonheur des Dames, Émile Zola.

Lara : Pour toi, quel est le parfum de l’été ?

Lydie : L'odeur des brochettes en train de griller sur le barbecue

Lara : Quel est ton plus beau souvenir de vacances ?

Lydie : Lorsque j’étais ado. Je suis tombée amoureuse, et j’ai pleuré tout le trajet du retour.

Lara : Qu’aimes-tu faire le soir quand tu es en vacances ?

Lydie : Me promener au bord de la mer.

Lara : Tu es plutôt tourisme ou farniente ?

Lydie : Farniente !

Lara : Arrives-tu à créer durant tes vacances ou ton esprit créatif est sur le mode off ?

Lydie : Plusieurs fois, il m’est arrivé de penser que j’allais avancer sur mon manuscrit, et bien non ! Impossible !

Lara : Quelle activité fais-tu obligatoirement pendant les vacances ?

Lydie : Je n’ai aucune obligation pendant mes vacances. Ah si ! Une seule : décompresser !

Lara : Tes animaux t’accompagnent-ils en vacances ou les mets tu en garderie ?

Lydie : Mes chats restent à la maison. Quant à mon bébé chien, on verra lors de nos prochaines vacances.

Lara : Si d’un seul claquement de doigts, tu pouvais partir, tu irais où ? ( interdit de donner la même réponse que la question 2)

Lydie : En Irlande.

Lara : Quelle est la chanson qui te fait automatiquement penser aux vacances ?

Lydie : Pas chanson populaire, mais celle du moment quand on attaque l’été.

Lara : Dis-moi à laquelle tu penses alors !

Lydie :The Avener - To Let Myself Go

 

 

Voir les commentaires

L'interview estivale de Delman

Publié le par Lara Lee Lou Ka

L'interview estivale de Delman

Lara : Peux-tu faire une petite présentation de toi et de tes créations en quelques lignes ?

Delman : Hello ! Je m’appelle Delman. Je suis native du Nord et j’habite actuellement dans le Loiret. Je suis auteure de romans essentiellement dans le domaine de l’imaginaire, mais je botte aussi en romance contemporaine. Dans toutes mes œuvres, il y a une histoire d’amour (plus ou moins poussée selon les cas). J’aime beaucoup explorer la dualité qui sommeille chez mes héros. N’hésitez pas à découvrir mon univers !

Lara : J’ai connu Delman et ses romans par Facebook.

Vous pouvez trouver mes retours de lecture

 ICI  pour le réveil de l'Eris ( Tamara 1) 

 ICI pour le coeur de l’Eris ( tamara2)

 ICI pour un noël imprévu

 ICI pour Corsaire, au nom du roi 

Pour découvrir sa page Amazon cliquez ICI

et sa page Facebook ICI

 

Et en avant pour l’interview estivale !

 

Lara : Tu es plutôt cocotier, plage dorée avec Zendaya ou montagne escarpée avec Samuel le Bihan?

Delman : Les vacances, c’est pas mon truc, mais quitte à choisir, ce serait la montagne !

Lara : Quelle serait ta destination si tu pouvais l’avoir pour toi toute seule?

Delman : Rien de précis là où le vent me mènera…

Lara : Que préfères-tu manger quand il fait chaud ?

Delman : un fruit frais sans hésitation. Ça rassasie et ça hydrate.

Lara : Glace ? Gaufre ou crêpe après une bonne rando ou une bonne baignade ?

Delman : Une bonne crêpe avec des morceaux de chocolat blanc en pépites. Miam !

Lara : Eau , soda, bière ou rosé ?

Delman : L’eau, c’est la vie ! (Mon péché mignon, c’est l’aloe vera parfumé au litchi…)

Lara : Quel livre emporterais-tu avec toi en vacances ?

Delman : Celui en cours quel que soit le genre.

Lara : Pour toi, quel est le parfum de l’été ?

Delman : celui du chèvrefeuille, doux, sucré et éphémère.

Lara : Quel est ton plus beau souvenir de vacances ?

Delman : Sans hésitation, celui des éclats de rires, des sourires et de la joie qui fuse. C’est ça la magie des souvenirs.

Lara : Qu’aimes-tu faire le soir quand tu es en vacances ?

Delman : profiter simplement de la vie. Les vacances, c’est fait pour ça, non ?

Lara : Tu es plutôt tourisme ou farniente ?

Delman : Je dirais tourisme culturel.

Lara : Arrives-tu à créer durant tes vacances ou ton esprit créatif est sur le mode off ?

Delman : Oui, c’est un de mes problèmes. Mon cerveau ne s’arrête jamais. Quelqu’un sait s’il existe un bouton OFF ?

Lara : Quelle activité fais-tu obligatoirement durant les vacances ?

Delman : Comme dit plus haut, j’aime découvrir le patrimoine culturel là où je vais. Donc, il y a au moins un château ou un musée au programme.

Lara : Tes animaux t’accompagnent-ils en vacances ou les mets-tu en garderie ?

Delman : Je n’ai plus d’animaux donc le problème ne se pose pas.

Lara : Si d’un seul claquement de doigts, tu pouvais partir, tu irais où ? ( interdit de donner la même réponse que la question 2)

Delman : Dans un coin tranquille, apaisant, pour me ressourcer.

Lara : Quelle est la chanson qui te fait automatiquement penser aux vacances ?

Delman : Nino Ferrer, le Sud

 

Merci Delman d’avoir répondu à mes questions. Je te souhaite une belle fin d’été 2022 !

Voir les commentaires

L'interview estivale d'Hadrian McPherson

Publié le par Lara Lee Lou Ka

L'interview estivale d'Hadrian McPherson

Lara : Peux-tu faire une petite présentation de toi et de tes créations en quelques lignes ?

Hadrian : Je m’appelle Hadrian McPherson et je suis un écrivain brestois de fantasy. J’ai commencé à écrire à six ans quand j’ai compris que je ne pourrais pas être éleveur de dragon…

Plus sérieusement, je suis auteur d’une trilogie en autoédition « Les Filles du Temps » qui narre les destins croisés de deux héroïnes que tout oppose, entre un monde de fantasy médiévale et un monde plus industriel et dystopique. Aujourd’hui, je suis sur un nouveau projet, un roman dans une ambiance steampunk avec un brin de magie, mais c’est encore trop tôt pour en parler davantage !

Dans mon temps libre, j’aime randonner, jouer du piano, composer des musiques pour aller avec mes histoires et faire du jeu de rôle. Je partage tout ça sur ma chaîne twitch HadrianFantasy avec ma petite communauté. Bref j’aime avoir des journées bien remplies !

Lara : J’ai connu Hadrian via Facebook et ses écrits avec le tome 1 des filles du temps, l’épée d’obsidienne. Vous pouvez trouver mon retour ICI

Pour aller à la rencontre d’Hadrian McPherson :

Sa page Facebook cliquez ICI

Sa page Amazon cliquez ICI

 

et en avant pour l'interview estivale !

 

Lara :Tu es plutôt cocotier, plage dorée avec Zendaya ou montagne escarpée avec Samuel le Bihan?

Hadrian : Plutôt montagne escarpée, je ne suis pas trop bronzette

Lara :Quelle serait ta destination si tu pouvais l’avoir pour toi tout seul ?

Hadrian : Les pyramides et les temples égyptiens.

Lara : Que préfères-tu manger quand il fait chaud ?

Hadrian : Une bonne glace à la noix de coco.

Lara : Glace ? Gaufre ou crêpe après une bonne rando ou une bonne baignade ?

Hadrian : Crêpe après une bonne rando (breton oblige)

Lara : Eau, soda, bière ou rosé ?

Hadrian : Eau parce que j’essaie de limiter les sodas.

Lara : Quel livre emporterais-tu avec toi en vacances ?

Hadrian : ça dépend du moment… en ce moment, je suis très manga, je ne sais pas pourquoi. Je suis en train de me faire la saga Fairy Tail.

Lara : Pour toi, quel est le parfum de l’été ?

Hadrian : La noix de coco ! J’adore ça et c’est frais.

Lara : Quel est ton plus beau souvenir de vacances ?

Hadrian : Au sommet du mont Hiei avec mon épouse, la vue sur tout Kyoto et le lac Biwa, loin des touristes, avec les cerisiers en fleurs… C’était magique.

Lara :Qu’aimes-tu faire le soir quand tu es en vacances ?

Hadrian : Un bon jeu de société ou jeu de rôle si je suis avec des amis, sinon écriture ou lecture.

Lara : Tu es plutôt tourisme ou farniente ?

Hadrian : Je suis clairement tourisme, je n’aime pas être inactif, j’ai l’impression de gâcher des opportunités.

Lara : Arrives-tu à créer durant tes vacances ou ton esprit créatif est sur le mode off ?

Hadrian : J’arrive mieux à créer quand je suis détendu, donc les vacances c’est assez idéal pour moi.

Lara : Quelle activité fais-tu obligatoirement pendant les vacances ?

Hadrian : Je prendre le temps de cuisiner pour une fois, et de déguster bien sûr.

Lara : Tes animaux t’accompagnent-ils en vacances ou les mets tu en garderie ?

Hadrian : ma chatte est très stressée quand elle n’est pas à la maison, donc je préfère la faire garder chez moi, par la famille ou une pet-sitter de confiance.

Lara : Si d’un seul claquement de doigts, tu pouvais partir, tu irais où ? (interdit de donner la même réponse que la question 2)

Hadrian : Clairement, je retournerai au Japon. J’ai eu l’occasion d’y aller 2 semaines, et je n’ai qu’une hâte : découvrir le reste du pays !

Lara : Quelle est la chanson qui te fait automatiquement penser aux vacances ?

Hadrian : Je ne suis pas chanson, je préfère la musique instrumentale. Et les musiques qui me font penser aux vacances, ce sont toutes les musiques de jeu vidéo de mon enfance (Zelda et Final Fantasy). On ne va pas se cacher que je passais plus mes vacances sur un écran qu’autre chose.

Merci Hadrian pour avoir répondu à mes questions...et passe une belle fin d'été 2022 !

Voir les commentaires

Lara Lee a lu Scorpi, les origines de Roxane Dambre

Publié le par Lara Lee Lou Ka

Lara Lee a lu Scorpi, les origines de Roxane Dambre

4e de couverture :

Trois nouvelles fabuleuses pour continuer à explorer l'univers de la famille SCORPI

Découvrez comment les nymphes Clématite et Myosotis ont rejoint la maison dès 1630 à cause d'une de leurs sœurs un brin volage.

Riez de ce pauvre Firmin, encore apprenti majordome, suspendu par un pied à un arbre tandis que la fée la plus puissante jamais rencontrée lui passe le savon de sa vie.

Enfin, pleurez avec Adam, tout jeune adolescent délaissé par un père cloîtré dans son chagrin. Ces deux-là seront sauvés par leur amour pour un Elias bébé aux pouvoirs déjà très... audibles !

Mon avis :

La famille Scorpi : quand on lit ses aventures, on devient vite accroc. J’ai lu la trilogie et j’ai encore envie d’en savoir plus. J’ai lu en peu de temps ces trois nouvelles axées sur certains des domestiques de la famille qui sont plutôt originaux et touchants. Ma préférée allant à la 2e histoire traitant de la rencontre entre Firmin le majordome et Nicolette la fée cuisinière.

Un opus, trop court, bourré d’humour et de fantastique, mais que la belle plume de Roxane Dambre porte avec soin pour émerveiller encore plus les fans de son univers.

Pour illustrer musicalement ce retour de lecture, j’ai choisi Beyond The Veil de Lindsey Stirling à qui Clématite me fait toujours penser.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>